Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Hauata signe "Once upon a time in Tahiti"



TAHITI, le 16 février 2020 - En 2018, Hauata a rencontré Alain Lievens-Demeyre de Fritkot Studio Tahiti et Muriel Dassonville de Zik Prod Tahiti. Le courant passe, à tel point que la chanteuse accepte l’idée d’un album. Elle y reprend des titres de grandes chanteuses de la chanson traditionnelle polynésienne.

E ore e moe iau, O Miri, Mai haere taua, Farara maitai ou encore Tou mama sont des titres de l’album de Hauata qui vient tout juste de sortir. Les chansons sont en écoute sur les plateformes digitales en attendant les disques, CD et clés USB.

"Ce sont des titres de grandes chanteuses de la chanson traditionnelle, des chansons d’antan", précise celle qui continue à écumer les scènes de Moorea avec ses musiciens. Hauata joue sur son kamaka, Yvon Temotuaitau est à la guitare et "Petit Frère" (Maitia Petit frère) au ukulele. Le trio plonge le public dans un univers musical traditionnel paumotu.

Une seconde nature

Pour Hauata, chanter est une seconde nature, depuis toujours. Née à Taenga, aux Tuamotu, elle a grandi et fait ses études à Tahiti. Elle a baigné dans le milieu des arts traditionnels très tôt. Elle a fait partie du groupe de danse de mamie Madeleine Moua et du groupe Tahiti Nui dans les années 1960.

Son père, Nui, descendant de la dernière reine de Hawaii, "un très bel homme charismatique", était chanteur.

Avec Nui et son frère, Munanui, elle est partie en tournée dès 1965. Le trio, baptisé Tahiti Nui, a participé à l’inauguration du Caesars Palace à Las Vegas en 1966 avant de sillonner les routes américaines.

Au décès de son père, elle s’est retrouvée orpheline, personnellement et professionnellement. Elle a continué à vivre de sa passion au Club Méditerranée à travers le monde (Moorea, Bora Bora, Nouvelle Calédonie, Mexique, Egypte, Caraïbes...).

Hauata, reconnue pendant toutes ces années, a enregistré un premier album à l’époque du Club Med. Une expérience peu concluante qui lui avait définitivement coupé l’envie de poursuivre. Malgré les sollicitations, elle n’avait signé de deuxième album.

Une rencontre fortuite, fructueuse

En 2018, elle a rencontré Alain Lievens-Demeyre de Fritkot Studio Tahiti et Muriel Dassonville de Zik Prod Tahiti. "En fait", indique Muriel Dassonville, "nous l’avons découverte sur scène à Moorea, sa voix est puissante et unique et nous avons eu envie de la produire".

Quelques échanges plus tard, Hauata a cédé, enthousiasmée par l’énergie et la volonté du duo. "Et j’ai bien fait, tout s’est très bien passé", rapporte-t-elle, réjouie.

L’album "Once upon a time in Tahiti" vient de voir le jour. Il a été enregistré et arrangé au Fritkot Studio à Tahiti, produit et édité par Zik Prod Tahiti avec la participation de Vatea Le Gayic à la basse. "Nous avons décidé de remplacer la basse poubelle qui ne sonnait pas assez à l’enregistrement."

La photo de la couverture a été prise en Polynésie en compagnie de Brigitte Bardot. "Nous avions joué pour elle pendant une semaine, le temps de son séjour au milieu des années 1960", se souvient la chanteuse.

"Le plus long dans tout ça a été de retrouver les droits de toutes les chansons", avoue Muriel Dassonville qui encourage à Hauata à composer et/ou à écrire ses textes.

Hauata s’en tient pour l’instant à ses premières amours, la chanson, la musique, la scène. Mais elle prête à donner de la voix pour un prochain album.

Contact

Facebook : Hauata – officiel

Hauata danseuse
  • Hauata danseuse
  • Le trio
  • Hauata en trio

Rédigé par Delphine Barrais le Dimanche 16 Février 2020 à 19:10 | Lu 3910 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus