Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Fifo : la soirée dédiée au président Abderrahmane Sissako est à guichets fermés



Le président du jury du Fifo 2016 a reçu 7 César pour son film "Timbuktu" (appelé aussi "Le chagrin des oiseaux") en 2014, dont ceux du Meilleur film et du Meilleur réalisateur.
Le président du jury du Fifo 2016 a reçu 7 César pour son film "Timbuktu" (appelé aussi "Le chagrin des oiseaux") en 2014, dont ceux du Meilleur film et du Meilleur réalisateur.
PAPEETE, le 1er février 2016 - La soirée prévue en l'honneur du président du jury de la 13e édition du Fifo est à guichets fermés. La projection du film "Timbuktu", réalisé par Abderrahmane Sissako, se fera donc au Grand Théâtre mais également au Petit Théâtre afin de répondre à la forte demande du public. Les spectateurs pourront ensuite rencontrer et échanger avec le cinéaste multi-césarisé.


Avant le lancement demain de la compétition et après une première découverte ce week-end de documentaires océaniens grâce au "Off", place à la soirée spéciale dédiée à Abderrahmane Sissako. Cinéaste africain, le président du jury du Fifo 2016 a reçu 7 César pour son film "Timbuktu" (appelé aussi "Le chagrin des oiseaux") en 2014, dont ceux du Meilleur film et du Meilleur réalisateur. Nommé également à l'Oscar du Meilleur film étranger, ce petit bijou du cinéma n'a jamais été diffusé en salles au fenua.

Né en 1961 à Kiffa, en Mauritanie, Abderrahmane Sissako grandit au Mali, puis s’installe à Moscou pour étudier le cinéma, du haut de ses 22 ans. Il y tourne ses premiers courts-métrages, et notamment "Le jeu".

Il reprend la route en 1990 et se rend cette fois en France où il finalise "Octobre", un moyen-métrage présenté en 1993 au Festival de Cannes. Il réalise ensuite "La vie sur terre" (1998), puis "En attendant le bonheur" remporte le prix de la critique international au Festival de Cannes en 2002. Sissako retourne sur la Croisette en 2006 avec son film "Bamako", avant d'obtenir la consécration avec "Timbuktu".

UN SUJET D'ACTUALITÉ

"Timbuktu", c’est l’histoire d’une famille à la vie simple qui suite à un malheureux accident se retrouve confrontée au djihadisme et à son régime de terreur. La projection qui a lieu ce soir au Grand Théâtre et également au Petit Théâtre, de 19 à 21 heures, est à guichets fermés. À l'issue du film, les spectateurs pourront rencontrer et questionner Abderrahmane.

À travers son œuvre, largement autobiographique, le cinéaste n’a de cesse de rapporter les relations complexes entre le Nord et le Sud. Il chante les louanges de l’Afrique tout en dénonçant les guerres, les dictatures, l’impuissance des pouvoirs publics africains et les politiques "anti-immigration" des pays occidentaux. Un sujet plus que jamais d’actualité…

"Timbuktu" ("Le chagrin des oiseaux")

D'Adberrahmane Sissako
Avec Ibrahim Ahmed dit Pino, Toulou Kiki, Abel Jafri…
Durée : 1h37, version française
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Non loin de Tombouctou, tombée sous le joug des extrémistes religieux, Kidane mène une vie simple et paisible dans les dunes, entouré de sa femme Satima, sa fille Toya et de Issan, son petit berger âgé de 12 ans. En ville, les habitants subissent, impuissants, le régime de terreur des djihadistes qui ont pris en otage leur foi. Fini la musique et les rires, les cigarettes et même le football... Les femmes sont devenues des ombres qui tentent de résister avec dignité. Des tribunaux improvisés rendent chaque jour leurs sentences absurdes et tragiques. Kidane et les siens semblent un temps épargnés par le chaos de Tombouctou. Mais leur destin bascule le jour où Kidane tue accidentellement Amadou le pêcheur qui s'en est pris à GPS, sa vache préférée. Il doit alors faire face aux nouvelles lois de ces occupants venus d’ailleurs…

Pratique

Lundi 1er février, de 19 à 21 heures
Grand Théâtre
Entrée gratuite sur invitation

Projection du film "Timbuktu" : de 19 heures à 20h40
Rencontre avec le réalisateur : de 20h40 à 21 heures

Contact : 87 70 70 16 ou 40 50 31 15
Site : www.fifo-tahiti.com
Facebook : FIFO Tahiti

Lundi 1er février : une journée entièrement dédiée aux scolaires

Pour répondre à la demande des écoles du Pays, qui sont de plus en plus nombreuses à vouloir assister aux projections, le Fifo a décidé pour la troisième année consécutive de dédier une journée entière aux établissements scolaires. Par ailleurs, les lycéens des filières audiovisuelles ont accès à une panoplie d’ateliers et de rencontres gratuits, pour leur ouvrir d’autres horizons et leur permettre de découvrir autrement l’univers audiovisuel.


Au programme pour les scolaires uniquement :

● Projections de 8 films en et hors compétition : dans le Petit Théâtre et le Grand Théâtre, de 8 à 17 heures

● Rencontres professionnelles destinées aux élèves de filières audiovisuelles
- 8 heures : le métier de scénariste avec Sydélia Guirao
- 9 heures : le métier de journaliste avec Polynésie 1ère
- 10 heures : le métier de réalisateur avec Jacques Navarro
- 11 heures : le métier de producteur avec Eliane Koller et Benjamin Picard

● Ateliers destinés aux élèves de filières audiovisuelles
- Atelier d’écriture de scénario : de 9 à 11 heures / de 13 à 15 heures en salle Mato - Formatrice : Sydélia Guirao, scénariste et productrice
- Atelier prise de vue et montage iPad : de 9 à 11 heures / de 13 à 15 heures, salle Marama
Formateur : Nyko PK16, réalisateur et responsable artistique.
- Rencontre autour des dangers d’Internet : de 9 à 11 heures / de 13 à 15 heures, salle Muriavai

Rédigé par Dominique Schmitt le Lundi 1 Février 2016 à 11:25 | Lu 867 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Septembre 2018 - 17:44 Les élus municipaux veulent un vrai statut

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués