Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Ivre au volant, elle avait envoyé toute une famille à l'hôpital samedi dernier



L'une des victimes est toujours hospitalisée. La chauffarde avait passé l'après-midi de samedi avec des amis à la plage du PK 18, buvant au passage une bouteille de Baileys.
L'une des victimes est toujours hospitalisée. La chauffarde avait passé l'après-midi de samedi avec des amis à la plage du PK 18, buvant au passage une bouteille de Baileys.
PAPEETE, le 21 janvier 2016 - Une automobiliste de 47 ans a écopé de 6 mois de prison dont 3 mois ferme, ce jeudi en comparution immédiate, pour sa responsabilité dans le spectaculaire accident qui avait fait trois blessés dont un bébé de 8 mois, samedi au PK 36,6 à Papara.


"Je suis tellement désolé d'avoir fait du mal à cette petite famille, je ne suis pas une qui boit tout le temps, mon mari est mort il y a tout juste un an, c'est toujours très douloureux". Une douleur que cette automobiliste de 47 ans a mise en avant pour expliquer les raisons qui l'ont conduit à boire samedi dernier, à prendre le volant de sa puissante Dodge Ram, à effectuer des dépassements dangereux en filant vers la Presqu'île jusqu'à provoquer un carambolage sur la voie de gauche avec une voiture conduite par un couple qui ne demandait rien à personne, un bébé de 8 mois installé à l'arrière. Un coup de blues qui aurait pu faire trois morts, le véhicule des victimes est hors d'usage. "On les appelle les miraculés", ajoutera même leur avocate, Me Merceron.

Le bébé prisonnier de la carcasse

Le bébé a dû être désincarcéré, il souffre de multiples coupures qui ont nécessité la pose de points de sutures. Le tane a eu les côtes enfoncées, 10 jours d'incapacité totale de travail (ITT). Sa vahine, plus gravement blessée à la face, au genou et à un pied est toujours hospitalisée. Pour elle, c'est 30 jours d'ITT. Le parquet avait requis 3 mois de prison ferme avec mandat de dépôt dans ce dossier. Le tribunal ne l'a pas prononcé, ouvrant la voie à un aménagement de la partie ferme de la peine pour cette mère de famille originaire de Faa'a et jamais condamnée auparavant.

La quadragénaire avait passé la journée avec des amis à la plage du PK 18, à Punaauia, quand l'ambiance festive lui avait rappelé que son mari n'était plus là avec elle. Victime "d'un choc émotionnel" selon son avocate, elle a envoyé tout le monde se faire paître avant de prendre la route, ivre et énervée. Jusqu'au PK 36,6 à Papara où elle a fini sa course contre la voiture qui arrivait en face, après s'être déportée sur la voie de gauche.

Le conducteur, vigilant, avait remarqué ce véhicule qui arrivait dangereusement sur lui : "Je me suis dit celle-là, on va se la prendre en face". Il avait eu la présence d'esprit de précipiter sa voiture dans le fossé pour éviter le choc frontal, et probablement un nouveau drame de la route.


Rédigé par Raphaël Pierre le Jeudi 21 Janvier 2016 à 17:30 | Lu 3937 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par Vai le 21/01/2016 22:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est quoi cette excuse bidon ? 'mon mari est mort, c'est douloureux ? On a tous perdu qqun ou on en perdra un jour, c'est pas pour autant que des veufs ou des endeuillés passent leurs temps à boire. Trop facile, et maintenant regardez le résultat

2.Posté par LEPETANT le 22/01/2016 05:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une indulgence incompréhensible vis-à-vis des fous et folles de la route.

3.Posté par TOM le 22/01/2016 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tant qu'il n'y aura pas de loi stricte, ça continuera. 0.5 gr = 10 ans de prison ferme et vous verrez si le type de personne va prendre la route, ou pas ! Cette loi (très répressive) a fonctionné dans tous les pays du Nord. Et pourtant ils picolent grave, mais ne prennent pas le volant. Trop risqué.

4.Posté par Roro LEBO le 22/01/2016 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
si accident - boum en taule!

5.Posté par pachalopo le 23/01/2016 06:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n''est pas à nous de juger. Laissons la Justice faire son travail. Il y a bcp de gens maintenant qui ont besoin de vivre leur propre expérience tant en bien qu''en mal. Malheureusement, bon nombre de personnes perdent le sens de la réalité.

6.Posté par te hau le 23/01/2016 07:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Elle merite plus de mois de prison, c''est trop facile de mettre son erreur sur le deces de son mari, on devrait la mettre en prison pour plusieurs annees, on ne prend pas le volant ivre tout simplement....ses excuses, je n'y crois pas....

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués