Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Géorgie : arrestation d'un homme condamné en Grande-Bretagne pour la mort d'une femme



Tbilissi, Géorgie | AFP | mercredi 23/01/2019 - Un Britannique condamné par contumace en Angleterre pour la mort d'une jeune femme qu'il avait emmenée en bateau sur la Tamise au soir de leur première rencontre s'est rendu mercredi à la police en Géorgie, pays du Caucase où il était en fuite.

"Je confirme que Jack Shepherd s'est livré à la police géorgienne aujourd'hui", a affirmé à l'AFP une porte-parole du ministère de l'Intérieur de cette ex-République soviétique.
Le trentenaire "va être incarcéré, après quoi les procédure légales pour son extradition au Royaume-Uni seront lancées", a-t-elle ajouté, précisant qu'il est actuellement détenu dans un commissariat de la capitale Tbilissi.
La police britannique a indiqué dans un communiqué avoir reçu l'information que Jack Shepherd était détenu en Géorgie. "Son identité doit encore être officiellement confirmée", a précisé la police londonienne (Metropolitan Police).
La chaîne de télévision géorgienne Rustavi-2 a diffusé des images de Jack Shepherd entrant dans le commissariat où il est détenu et diffusé une interview de l'homme, doublée en géorgien. "Tout le monde peut avancer dans la vie", indique-t-il à la chaîne en pénétrant dans le commissariat.
Dans l'interview, il explique avoir été impliqué dans un accident "tragique" et qu'il s'était caché pour éviter la prison. 
"J'espère que la vérité sera établie, que mon appel sera accepté", ajoute-t-il.
Shepherd avait disparu avant son procès l'été dernier. Reconnu coupable d'homicide involontaire par négligence grave, il avait été condamné à six ans de prison par contumace. Selon la chaîne Rustavi-2, il était arrivé en Géorgie en mars 2018 et vivait depuis à Tbilissi. 
Son avocat géorgien Tariel Kupatadze a déclaré à Rustavi-2 que Shepherd était convaincu qu'il "sera capable de prouver son innocence et qu'il sera acquitté".
"Son objectif est de coopérer avec l'enquête et la justice et de fournir au tribunal toutes les informations sur l'affaire", a assuré l'avocat.
Le père de sa victime a indiqué sur Facebook avoir "été informé que Jack Shepherd a été arrêté en Géorgie. Justice est rendue pour Charlotte!".
Jack Shepherd, 31 ans, avait voulu impressionner Charlotte Brown, 24 ans, qu'il avait connue sur un site de rencontres. Après un dîner arrosé en décembre 2015 dans un restaurant chic d'un gratte-ciel londonien, il l'avait invitée à monter sur son hors-bord pour une virée nocturne sur la Tamise. 
Mais le bateau, conduit au-delà de la vitesse autorisée, avait heurté un rondin, projetant le couple par-dessus bord. Les secours avaient récupéré Jack Shepherd sain et sauf, mais n'avaient pas réussi à ranimer Charlotte Brown, retrouvée inconsciente et en hypothermie.
Aucun des deux ne portait de gilet de sauvetage.
"Il faisait froid, il faisait sombre, c'était de la pure folie", avait déclaré le procureur Aftab Jafferjee lors de l'audience. Le juge de la cour criminelle de l'Old Bailey, Richard Marks, avait quant à lui dénoncé l'attitude "totalement cavalière envers les règles de sécurité" du jeune homme.
Les mois précédent le drame, Jack Shepherd avait emmené une dizaine de femmes sur son hors-bord et s'était fait arrêter plusieurs fois pour excès de vitesse par la police, qui lui avait rappelé l'importance de porter un gilet de sauvetage.
Reconnu coupable d'homicide involontaire, le trentenaire n'était pas présent devant la cour par "lâcheté", selon son avocat, Stephen Vullo. "Il ne pouvait pas affronter la famille Brown depuis le banc des accusés", avait-il déclaré.

le Jeudi 24 Janvier 2019 à 06:53 | Lu 308 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus