Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Fichés S et recrutement d'agents métropolitains : Tetuanui a interpellé le ministre de la Justice



AGEN, le 6 octobre 2016. La sénatrice Lana Tetuanui a remis une requête au ministre de la Justice au sujet des "évènements liés aux trois fichés S en Polynésie" et des "conditions de recrutement actuelles de l’administration pénitentiaire".

La sénatrice Lana Tetuanui était ce jeudi à la cérémonie de fin de formation de la 190e promotion de surveillants de prison à l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire, à Agen. 200 Polynésiens y sont en formation avant leur titularisation et leur retour au fenua pour exercer au centre de détention de Papeari.

Le Premier ministre, Manuel Valls, y était présent mais aussi le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas. La sénatrice en a profité pour remettre une requête au garde des Sceaux concernant les "derniers évènements liés aux trois fichés S en Polynésie" et les "conditions de recrutement actuelles de l’administration pénitentiaire, sur lesquelles la représentation syndicale locale a manifesté, eu égard au non respect de « la priorité à l’emploi local à compétences égales », principe acté dans un protocole d’accord datant de 2013", indique l'élue polynésienne dans un communiqué.
Début septembre, l'élue avait annoncé qu'elle souhaitait demander l'extension à la Polynésie française de l'état d'urgence. Cette demande devait se faire d'abord par le biais d'une question orale. Finalement, Lana Tetuanui a opté pour une requête en direct auprès du ministre de la Justice.

Concernant la question des recrutements pour la prison de Papeari. Mardi, le personnel pénitentiaire de Nuutania avait manifesté pour dénoncer une seconde embauche métropolitaine pour le futur centre de détention.

Lana Tetuanui a remis "une requête portant sur ces deux sujets en mains propres au garde des Sceaux, qui n’a pas manqué de lui confirmer que des éléments de réponse lui parviendront rapidement", indique le communiqué de la sénatrice.

Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 6 Octobre 2016 à 16:03 | Lu 2814 fois

Tags : JUSTICE






1.Posté par Fiu!!! le 06/10/2016 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"une requête en direct auprès du ministre de la Justice. "

Quand on sait que sur le plan judiciaire, il n'y a en France que 10 magistrats en charge de l’antiterrorisme (actuellement, ils traitent 350 dossiers), on peut légitimement se demander si ce ministre est à la hauteur des enjeux.

Vu par ailleurs les options retenues par les gouvernements successifs de la France depuis trente ans au moins, on voit que la lutte antiterroriste, n’a pas été réellement prise au sérieux.
La démarche de Mme la sénatrice est tout à fait justifiée.
Malheureusement, les politiques qui nous dirigent semblent avoir oublié que la protection des citoyens est un devoir régalien.

2.Posté par TAAHOA le 06/10/2016 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lana qui s'affiche avec le ministre de la justice. Pourquoi ? Why ? Peut-être pour parler du cas de son mari !

3.Posté par Kriss le 07/10/2016 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour Tetuanui, c'est un premier contact avec les surveillants de prison ... elle aura l'occasion de les revoir quand elle ira rendre visite à son mari !!!

4.Posté par VATEA le 07/10/2016 08:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

très bien !!! gouverner , c'est prévoir , prenons les devants !!!

5.Posté par Faut pas pousser! le 07/10/2016 08:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mieux Taahoa, elle a remis un troisième dossier : la relaxe anticipée du sieur tetuanui...

6.Posté par Zorro le 07/10/2016 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les fiches C (orrompu) faudrait aussi les extrader Madame la Senatrice.

7.Posté par tina le 07/10/2016 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

état d'urgence = fuite des touristes ; c'est pourtant pas dur à comprendre Lana !!!

8.Posté par beaulieu jean pierre le 07/10/2016 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les fichés S sont des gens dangereux en général, ceux qu'ils nous faut à toute force rejeter du territoire sont ceux qui sont radicalisés islamistes, ils sont actuellement les plus grands dangers que le monde ait connu.

9.Posté par APETAHI le 08/10/2016 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TAAHOA bien vu, j'espère que le ministre ne fera rien car il faut que ce maire soit puni ou démissionne du SPC, quelle honte, ah oui et JAMET que pense t il de ça, lui qui parle que d'honnêteté.

10.Posté par Pavlova le 08/10/2016 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Zorro tu as mille,fois raison il faut aussi mettre en taule les fiches "C"....Probleme la prison de Papeari ne suffira pas,il en faudra une autre rapidement.
Te Aroha ia Rahi

11.Posté par Bon sens le 08/10/2016 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Beaulieu : Fiché S = expulsion de Polynésie pour toi ? Et pourquoi pas Guantanamo ? On a un état de droit et on embastille pas des gens uniquement parce que les autorités ont de bonnes raisons de les surveiller. C'est d'ailleurs pour çà qu'il y a eu une révolution en 1789. Tous les soit disant tenants de l'identité française devraient s'en rappeler car c'est l'acte fondateur de notre République.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance