Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Grosse mobilisation pour Fidji



Le navire Tahiti Nui doit appareiller en début de soirée pour acheminer l’aide des Polynésiens en faveurs des victimes, la semaine dernière, du cyclone Yasa qui a ravagé les îles Fidji les 17 et 18 décembre.
Le navire Tahiti Nui doit appareiller en début de soirée pour acheminer l’aide des Polynésiens en faveurs des victimes, la semaine dernière, du cyclone Yasa qui a ravagé les îles Fidji les 17 et 18 décembre.
TAHITI, le 28 décembre - Cinq conteneurs de vêtements et produits divers doivent partir ce soir en direction de Fidji à bord du Tahiti Nui, en plus des matériels et outils de premiers secours envoyés par le Pays pour porter assistance aux sinistrés du cyclone Yasa qui a durement frappé l’archipel les 17 et 18 décembre derniers. Une mobilisation record des Polynésiens à la mesure d’une catastrophe naturelle sans précédent.  

Depuis le 25 décembre, c’est l’usine sous le chapiteau de la présidence. Sous la houlette de la délégation polynésienne de la Croix-Rouge, « on reçoit, on range, on tri et on stock » après avoir estampiller les cartons « Solidarité Fidji 2020 ». On ? Hier, une quarantaine de bénévoles de la Croix-Rouge, de la Direction de la Santé, des confessions religieuses et des mouvements associatifs. Et depuis le 24 une vingtaine en moyenne chaque jour pour conditionner le flux incessant de dons issus de toutes les communes de Tahiti et Moorea.

Car, compte tenu de l’urgence, pour faciliter la logistique cette collecte de solidarité n’a été organisée qu’aux îles du Vent. Le navire de la flottille administrative Tahiti Nui doit appareiller aujourd’hui, en début de soirée. D’ici là, tout doit être fait pour simplifier les opérations de distribution une fois arrivé bon port, en fin de semaine.

« Une belle mentalité »

Annoncée le mardi 22 décembre par le président Fritch, l’appel aux dons de vêtements divers de toutes tailles à destination des habitants des îles Fidji a rapidement fait l’objet d’une mobilisation hors norme des Polynésiens. « Je suis très surprise », se réjouissait hier Maiana Bambridge, la directrice de cabinet du ministre de la Santé bénévole pour cette opération.

« Nous avons eu des dons le 24 décembre toute la journée. Et depuis, ça n’arrête pas. On aurait pu se dire que cette collecte serait difficile, parce qu’organisée en pleine période Covid et durant les fêtes de fin d’année. Mais non, la population est généreuse comme d’habitude. C’est vraiment une belle mentalité. » Les dons affluent à la présidence, dans les mairies de Tahiti et Moorea et au « drive » de Aorai Tini Hau depuis lors.  

Cinq conteneurs de dons

L’archipel des îles Fidji a été durement frappé les 17 et 18 décembre par le cyclone Yasa, le plus puissant phénomène météo enregistré dans le Pacifique Sud depuis Winston en 2016, et le quatrième cyclone tropical le plus intense jamais enregistré dans le bassin.

Des rafales de vent jusqu’à 350 km/h ont ravagé l’archipel. Le gouvernement fidjien a tôt lancé un appel au secours pour que se mobilise l’aide régionale. A Tahiti, il aura fallu à peine une semaine pour collecter de quoi remplir 400 à 500 cartons de dons. « On reçoit, on range, on tri, on stock », détaille Karl Lis, le président de la délégation polynésienne de la Croix-Rouge qui supervise les opérations de conditionnement à la demande du gouvernement. « On fait simple vu l’urgence : vêtement hommes, femmes, enfants et un classement en divers, pour les produits d’hygiènes et jouets qui seront conditionnés en vrac. » 

Cinq conteneurs devraient être envoyés à Fidji suite à cette opération de collecte organisée dans l’urgence au fenua et soutenue par une mobilisation sans précédent des Polynésiens.  « Il faut qu’on termine aujourd’hui », nous expliquait hier Karl Lis. « Pas mal de volontaire reprennent le travail demain. Ensuite, il y a des formalités nécessaires, notamment douanières, avant de pouvoir embarquer les marchandises. » 

Le Tahiti Nui doit appareiller en début de soirée. A son bord, outre ces dons de vêtements, des outils et des matériaux de premier secours achetés pour un total de 15 millions de francs financés par le Pays. « D’après ce qu’on sait, l’aide alimentaire est déjà assurée par les instances locales, les Australiens et Néozélandais », indiquait Karl Lis hier à nos confrères de Radio 1. « Mais après un cyclone, les gens n’ont plus de toit, plus rien, tout s’est envolé ». Les vêtements, qui doivent être débarqués dans six jours à Fidji seront débarqués sur place en fin de semaine seront sans soute d’un grand secours.
 

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 28 Décembre 2020 à 05:32 | Lu 1368 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus