Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Il frappe sa femme et un gendarme



Il frappe sa femme et un gendarme
PAPEETE, le 13 mai 2019 - Dans la nuit de samedi à dimanche à Moorea, Teva très alcoolisé, porte des coups à sa femme. Les gendarmes interviennent pour le calmer, mais le prévenu assène alors un coup poing au niveau du menton de l'un des militaires. Le tribunal l'a condamné ce lundi à 8 mois de prison, entièrement assorti d'un sursis. 

Le week-end dernier à Moorea, une violente dispute éclate entre Teva et sa compagne avec laquelle il vit depuis cinq ans. Suite à une beuverie Teva très alcoolisé après avoir consommé une caisse d'obus et deux litres de vin avec le parrain de leur fille, assène une gifle à sa concubine qui lui fait  remarquer qu'il boit trop. Dans un accès de colère Teva tire les cheveux de la victime, et la somme de quitter leur domicile. 

Cette dernière contacte alors les muto'i et la gendarmerie qui arrivent  sur les lieux. Une violente altercation éclate ensuite entre les militaires et Teva. Il assène au cours de la bagarre un coup de poing au niveau du menton de l'un des gendarmes. Il sera ensuite maitrisé sans ménagement par les forces de l'ordre. 

Teva devait donc répondre ce lundi de ses actes devant le tribunal correctionnel. A la barre il ne nie pas les faits qui lui sont reprochés et s'excuse  pour ces accès de colère. La situation familiale du couple est par ailleurs très délicate. Teva est en effet le seul à subvenir aux besoins de sa femme et de leur fille, âgée de un an atteinte d'une insuffisance rénale et qui doit être evasané prochainement vers la Métropole. 

"S'il doit partir à Nuutania ce sera une catastrophe en chaîne pour sa femme et sa fille. Je demande donc la clémence pour mon client", a insisté l'avocate de Teva.

Le procureur a néanmoins requis à son encontre un an de prison dont 8 mois avec sursis, et un mandat de dépôt. "Je ne peux pas accepter que l'on puisse frapper des gendarmes", s'est expliqué le représentant du ministère public. 

Après en avoir délibéré le tribunal a décidé de condamner Teva à 8 mois de prison, entièrement assorti d'un sursis. Il sera néanmoins suivi pendant deux ans par le service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP) et devra soigner son addiction à l'alcool. 

Rédigé par Désiré Teivao le Lundi 13 Mai 2019 à 18:37 | Lu 3300 fois

Tags : JUSTICE





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Octobre 2019 - 10:00 Page enfant : d'où viennent les pâtes ?

Lundi 21 Octobre 2019 - 21:26 Municipales 2020 : Papeete convoitée

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués