Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Fortes pluies : la vallée de Onohea évacuée, une personne portée disparue (bilan et photos)



PAPEETE, le 12 décembre 2015. De fortes pluies se sont abattues ce samedi sur Tahiti, et plus particulièrement sur la côte Est. En fin d'après-midi, la gendarmerie avait déjà recensé de nombreux dégâts. La commune de Tiarei a décidé d'évacuer la population de la vallée de Onohea. Un pan de la montagne s'est affaissé dans la vallée et la rivière a complètement recouvert la route. Un habitant de la vallée de la Papeno'o était toujours recherché en début de soirée.


De fortes pluies ont touché Tahiti et en particulier la côte Est ce samedi. Selon la gendarmerie, une maison a été ensevelie dans la vallée de la Papeno'o. La personne y habitant pourrait s'y trouver et est donc portée disparue. Mais les recherches sont difficiles avec le mauvais temps. Entre 60 à 100 maisons auraient été endommagées ou détruites entre le PK 12 et le PK 35.

La circulation a été fortement perturbée ce samedi. "En rentrant de Mahina cet après-midi vers Papeno'o les embouteillages ont commencé. On a réussi à se faufiler entre les voitures", raconte Nohorai Heaux. "Mais les petites voitures ne pouvaient pas passer. Sur la route, on a vu que toutes les rivières débordaient. Entre Papeno'o et Tiarei, il y avait de gros troncs d'arbres et plein de débris sur la route. J'ai vu beaucoup de solidarité, les gens aidaient à dégager la route avec des pelles..."

Entre le PK 15 et le PK 19,
de nombreuses petites voitures sont restées coincées sur le côté. Seuls les 4x4 pouvaient passer. Au PK 19, un éboulement a bloqué complètement la route pendant une bonne partie de la journée, les voitures ne pouvaient plus passer. La circulation a pu reprendre seulement en fin d'après-midi.
En début de soirée, la route de ceinture n'est plus bloquée. Mais il reste encore de nombreux morceaux d'arbres et la chaussée a été très abimée par endroits. Il est donc recommandé d'éviter les déplacements côte Est.

La vallée de Onohea évacuée

Au PK 25, un pan de la montagne s'est effondré dans la vallée de Onohea et a fait déborder largement la rivière. La commune de Tiarei a décidé d'évacuer la vallée. Ce sont donc plusieurs centaines de personnes qui ont dû quitter le quartier. Les habitants sont relogés provisoirement dans des salles paroissiales ou communales ou ont pu être relogées par des membres de leur famille. En arrivant dans la vallée de Onohea, Nohorai Heaux a vu des habitants avec de l'eau "jusqu'aux hanches". "On nous a prévenu qu'il fallait évacuer car l'eau vient jusque sur la route principale. Je vais être relogé à Taravao dans ma belle-famille mais mes parents ne veulent pas venir car ils ont peur que la maison soit pillée dans la nuit."

La gendarmerie appelle à la plus grande prudence.

Avant la gare routière de Papeno'o

Photos : Nohorai Heaux

Après la gare routière de Papenoo

Photos : Nohorai Heaux
Photos : Nohorai Heaux

Dans la vallée de Onohea

Photos : Nohorai Heaux

Une cellule de crise mise en place

Une cellule de crise a été activée ce samedi par le Pays afin de faire face aux intempéries. Le président Edouard Fritch et le ministre de l’Equipement, Albert Solia, sont allés sur place afin de superviser et de coordonner les moyens mis en œuvre. Les services de l’Equipement ont ainsi été mobilisés, avec d’importants matériels (plusieurs dragues et camions et une dizaine d’excavateurs), en collaboration avec les services des communes concernées par ces intempéries.

L’Equipement, en plus de ses propres moyens, a fait appel à des moyens privés et, en fin de journée, la circulation sur la route de ceinture a été rétablie, précise la présidence dans un communiqué. Le président Edouard Fritch a en outre demandé au ministre du Logement, Tearii Alpha, que les services et établissements sous sa tutelle puissent rapidement évaluer les dégâts et intervenir, dans les meilleurs délais, auprès des familles ayant eu leur habitat endommagé. De nouvelles pluies étant attendues dimanche, la vigilance reste de mise pour les riverains comme pour les automobilistes.




Rédigé par Mélanie Thomas le Samedi 12 Décembre 2015 à 18:18 | Lu 2998 fois







1.Posté par SIRE le 12/12/2015 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Heureusement qu'il n'y aura pas de cyclone, je vous laisse imaginer les dégats

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués