Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Futsal – Championnat Top Nike : Le niveau des équipes en progression


La cinquième édition du championnat de futsal Top Nike a débuté en novembre dernier. Tous les dimanches, les équipes masculines et féminines s’affrontent lors d’un championnat qui se terminera fin mars. Pas moins de huit équipes sont engagées chez les hommes, quatre chez les femmes. La sélection de Tahiti reste en tête devant Punaauia et Faa’a. Chez les femmes, l’équipe de Pirae reste en tête.


Pirae a fait le jeu mais elle n'a pas su concrétiser ses occasions
Pirae a fait le jeu mais elle n'a pas su concrétiser ses occasions
Le championnat de futsal Top Nike est proposé par l’association Tahiti Futsal sous l’égide de la fédération tahitienne de football. Tous les dimanches, les meilleures équipes de Tahiti s’affrontent. Les matchs se déroulent à la salle omnisport de Dragon, au fond de la vallée de Titioro.
 
Huit équipes sont engagées dans le championnat masculin dont les deux sélections de Tahiti sénior et junior (Aito Arii et Aito Tama). A l’issue de la huitième journée de championnat qui s’est déroulée ce dimanche 3 février, la sélection de Tahiti des Aito Arii se retrouve logiquement en tête du classement avec 28 points et un match en retard.
 
On retrouve en deuxième position Punaauia et Faa’a avec 22 points, Punnauia ne devançant Faa’a que grâce au goal average (8 contre 1). En quatrième position se trouve Pirae avec 17 points, qui compte également un match en retard. On retrouve ensuite Paea et Papara avec 17 points puis Vénus avec 13 points et la sélection Aito Tama avec 4 points.

L'équipe de Faa'a est actuellement en troisième position
L'équipe de Faa'a est actuellement en troisième position
Un championnat très serré
 
La première rencontre de la journée à opposé Punaauia (2e) à Paea (5e). Le match s’est soldé par un match nul, les matchs sont serrés et les équipes ne lâchent rien dans ce championnat masculin. Ensuite, l’équipe féminine leader du championnat n’a laissé aucune chance à l’équipe de Vénus qu’elle a pu battre 9-3. Dans le match suivant, les Aito Arii se sont logiquement imposés 6-1 face aux Aito Tama.
 
L’équipe féminine de Paea s’est ensuite imposée 1-0 face aux Aito Hine, la sélection de Tahiti de futsal. Dans le match suivant, l’équipe de Vénus, avant-dernière au classement a pu s’imposer 3-1 face à Pirae. Les joueurs de Vénus ont pu marquer trois buts en ne concédant qu’un seul but en première période. En deuxième période, Pirae a fait le jeu, a eu beaucoup d’occasions mais la défense de Vénus est restée solide et le score n’a pas bougé.
 
Le match suivant aura été également très serré. C’est Faa’a qui ouvre le score, l’équipe est un cran au-dessus par rapport à son adversaire mais Papara ne lâche rien et parvient même à marquer le but de l’égalisation, les deux équipes vont à la pause sur un score de 1-1. En deuxième période, les deux équipes marqueront également un but chacune, Papara arrachant donc le nul face à Faa’a. Rendez-vous dimanche à Titioro pour la 9e journée de championnat. SB / FTF

Steve Wong, joueur et coach de Vénus
Steve Wong, joueur et coach de Vénus
Parole à Steve Wong, coach-joueur de Vénus :
 
Ton analyse du match ?
 
« En face de nous, il y avait une grosse équipe. A l’aller, on avait perdu contre eux. On avait comme projet de gagner la plupart de nos matchs pour pouvoir remonter au classement vu qu’on est plutôt en bas de classement. Aujourd’hui, on a fait un bon match face à Pirae. On a pu travailler cette semaine notre défense car c’est ce qui est important dans un match. Le but du jeu est d’encaisser le moins de but possible et de marquer. On essaie d’appliquer lors du match ce que l’on travaille pendant la semaine. »
 
Quelques mots sur toi ?
 
« Je ne joue pas au foot à 11, je ne fais que du futsal. J’aime le futsal, j’aime jouer avec les copains, j’aime m’amuser tous les jours avec le ballon. Pour le futsal, il faut de la rapidité, du cardio. En foot à 11, chacun est à son poste alors qu’en futsal on doit pouvoir jouer à tous les postes. Je joue également avec la sélection. C’est intéressant de jouer et de porter le maillot de Tahiti, le drapeau. C’est aussi une responsabilité que les joueurs portent. Notre objectif est de participer à la Coupe du monde en se qualifiant avec la confédération océanienne. »
 
Quelques mots sur le championnat en général ?
 
« A Mahina, on a une bonne équipe. Pour ce qui est du championnat, les arbitres font leur possible pour ne pas faire d’erreur pour éviter que les choses ne dégénèrent mais c’est parfois difficile. Je remercie les copains pour leur présence aux entrainements et je les incite à continuer à faire tout leur possible pour que l’on puisse continuer à jouer comme ça tous les dimanches. Félicitations à tous, merci. » Propos recueillis par SB / FTF

Jean-Baptiste Barsinas, coach de la sélection de Tahiti
Jean-Baptiste Barsinas, coach de la sélection de Tahiti
Parole à Jean-Baptiste Barsinas, coach de la sélection futsal :
 
Quelques mots sur ce championnat ?
 
« Le tournoi Top Nike proposé par la fédération tahitienne de football est une bonne chose car il regroupe chaque sélection de chaque comité de toutes les communes. On a six équipes en sachant qu’on a décidé d’inclure la sélection de Tahiti de futsal, les Aito Arii, ainsi que la sélection futsal des moins de vingt ans. C’est une compétition qui fait monter le niveau du futsal polynésien. C’est une très belle compétition qui regroupe tous les meilleurs joueurs de chaque comité. Le samedi, ils sont dans leur comité, avec les inter-quartiers, le dimanche ils sont là pour jouer au niveau fédéral. »
 
On vient de voir Vénus battre Pirae ?
 
« En futsal, ce n’est jamais gagné d’avance. Il faut s’attendre à tout. Le niveau est assez élevé, les équipes sont en forme et même les équipes du haut de tableau peuvent se faire surprendre. On est dans la phase retour, la compétition est donc toujours aussi animée. Actuellement, les équipes de haut de classement sont Punaauia, Faa’a ou Pirae mais derrière les autres tentent de remonter, comme on vient de le voir avec Vénus et Papara… »
 
Un dernier mot sur le futsal en général ?
 
« A la base, le futsal a été mis en place par rapport aux quartiers, il y a beaucoup de demande. On sait que dans les quartiers il y a beaucoup de joueurs qui ne veulent pas intégrer le football à 11. Le futsal leur permet de s’exprimer sur un terrain, c’est une bonne chose que ces associations existent avec leur côté social. On remercie la fédération tahitienne de football ainsi que les bénévoles qui font en sorte que la compétition du dimanche se passe bien. Merci pour la sécurité, merci aux arbitres et merci aux organisateurs. » Propos recueillis par SB


Rédigé par SB / FTF le Mercredi 6 Février 2019 à 07:45 | Lu 284 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti


















ranktrackr.net