Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Hawaiki Nui 2019 : Histoires d’équipes



Bora Bora, le 1er novembre 2019 – Chaque Hawaiki Nui apporte son lot d’anecdotes et d’équipes aux histoires plus incroyables les unes que les autres. Tahiti Infos vous en fait découvrir quelques-unes…

Le « projet fou » de l’enseignement protestant

« Oui, c’est un projet fou », s’amuse Gordon Barff, le directeur du lycée agricole protestant de Taravao, à la veille du départ de la Hawaiki Nui à Huahine. Tout est parti d’une régate de va’a organisée à l’occasion de l’arrivée de l’Evangile le 5 mars dernier. Avec un groupe de pratiquants, plusieurs membres de l’enseignement protestant se sont mis à rêver d’aligner une équipe vétérans au départ de la Hawaiki Nui va’a 2019. De deux entrainements par semaine en V12 et V6 à partir d’avril, les douze rameurs intégrés au projet se sont perfectionnés en V1 à partir de juin, puis ils se sont attelés à des entrainements spécifiques sur longue distance à partir d’août.
 
Finalement, une pirogue composée de Gordon et Glenn Barff, du président du conseil d’administration de l’enseignement protestant et avocat au barreau de Papeete, Me Philippe Neuffer, du directeur de l’enseignement protestant, Thierry Temauri, du président de l’APE, Charles Hihi, du comptable Johnny Leaou et de parents d’élèves, et personnels de l’enseignement Yves Martin, Nicolas Sanquer, Moana Tuuhia, a bien ramé pour Hawaiki Nui cette année. Une première pour tous ces rameurs, mis à part Glenn et Gordon Barff. « Au début, on nous a ri au nez. Mais ensuite, les gens se sont rendus compte qu’on était sérieux et aujourd’hui on a des demandes pour ramer en open homme, open femme et vétérans », poursuit Gordon Barff. « Le premier objectif qu’on s’est donné, c’était de ramer pour notre santé. Ensuite, c’était de faire passer des valeurs de base comme le respect des autres et l’envie de se dépasser. Et puis, le troisième point, c’était de faire passer un message pour l’environnement, pour que l’on respecte la nature qui nous nourrit ».
 

La passion du va'a jusqu’aux Antilles

La renommée de la Hawaiki Nui Va'a est définitivement planétaire. Mana no te moana, un club martiniquais présidé par Jérome Maumet, a participé pour la première fois cette année à la mythique course de pirogue. « Ca fait un an et demie que le club existe. Suite à un séjour en Polynésie j'ai attrapé le virus du va'a. Et lorsque je suis retourné en Martinique, j'ai acheté un V6 modèle calin que j'ai découpé en trois pour le faire rentrer dans le conteneur. Ensuite je l'ai recoller sur place », explique Jérome Maumet. Six rameurs ont ainsi fait le déplacement jusqu'aux Raromatai, renrorcé par quatre Tahitiens. « On voulait se fixer un objectif avec les gars. On s'entraine quotidiennement et on s'est fixé l'objectif de participer cette année à la Hawaiki Nui. C'est une course mythique. »

La Team AK 47 et son va'a rose

Ils ne sont pas passés inaperçus avec leur va'a rose et leur nom d'équipe Team AK 47. « AK 47 c'est pour Arue king parce que Arue est une ville royale. Et le 47 c'est pour le pk 4,7 là où nous habitons à Arue », explique Eddy Colombel, président du club en question qui a participé cette année à sa première Hawaiki Nui Va'a. Le leit-motiv du club la pratique du va'a sans pression et le partage. « On s'est préparé en trois mois pour la course. On est une bande de copains avant tout qui partagent la passion du va'a. On a mis nos trips et notre cœur au cours des trois étapes. C'est déjà une belle victoire pour nous d'avoir boucler les trois étapes », indique Marius, l'un des rameurs de cet Team AK 47.

Rédigé par Désiré Teivao le Samedi 2 Novembre 2019 à 09:59 | Lu 2236 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus