Tahiti Infos

Forte mobilisation et vote Macron dans les archipels


Le taux de participation a été de 50,3% à Hao, et globalement de 43,5% dans l’archipel des Tuamotu-Gambier. Photo : Teraumihi tane.
Le taux de participation a été de 50,3% à Hao, et globalement de 43,5% dans l’archipel des Tuamotu-Gambier. Photo : Teraumihi tane.
Tahiti, le 10 avril 2022 –  Le vote Macron l’emporte haut la main aux Marquises, aux Tuamotu-Gambier et aux Australes. Des archipels qui affichent un taux de participation bien au-dessus de la moyenne polynésienne.
 
En dehors de l’archipel de la Société, la Polynésie compte 28 242 électeurs répartis aux Marquises, aux Tuamotu-Gambier ou aux Australes, soit 13,7% des citoyens en âge de voter dans la collectivité. Le premier enseignement que l’on peut tirer à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, c’est le relativement fort taux de participation qui s’illustre dans ces collectivités territoriales éloignées du fenua. Seuls 30,9% des électeurs ont voté samedi, sur l’ensemble du territoire. Mais dans le même temps, le taux de participation a été de 43,9% aux îles Marquises, de 43,5% aux Tuamotu-Gambier et de 37,1% aux Australes. Il n’y a guère que dans l’île de Tubuai que l’élection a été boudée, avec moins d’un électeur sur quatre (24,6%) qui aura voté. Pour le reste, toutes les communes de ces archipels ont des taux de participation supérieurs à la moyenne polynésienne. Avec un record pour les 261 électeurs de la commune de Nukutavake aux Tuamotu où on enregistre un taux de participation de 66,7% samedi. Globalement, le vote Macron l’emporte assez confortablement avec au moins un vote sur deux exprimé en sa faveur samedi.
 
Les Marquises très mobilisées
 
Près de deux votes sur trois bénéficient au président sortant, aux îles Marquises (62%). À Ua Huka, 526 électeurs, avec un taux de participation de 64,1%, le vote Emmanuel Macron mobilise 82% des suffrages. Le vote Marine Le Pen arrive en seconde position, assez loin derrière. La candidate d’extrême droite réalise son meilleur score à Ua Pou (26,2%). Elle ne franchit la barre des 20% dans aucune des cinq autres communes de l’archipel, où elle réalise sa meilleure performance électorale à Tahuata (18%). En dehors de Nuku Hiva (3,1%), le vote Zemmour ne passe pas la barre des 3% dans l’archipel. C’est à Nuku Hiva aussi que Jean-Luc Mélenchon fait son meilleur score avec 10,04% des suffrages exprimés et 3,3% sur l’ensemble de l’archipel. L’île totalise au demeurant le plus faible taux de participation de la Terre des hommes (36,1%). Les Marquises où Valérie Pécresse est créditée de 4% des votes.
 
Fortes disparités aux Tuamotu-Gambier
 
S’il est très vaste, l’archipel des Tuamotu-Gambier n’en compte pour autant que 14 487 électeurs répartis dans 18 communes sur près de la moitié de la surface de Polynésie française. Là aussi, le vote Emmanuel Macron arrive très largement en tête avec un record sur l’atoll de Takaroa, où le candidat LREM obtient un plébiscite avec 70,5% des suffrages. Il n’y a guère que dans les urnes de l’atoll de Tatakoto, 161 électeurs, qu’Emmanuel Macron est battu à plates coutures… par Éric Zemmour qui y totalise 74,2% des votes exprimés (5,8% dans l’ensemble). Le vote Marine Le Pen représente globalement 15,3% des suffrages exprimés au Tuamotu-Gambier avec une belle performance sur l’atoll de Puka Puka (71%). Elle devance de peu Valérie Pécresse (14,3%). Mélenchon ne franchit pas la barre des 3% et l’ensemble des autres candidats est sous les 1%.
 
Pécresse en trompe-l’œil à Rapa
 
Faiblement mobilisé par l’élection présidentielle, l’archipel des Australes enregistre cependant un taux de participation 6 points supérieur à celui constaté sur l’ensemble de la Polynésie samedi. À noter la belle performance de Valérie Pécresse à Rapa, où la candidate LR totalise 46,9% des suffrages exprimés. Un score à relativiser, cependant : Il s’agit de 68 voix ; l’île enregistre un des plus faible taux de participation de l’archipel (35%). Hormis ce score anecdotique, le vote Macron est largement en tête (56,2%) dans l’archipel, suivi du vote Le Pen (13,8%), Mélenchon (8,9%) et Pécresse (8,8%). En dehors d’Éric Zemmour (3,61%) tous les autres candidats sont sous la barre des 1%.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Dimanche 10 Avril 2022 à 17:13 | Lu 723 fois