Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Heiva Taure’a : les collégiens font leur show à To’ata



PAPEETE, le 19 février 2017 - Pour la première fois les collégiens sont invités à présenter un spectacle à To’ata dans le cadre du Heiva Taure’a, le Heiva des collèges. Pas moins de 408 artistes en herbe présenteront vingt minutes de show le 10 mars à partir de 16h30. L’entrée sera libre.

"J’ai quelque chose à vous dire", lance Ingrid Neveling à l’attention d’une poignée d’élèves du collège Maco Tevane de Papeete. Elle est principale adjointe de l’établissement et a participé au lancement du premier Heiva des collèges le Heiva taure’a. Elle se tient debout à l’entrée dans la classe. Les élèves, ils sont vingt-et-un, écoutent attentivement. Ils sont tous là par choix.

Un jury de professionnels impressionné

"J’ai rencontré le jury du Heiva des collèges, je peux vous dire qu’il est impressionné et qu’il vous attend de pied ferme, non pas vous juger ou vous critiquer mais bien parce qu’il est impatient. Les membres m’ont dit que les chefs de troupe du Heiva devraient venir vous voir tant le niveau de vos textes est élevé et de qualité. J’en vois dans la classe qui hésitent, qui ne se sentent pas encore très à l’aise, n’ayez aucune hésitation, allez-y ! C’est votre moment, lâchez-vous, profitez des heures de travail données ! "

Le Heiva Taure’a a été créé à l’initiative de l’association Heiva Taure’a, un regroupement des collèges de Taravao, Maco Tevane et Tipaerui. Avec l’appui du Conservatoire artistique de Polynésie française (CAPF) et de Te Fare Tauhiti Nui - Maison de la Culture (TFTN), ces établissements ont développé un projet pédagogique interdisciplinaire portant sur le reo tahiti, le français, l’éducation physique et sportive (EPS) et la musique. Le projet propose aux collégiens de s’impliquer dans leur culture au travers des enseignements scolaires.

La culture, levier de réussite

"Nous nous sommes aperçus que la culture est un vrai levier de la réussite", précise Ingrid Neveling. Suivant l’exemple des classes à horaires aménagés en musique lancées depuis cinq ans entre le conservatoire et le collège de Tipaerui, deux collèges de Tahiti (Taravao et Maco Tevane) ont décidé d’ouvrir leurs enseignements aux arts traditionnels. Des élèves bénéficient donc d’enseignements du conservatoire en lien avec les enseignements du collège (reo, musique, EPS). "On a commencé en 2016 et les résultats sont sans appel, dans les classes concernées, on a 0% d’absentéisme, on est passé à 95% de réussite au DNB", assure Ingrid Neveling. "Fort de ces résultats et de l’expérience, nous avons lancé le Heiva des collèges."

La participation à cet événement est volontaire. Au collège Maco Tevane, ils sont vingt-et-un, inscrits en classe de 5ème et de 3ème. En Polynésie, neuf collèges sont inscrits à cette première édition : Nuku Hiva, Hiva Oa, Tahaa, Tipaerui, Afareaitu, Maco Tevane, Papara, Teva I Uta, Bora Bora. Le collège de Pao Pao interviendra pour sa part hors concours. Soit au total 408 élèves. "C’est un projet ambitieux", reconnaît Ingrid Neveling.

Un spectacle réalisé de A à Z par les élèves

Les élèves, accompagnés soit par des enseignants d’établissement, soit par des intervenants extérieurs comme par exemple à Pao Pao ou Afareaitu à Moorea, ont pensé le spectacle de A à Z : thème, écriture du chant, musique, chorégraphie, costumes. Ils travaillent sur leur œuvre depuis la rentrée scolaire d’août. Ils auront vingt minutes pour s’exprimer le jour J.

Un règlement particulier a été rédigé pour cet événement, en lien avec le conservatoire. Un jury de professionnels renommés dans le milieu de la danse et d’enseignants a été constitué. Il est composé de Tiare Trompette, Heimoana Metua, Elvina Neti-Piriou, Fabien Mara-Dinard, Teraurii Piritua, Moana’ura Tehei’ura et Guillaume Fanet. Le concours Heiva Taure’a, en co-organisation avec TFTN, avec le soutien des ministères de la Culture, de l’Education et de la Jeunesse, est un évènement qui est destiné à être pérennisé.



"Ce genre d’événement permet de faire vivre notre culture"

Kealii Tufaunui, 15 ans et Teura Tamahahe, 14 ans
Ils sont tous les deux en 3ème professionnelle au collège Maco Tevane et se sont portés volontaire pour participer au heiva des collèges sans hésiter. "On est intéressé par ce genre de sujet, par la danse, la culture polynésienne, c’est la raison du fenua, non ? Ce genre d’événement permet de faire vivre notre culture et, si nous, nous ne le faisons pas, qui le fera ? On doit la faire, pendre le relais. Notre thème parle du ura lori de Rimatara qui est en voie de disparition. C’est un oiseau que l’on ne trouve qu’à Rimatara. Pour écrire le chant, nous avons vérifié de nombreuses informations, c’était important. Pour ce projet, on travaille en plus des cours, le midi, le mercredi ou le vendredi après-midi. On va commencer les répétitions de danse pendant les vacances scolaires."

Pratique

Le Heiva taure’a aura lieu à To’ata le samedi 10 mars à partir de 16h30. L’entrée est gratuite, avec tickets.
Renseignements à la Maison de la culture.

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 19 Février 2018 à 10:15 | Lu 2056 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués