Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Graffe veut faire le ménage à Paea



Tahiti, le 9 décembre 2019 - Un conseil municipal a été convoqué ce lundi à Paea lors duquel trois des adjoints du maire devaient être remplacés à quatre mois des prochaines municipales.
 
Après avoir retiré toutes les délégations de pouvoir accordées à son premier adjoint, Jean-Claude Hapairai, à sa sixième adjointe, Teipo Teaha, et à sa huitième adjointe, Yvette Temauri, Jacquie Graffe a convoqué un conseil municipal, ce lundi soir, en vue de débarquer les intéressés de leurs fonctions au sein de l’équipe municipale.

A l’ordre du jour, les 33 conseillers municipaux de Paea examineront d’abord le projet de révision du Plan général d’aménagement (PGA) de la commune. Le sort des 1er, 6e et 8e adjoints au sein de l’équipe municipale, n'a été examiné qu’ensuite. Les trois élus de la majorité sont mis au ban de leur groupe depuis juillet dernier et l’annonce faite par Jean-Claude Hapairai, président de la fédération communale Tapura Huiraatira, de son intention de conduire une liste aux prochaines élections communales. Teipo Teaha et Yvette Temauri seront à ses côtés sous l’égide de Te Ora Api no Paea. Problème : une telle liste serait concurrente de celle que pourrait conduire le maire sortant de Paea, systématiquement réélu depuis 1983, s’il décidait de courir pour les élections municipales des 15 et 22 mars prochains. Jacquie Graffe n’a officiellement fait aucune annonce dans ce sens pour l’instant.

Comme l’ont révélé nos confrères de Radio 1, les trois conseillers ont été avisés par courrier, le 20 novembre dernier, du retrait par le maire de Paea de toutes leurs délégations. Lundi soir, le conseil municipal prévoit statuer sur leur fonction d’adjoint. A quelques heures de l’échéance, Jean-Claude Hapairai annonce lundi après-midi, à propos de l’éventualité d’un débarquement : "Ca ne me fait ni chaud, ni froid. Au contraire, ça me laissera le temps de bien me préparer pour les municipales. En tant qu’adjoint, il y a toujours quelque chose à faire à la mairie." Depuis 2014, au poste de 1er adjoint, Hapairai est en charge des affaires de l’aménagement et de l’urbanisme, de la santé et de la gestion des cimetières. Il a assuré l’intérim durant la convalescence de Jacquie Graffe, à la suite d'un accident vasculaire en juillet dernier.

Contacté lundi après-midi, un élu de l’opposition ne pouvait s’empêcher de regarder cet épisode municipal comme une "mascarade", mise en scène "sur fond de vengeance politique du Tapura, à 4 mois des élections municipales : je ne participerai pas à ce genre de lynchage". Car, selon lui, si les trois transfuges de la majorité municipale paient leur engagement fidèle derrière les consignes politiques données par le Tapura Huiraatira aux élections législatives de 2017 et récemment lors des élections européennes, pour Jacquie Graffe, leur engagement aux prochaines municipales est la réponse du parti à celui qui n’a eu de cesse lors de ces scrutins de se distinguer par des appels divergents : vote LR aux européennes, Tepuaraurii Teriitahi aux législatives…

Au sein de son conseil municipal, le maire de Paea garde une majorité confortable de 22 élus sur 33. A priori le remplacement des trois transfuges du clan Graffe ne devait pas poser de problème. La suite en mars prochain, pour les municipales.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 9 Décembre 2019 à 16:21 | Lu 3296 fois






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Juillet 2020 - 09:47 Les Australes s'exposent à Vaiare

Jeudi 9 Juillet 2020 - 09:44 Tumaraa au rythme de l'agriculture

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus