Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Immersion en pays maori avec Au Vent des îles



TAHITI, le 19 novembre 2020 - Les images sont sublimes, le texte poignant. Dans Au Cœur de la fougère, voyage sur la terre des All Blacks, qui vient de paraître chez Au Vent des îles, Ian Borthwick et Vincent Fernandel prennent pour prétexte le rugby pour raconter tout un peuple et sa Terre, la Nouvelle-Zélande.

L’histoire du livre Au Cœur de la fougère, voyage sur la terre des All Blacks est celle d’une chasse au trésor. Deux compagnons de route se rencontrent, se plaisent, "des liens d’amitié et de valeurs sont arrivés tout de suite", se rappelle Vincent Fernandel en repensant au début de sa relation avec Ian Borthwick.

"Nos cœurs avaient passé un accord dans notre dos." Puis ils se mettent en chemin vers un objectif commun. Ils ont sillonné l’île du sud et l’île du nord pendant un mois, ont parcouru 5 000 kilomètres par étapes.

"L’idée était d’aller à la rencontre d’anciens des All Blacks, en Nouvelle-Zélande, pour comprendre et saisir le secret de cette équipe", raconte Ian Borthwick. Journaliste installé en France depuis 40 ans, spécialiste du rugby, Ian Borthwick est originaire de Nouvelle-Zélande. Il connaît parfaitement l’univers du ballon ovale, les équipes, les enjeux, les joueurs.

Il explique : "Les All Blacks sont l’équipe la plus performante de l’histoire du sport, de tous les sports collectifs. Aucune autre équipe n’a jamais régné sur sa discipline pendant un siècle. Pourquoi ? Comment est-ce possible ? "

La réponse à la question est personnelle. "Au lecteur de se faire son propre avis", lance Vincent Fernandel. Toutefois, l’expérience du duo en terre maorie, ses rencontres et ses mots apportent des éléments de réponse.

La culture, socle des All Blacks

Selon Vincent Fernandel, au-delà du rugby, c’est le plaisir d’être ensemble en donnant de l’amour qui compte, le plaisir de communier. "Au contact de leur peau, tu te souviens que tu es réel." La culture, profondément enracinée, est un socle qui porte les All Blacks.

"Deux termes me viennent à l’esprit, les racines et la résilience. Les racines sont là depuis toujours. Les Maori vivent en connexion avec une nature surpuissante, ils vivent sur leur terre en invités. Par ailleurs, 150 ans après les premières colonisations, deux racines se réconcilient autour d’une discipline, le rugby."

"Quelles que soient les qualités des joueurs, la culture bouffe la stratégie tout cru", ajoute Ian Borthwick. Si elle est suffisamment forte et si tout le monde y adhère, alors les portes s’ouvrent sur la victoire.

Elles ne sont pas prêtes de se refermer. La jeune génération marche, respectée et encouragée, dans les pas de ses aînées.

Ian Borthwick (à gauche) et Vincent Fernandel.
Ian Borthwick (à gauche) et Vincent Fernandel.
Un bel "accident"

À l’origine était un documentaire. Le Néo-zélandais Ian Borthwick, auteur, rédacteur, spécialiste du rugby devait guider Vincent Fernandel, photographe, conteur, metteur en scène, dans l’univers du ballon ovale en Nouvelle-Zélande.

Le producteur du documentaire, avec dans les mains All Balcks, au coeur de la magie noire, un énorme livre dont la couverture montre de robustes joueurs en maillots noirs photographiés de dos en position de haka, à Vincent Fernandel : "Avec Ian, on prépare un documentaire sur les All Blacks. Ce sera toi le réalisateur. Lis ce bouquin. Rendez-vous avec Ian dans une semaine."

Le projet s’est mis en place. Pendant près d’un an, Ian Borthwick a enseigné la Nouvelle-Zélande et le rugby à Vincent Fernandel avec une "exquise pédagogie". Le duo a voyagé au pays au long nuage blanc.

Finalement, faute de financement, le documentaire n’a pas (encore) vu le jour. "Mais nous avions vécu tellement de moments forts, nous avions une matière d’une richesse si incroyable qu’un livre est né. Nous avons vécu des choses bouleversantes quasiment tous les jours." C’est un bel "accident".

Tout naturellement, Vincent Fernandel s’est chargé des textes. Il partage son vécu, transpercé par l’âme de tout un peuple.

Ian Borthwick, lui, a illustré l'aventure. Il a porté "un regard juste sur sa Nouvelle-Zélande. Il a eu l’œil et le cœur pour saisir le sens de son pays" décrit l’auteur.

Contacts

FB : Au Vent des îles – Le Showroom
Tél. : 40 50 95 95
Site internet de la maison d’édition.

Pratique

Le livre est disponible en librairie ou directement au showroom de la Maison d’édition à la Papeava.

Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 19 Novembre 2020 à 16:03 | Lu 891 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 2 Décembre 2020 - 11:32 Encore un mort du Covid-19 mercredi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus