Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Huit disparus en mer au large de Samoa : les recherches ont repris



Huit disparus en mer au large de Samoa : les recherches ont repris
APIA, lundi 17 décembre 2012 (Flash d’Océanie) – Les recherches aériennes ont repris lundi afin de tenter de retrouver la trace de trois bateaux de pêche disparus au plus fort du passage du cyclone tropical Evan, en fin de semaine dernière.
Au total, ce sont huit personnes qui sont portées disparues, précise le centre de secours en mer néo-zélandais et son organisme de tutelle, Maritime New Zealand, compétent pour cette zone.
Les moyens de recherche sont principalement aériens : l’armée de l’air néo-zélandaise a mobilisé un de ses avions Orion, alors que la France, sollicitée via sa collectivité de Nouvelle-Calédonie, a envoyé sur zone un Gardian (Jet Falcon) de sa marine nationale.
Le périmètre à quadriller serait d’une superficie d’environ 4.800 kilomètres carrés, selon le RCCNZ (Rescue Coordination Centre New Zealand).
Les trois bateaux recherchés sont tous des catamarans, à moteur, de neuf mètres de long, précisent les mêmes sources.
Ils auraient dû revenir de leur sortie en mer vendredi 14 décembre 2012.
Les premiers survols de la zone par les deux avions n’ont rien donné dimanche.
Selon le directeur des recherches, Geoff Lunt, la quantité de débris laissés par le récent passage du cyclone Evan, en mer, complique aussi la tâche des opérations.
« Ça rend la recherche visuelle très difficile, mais les avions feront en sorte que les recherches s’effectuent correctement », a-t-il commenté lundi.

Toujours à Samoa, mais sur terre, les secours s’organisent en vue d’établir un état des lieux et de la dévastation après le passage d’Evan, qui a aussi fait quatre morts, selon le dernier bilan officiel, mais toujours évolutif.
Plus de quatre mille personnes se trouvaient toujours, en fin de week-end, dans des abris communautaires, selon le centre de gestion des catastrophes naturelles.
Les autorités font état de dégâts aux infrastructures (réseau d’électricité, de téléphone, pont et chaussées) mais aussi aux cultures vivrières.
Certains n’hésitent pas à comparer ce bilan à celui du tsunami qui avait tué plus de trente personnes à Samoa, fin septembre 2009.
Néanmoins, lundi, le courant électrique pu être rétabli pour la grande majorité des foyers privés d’électricité au cours des trois jours précédents, en particulier dans la capitale Apia.
Le reste de l’île d’Upolu, par contre, n’a pas cette chance.
La compagnie électrique promet une normalisation d’ici à la fin de cette semaine.

En Nouvelle-Zélande, où réside une importante communauté samoane, plusieurs mouvements de solidarité ont été lancés dès ce week-end.
La Polynésie française a quant à elle envoyé des forces armées en renfort.

A Wallis et Futuna, où le cyclone Evan est passé ce week-end, les premières évaluations des dégâts font état d’importants dégâts matériels, en particulier sur l’île de Wallis.
Seules deux personnes ont été légèrement blessées et aucune victime n’est jusqu’ici à déplorer.
Une première mission de soutien devait s’envoler lundi pour Wallis, avec aussi à bord de l’avion militaire CASA qui emporte ses membres 1,4 tonne de matériel vol (bâches, outillage, cordes) nécessaire aux travaux de réparations d’urgence, précisait dimanche le Haut-commissariat de la République à Nouméa.
Le bâtiment de transport léger de la marine nationale française basée en Nouvelle-Calédonie, le Jacques Cartier, pourrait aussi appareiller pour Wallis dès que les conditions météo le permettront.
Une autre mission devrait venir de France métropolitaine dans le courant de cette semaine, précisent les mêmes sources.
Le territoire français de Wallis-et-Futuna est censé accueillir, en 2013, un événement d’envergure régionale : les Mini-Jeux du Pacifique, la version légère des Jeux du Pacifique, qui alterne avec cet événement, tous les quatre ans.


Rédigé par PAD le Dimanche 16 Décembre 2012 à 17:19 | Lu 456 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués