Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Garou et son show Rhythm 'n' Blues vendredi soir à To'ata



PAPEETE, le 10 mars 2015 - Le chanteur québécois Garou sera à To'ata ce vendredi soir pour un concert unique. C'est son premier voyage en Polynésie, et il nous réserve un show reprenant ses anciens tubes et les titres Rythm 'n' Blues, tirés de ses derniers albums.


Vendredi 13 mars, la scène de To'ata sera consacrée au chanteur Garou, avec ses cinq musiciens et son équipe technique, tous québécois. Ils ont débarqué de l'avion ce lundi soir, arrivant de Nouvelle-Calédonie où ils ont fait deux concerts, et repartiront samedi pour trois semaines de tournée en Europe de l'Est. Une belle pause dans le Pacifique avant de retourner dans l'hiver de l'hémisphère Nord.

D'autant qu'à leur départ de Montréal, il faisait -30°. "C'est quand même un choc thermique impressionnant !" s'amuse l'artiste, qui ajoute que "il y a même une autre chaleur ici, qui est celle des gens, qui ont des étincelles dans les yeux. Ici il y a quelque chose de toujours fun, festif, accueillant."

Et des voyages il va encore en avoir beaucoup cette année, puisqu'il a décidé de faire une pause dans son coaching de jeunes talents dans l'émission de télévision The Voice, ce qui lui a permis de finir un album de chants de Noel sorti en décembre dernier, et de se consacrer maintenant à une tournée internationale. Il a répondu à nos questions autour d'un café ce mardi matin :

Qu'est-ce qui attend le public polynésien pour votre concert ?
"C'est un concert où ça va être très festif, très fun. Il est quand même très Rock, très Rythm 'n' Blues, et il y a beaucoup, beaucoup d'énergie. On va apporter encore une autre forme de chaleur que celle du climat. Et il faut qu'on s'accroche parce qu'on se donne complètement sur scène. Avec les musiciens on n'avait pas joué ensemble depuis aout dernier. On vient de jouer à Nouméa, mais là on est encore plus chauds !"

Ce seront donc des titres très variés ?
"Le répertoire est très varié, mais avec une couleur qui a quand même démarré de cet album Rythm 'n' Blues, dont on n'arrive pas à décrocher. On est très heureux dans ce style-là, cette ambiance-là, et même les anciennes chansons ont été transformées pour entrer dans le cadre."

À quel âge avez-vous commencé la musique ?
"Depuis le ventre de ma mère je dirais… A trois ans j'ai eu ma première guitare, à quatre ans je faisais des mélodies sur le piano. Il faut dire que mon père était dans un groupe avec les frères de ma mère, donc ça vient des deux côté de la famille. Et ils reformaient le groupe à chaque fête de famille, tout le monde ramenait ses instruments, et moi bien sûr je voulais être avec eux ! Après, quand j'avais 15 ans j'ai commencé à jouer dans les bars du Québec, en me disant que je trouverai un vrai job plus tard. Je ne l'ai jamais trouvé ! Il y a eu la vague Notre-Dame de Paris, et je continue à surfer depuis !"

L'artiste a aussi été coach dans l'émission The Voice, où il a côtoyé le chanteur tahitien Teiva LC, qui était dans l'équipe de Florent Pagny. De lui, Garou se souvient "qu'il a cet esprit qu'on retrouve ici, où la musique est un festoiement, les gens se rassemblent et font de la musique pour s'amuser, communiquer. Je suis très heureux de retrouver Teiva, il est formidable !"

En pratique

Le spectacle commencera par une première partie de 30 minutes portée par Teiva LC et Karen, la gagnante de la première saison de Tahitian Voice, avant que Garou fasse son show : le chanteur et ses 5 musiciens ont déjà prévu plus de 2h30 de concert.

Le billet d'entrée est à 4500 Fcfp, en vente dans les magasins Carrefour et dans les locaux de Radio 1. L'organisation confirme qu'il reste encore de la place.

Le Rythm 'n' Blues ?

Le chanteur nord-américain est forcément très influencé par le Jazz et le Blues, deux genres musicaux encore très vivants au Québec et dans tout le nord-est des États-Unis, en particulier à New-York. Pour lui, "le Blues est né du black d'Amérique, de l'esclavage, c'est un besoin de chanter qui est né dans les champs de coton. Après ça, le Blues est entré dans une effervescence, avec une énergie débordante, et en général plus cuivré. Si le blues était là pour exorciser les peines de façon langoureuse, en pleurs, alors le Rythm 'n' Blues, c'est le Blues du guerrier."


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mardi 10 Mars 2015 à 17:01 | Lu 2822 fois







1.Posté par Lily le 12/03/2015 10:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oh le veinard! toujours aussi beau et souriant. On t''aime!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Mai 2020 - 21:21 ​Plan social à l'InterConti Moorea

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus