Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Forte recrudescence des cas de leptospirose en janvier



Forte recrudescence des cas de leptospirose en janvier
PAPEETE, 4 février 2019 - Le bureau de surveillance et de veille sanitaire constate une forte augmentation des cas de leptospirose au cours de la deuxième quinzaine de janvier. L'activité de la dengue, la grippe et la diarrhée est faible.

Seize cas de leptospirose ont été déclarés durant la dernière quinzaine de janvier : 7 en semaine 3 et 9 en semaine 4. Dans douze cas les facteurs de risque identifiés ont été le jardinage (fa’a’apu), la marche pieds nus, le contact avec des eaux troubles, la baignade en rivière et la gestion des déchets sans protection.

Les réservoirs principaux de la leptospirose sont les rongeurs sauvages, les chiens et les animaux domestiques tels que le porc. Ces animaux excrètent les bactéries pathogènes dans leur urine, qui contamine le sol et les eaux. La maladie se transmet à l'homme par contact avec des surfaces contaminées.

Les autorités sanitaires recommandent ainsi de porter des gants et des chaussures fermées lors d'une activité de jardinage / fa’a’apu ; de porter des bottes/cuissardes lors de la pêche en eau douce ; de protéger les plaies avec un pansement imperméable. Il est également conseillé de limiter tout contact avec la boue et l’eau douce trouble : ne pas marcher pieds-nus ou en savates dans les flaques et eaux stagnantes, ne pas se baigner en eau trouble et aux embouchures des rivières - dératiser et contrôler la pullulation des rongeurs par la gestion des déchets - après une exposition à risque, laver et désinfecter les plaies - consulter un médecin en urgence dès les premiers signes.

"Les pluies actuelles et leurs conséquences sur la salubrité des habitats (inondations, boue, détritus, coupure d’eau…) sont favorables à la transmission d’agents infectieux pouvant être responsables de la dengue, de la leptospirose, de gastro-entérites", prévient le bureau de surveillance et de veille sanitaire. Ces autres affections sont observées à des niveaux faibles, bien qu'en augmentation pour la grippe et la dengue.

Grippe

Circulation du virus de la grippe depuis début janvier : des cas de grippe confirmée ont été diagnostiqués des semaines 2 à 4. Il s’agit des premiers cas depuis le mois de juillet 2018. Pour rappel, la campagne de vaccination contre la grippe est en cours jusqu’au 28 février 2019.

L'activité grippale est faible mais en augmentation dans le réseau sentinelle : le nombre de consultations pour syndromes grippaux est stable par rapport à la quinzaine précédente : 33 cas (13 en semaine 3 et 30 en semaine 4) ont été déclarés par les médecins sentinelle. Six prélèvements positifs de grippe : 5 en semaine 3 et 1 en semaine 4. Un des six a été identifié A(H3N2).

Dengue

Dengue 1 :
. Circulation à Tahiti, Moorea, Raiatea, Bora Bora, Makemo et Nuku-Hiva.
- 31 cas confirmés et 3 cas probables (23 cas en semaine 3 et 11 cas en semaine 4)
- 12 enfants de moins de 15 ans.
- 27 sérotypés DENV-1

Lutte contre la dengue La Polynésie française est toujours à risque d’importation d’autres sérotypes de dengue que la dengue 1. Les sérotypes 2, 3 et 4 circulent de façon sporadique dans la zone Pacifique.

La Nouvelle Calédonie est de nouveau en épidémie de dengue 2. Pour lutter contre les risques d’introduction de nouveaux virus et d’épidémies, l’élimination des gîtes larvaires doit être continue en supprimant ou protégeant toute zone de stagnation d’eau douce une fois par semaine. La Direction de la santé invite les personnes à consulter rapidement un médecin en cas de fièvre supérieure à 38,5°C d’apparition brutale et de douleurs musculaires et articulaires. La consultation permettra de confirmer le diagnostic et de prendre l’ensemble des mesures de lutte contre les moustiques porteurs du virus sur le terrain.

Diarrhée

Le nombre de cas déclarés s’élevait à 51 (25 cas en semaine 3 et 26 cas en semaine 4) dont 22% d’enfants de moins de 4 ans. L’activité est stable dans le réseau sentinelle par rapport à la quinzaine précédente.

Recommandations - lavage des mains fréquent, et notamment après être allé aux toilettes - dans l’entourage d’une personne malade, nettoyage et désinfection quotidiens des toilettes et poignées de portes - en cas diarrhées et/ou vomissements, réhydrater la personne et consultez un médecin.

Rédigé par JPV le Lundi 4 Février 2019 à 16:28 | Lu 1444 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Octobre 2019 - 18:39 Un chef étoilé pour des enfants défavorisés

Mercredi 23 Octobre 2019 - 18:37 Baisse du prix des médicaments remboursables

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019