Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Grèce: une femme élue pour la première fois à la présidence de la République



Athènes, Grèce | AFP | mercredi 22/01/2020 - La magistrate Ekaterini Sakellaropoulou, 63 ans, a été élue mercredi, à une vaste majorité, présidente de la République hellénique, devenant la première femme de l'histoire de la Grèce à accéder à ce poste essentiellement honorifique.

Cheveux bruns coupés au carré et petites lunettes rondes, l'actuelle présidente du conseil d'Etat, défenseure de l'environnement, a été élue dès le premier tour du scrutin, sur proposition du Premier ministre Kyriakos Mitsotakis, par 261 députés sur les 300 que compte le Parlement. 
A peine informée de son élection, la future cheffe de l'Etat, qui prêtera serment le 13 mars, a déclaré "aspirer à une société qui respecte les droits, en vertu de notre Constitution, la charte européenne des droits fondamentaux et la Convention européenne des droits de l'homme".
Lors de sa première déclaration devant les médias, elle s'est dit prête à oeuvrer pour "instaurer un climat de sécurité et de justice dans la société".
Elle a évoqué les "défis du XXIe siècle" -- depuis la "crise économique ou le changement climatique aux mouvements massifs de populations et la crise humanitaire" -- qui exigent "une coopération internationale".
Cette juge expérimentée succèdera au président conservateur sortant Prokopis Pavlopoulos, dont le mandat expire le 13 mars.
"C'est une journée importante pour la République grecque. Le Parlement a élu une juriste remarquable, une personnalité de consensus, qui symbolise la transition vers une nouvelle ère", s'est félicité Kyriakos Mitsotakis, qui avait proposé Ekaterini Sakellaropoulou à ce poste. 
Avec plus des 200 suffrages requis par la Constitution hellénique, elle a été élue pour un mandat de cinq ans renouvelable par les députés du parti conservateur au pouvoir Nouvelle Démocratie, de Syriza, le parti de l'opposition de gauche de l'ancien Premier ministre Alexis Tsipras, et du parti de centre-gauche Kinal.
A peine son nom a-t-il surgi le 15 janvier, lors d'une allocution télévisée solennelle de Kyriakos Mitsotakis, que la candidate a d'emblée fait consensus dans une société pourtant singulièrement patriarcale, en queue du peloton européen en matière de parité.
"La Grèce avance vers une nouvelle ère d'égalité", s'est réjouie dans un tweet la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, en félicitant Mme Sakellaropoulou pour son élection "à une très large majorité".
Dans un pays où une femme sur cinq est au chômage, Ekaterini Sakellaropoulou avait déjà ouvert une brèche en devenant la première femme à la tête de la plus haute cour du pays en octobre 2018, sur proposition du Premier ministre d'alors, Alexis Tsipras.
 

- "Valeurs progressistes" -

 
Diplômée de droit constitutionnel et de droit de l'environnement à Athènes et à Paris-Sorbonne, cette fille de juge de la Cour suprême a défendu les droits des réfugiés, des minorités et les libertés civiles.
Ekaterini Sakellaropoulou s'est surtout distinguée dans des dossiers de protection de l'environnement, tout en veillant à préserver l'investissement dans une Grèce frappée par une décennie de crise. Elle a été d'ailleurs critiquée pour avoir défendu un projet d'investissement controversé d'une compagnie minière canadienne dans le Nord du pays.
Dans un pays qui sort à peine la tête de l'eau, son élection pour un mandat de cinq ans est considérée comme un atout pour le gouvernement conservateur, qui table sur l'énergie verte pour redresser la Grèce. 
Sans appartenance politique, cette féministe, divorcée et mère d'un enfant, passe ainsi des plus hautes fonctions de la justice à celles de l'Etat. 
 

- "Esprit de consensus" -

 
"Cette nomination est une réussite significative et stratégique qui ouvrira de nouvelles perspectives à l'avenir", a écrit l'éditorialiste Elias Maglinis dans le quotidien conservateur Kathimerini. 
"D'un côté, elle désarme l'opposition mais, plus important encore, elle apporte un esprit de consensus indispensable en ces temps difficiles en politique étrangère", a-t-il estimé, en référence aux tensions actuelles avec la Turquie voisine sur les questions d'exploration énergétique, de frontières maritimes et de flux migratoires.
Doté de fonctions essentiellement symboliques, le chef de l'Etat et des forces armées a, selon la Constitution hellénique, le pouvoir de déclarer la guerre, mais uniquement sous la supervision du gouvernement.

le Mercredi 22 Janvier 2020 à 06:21 | Lu 175 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus