Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Grève à Tahiti Valeurs : "On pense durcir le mouvement"



"Nous allons voir avec la centrale syndicale de A Tia i Mua si on est autorisé à mettre en place des barrages sur le site", a indiqué un délégué syndical.
"Nous allons voir avec la centrale syndicale de A Tia i Mua si on est autorisé à mettre en place des barrages sur le site", a indiqué un délégué syndical.
PUNAAUIA, le 18 décembre 2018 - Depuis ce lundi, 20 salariés convoyeurs de fonds de la société Tahiti Valeurs, qui alimente les distributeurs automatiques en monnaie, sont en grève. Ils réclament notamment la revalorisation de leur salaire de base gelé depuis neuf ans.

Depuis ce lundi un mouvement de grève touche la société Tahiti Valeurs. 20 salariés convoyeurs de fonds ont cessé toute activité. "Aujourd'hui il n'y a que sept collègues qui continuent de travailler", a indiqué Hiti Van Cam, délégué syndical A Tia i Mua.
 
Principale revendication des grévistes, la revalorisation à hauteur de 9% de leur salaire de base gelé depuis neuf ans. "Entre un salarié qui rentre aujourd'hui à Tahiti Valeurs et un autre qui est là depuis plus longtemps, la différence de salaire n'est pas si grande même si on prend on compte l'ancienneté", a insisté le délégué syndical. Notons que les convoyeurs de Tahiti Valeurs sont chargés de récolter les fonds dans les commerces de la place, et d'alimenter les distributeurs automatiques et les banques en monnaie. 

Notons que les convoyeurs de Tahiti Valeurs sont chargés de récolter les fonds dans les commerces de la place, mais aussi d'alimenter les distributeurs automatiques de billets et les banques en monnaie. "On sait que les DAB de Faa'a, Papeete sont très utilisés. Et avec seulement deux équipes qui tournent on peut penser qu'avant la fin de la semaine ces DAB ne seront plus alimentés si la grève continue", a commenté Hiti Van Cam.
 
Des négociations se sont bien tenues jeudi et vendredi dernier avec la direction de la société pour éviter les débrayes. Cependant, pour les grévistes, elles n'auraient rien donné de satisfaisant. Hiti Van Cam explique par ailleurs, "ils ont accepté de revaloriser certaines primes de 4,5%, mais rien concernant la revalorisation de notre salaire de base. C'est notre principale revendication et nous ne lâcherons rien."
 
Et depuis le début de la semaine aucune négociation n'a été menée entre les parties. Contactée, la direction de Tahiti Valeurs, n'a pour l'instant donné aucune suite à nos sollicitations.
 
De leur côté, les grévistes indiquent qu'ils sont prêts à durcir le mouvement. "On a remarqué des irrégularités au niveau du transport des fonds depuis le début de la grève. Il y a des protocoles, des procédures à suivre et on croit que tout n'a pas été fait correctement (…) Nous allons voir avec la centrale syndicale de A Tia i Mua si on est autorisé à mettre en place des barrages sur le site", s'est exclamé Hiti Van Cam. 



Rédigé par Désiré Teivao le Mardi 18 Décembre 2018 à 13:45 | Lu 1625 fois






Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net