Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Fonte d'une piste d'atterrissage en Australie



Fonte d'une piste d'atterrissage en Australie
SYDNEY, 24 oct 2012 (AFP) - L'Australie a annoncé mercredi qu'elle était en quête d'une nouvelle piste d'atterrissage pour des avions de ravitaillement de ses trois bases en Antarctique, la piste actuelle étant en train de fondre en raison du réchauffement climatique.

L'Australie possède trois stations sur le continent glacier --Casey, Davis et Mawson -- où se trouvent des scientifiques et du personnel, comprenant la piste de Wilkins, taillée dans la glace, une liaison de transport vitale.

Cependant, l'exploitation de cette zone d'atterrissage d'un coût de 45 millions de dollars australiens (46,4 millions de dollars) près de Casey, est restreinte par la fonte d'une surface. Le Département australien de l'Antarctique a ainsi indiqué qu'il recherchait des solutions de rechange, parmi lesquelles le territoire rocailleux de Vestfold Hills, situé près de Davis.

"Les toutes premières années qui ont suivi la mise en place en Australie de transports aériens vers l'Antarctique en 2007/2008, nos opérations ont été entravées par la fonte de glace sur la piste de Wilkins actuelle" a indiqué un porte-parole du Département à l'AFP.

"Le Département australien de l'Antarctique va envisager toute une série de solutions de rechange ou des zones d'atterrissages complémentaires près de nos trois stations en Antarctique."

Les stations météorologiques ont indiqué que la température dans la péninsule antarctique avait augmenté de deux degrés Celcius au cours des cinquante dernières années, une hausse trois fois supérieure à celle de la température globale.

Les avions ne peuvent atterrir que si la température est inférieure à moins cinq degrés Celsius.

"Il y a des signes d'une tendance d'un réchauffement global de long terme. Cela compliquera encore davantage la gestion d'une piste d'atterrissage à l'avenir", a indiqué le chef du Département Tony Fleming à la Radio et télévision australienne, la "Australian Broadcasting Corporation".

Au lieu des 20 vols par saison prévus par le Département australien de l'Antarctique avant l'ouverture de la piste, deux avions seulement ont pu atterrir en 2010/2011, la piste ayant été fermée de décembre à février en raison de la fonte de glace.

En 2011/2012, quatre avions ont pu se poser, et cette année, six sont prévus.

Les bases australiennes peuvent être desservies par la mer mais la traversée peut durer jusqu'à deux semaines, contre 4h30 pour un vol à partir de Hobart, en Tasmanie.

Tandis que la piste souffre du manque de glace, l'Aurora Australis, navire de ravitaillement de l'Antactique australien, est fréquemment bloqué par la glace à quelques 200 miles nautiques de la station Casey, à cause d'un vent de nord.

mp/ajc/ia/abk/ros

Rédigé par AFP le Mercredi 24 Octobre 2012 à 00:46 | Lu 868 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués