Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Faa'a : tabassé puis dépouillé par trois jeunes pour un regard de travers



"Je marchais quand j'ai croisé le groupe et j'ai entendu un gars dire : On va le frapper !", a raconté la victime aux gendarmes.
"Je marchais quand j'ai croisé le groupe et j'ai entendu un gars dire : On va le frapper !", a raconté la victime aux gendarmes.
PAPEETE, le 19 novembre 2015 - Un homme de 38 ans s'est fait démolir la figure puis dépouiller par trois jeunes à peine majeurs, dans la nuit de samedi à dimanche dernier à Faa'a. Ivre, la victime revenait d'un anniversaire. Selon ses agresseurs, il les aurait juste regardés de travers.

Dix jours d'incapacité totale de travail (ITT), la mâchoire et les arcades sourcilières sévèrement amochés par des coups de pied portés au visage. C'est le bilan médical de l'agression gratuite dont a été victime un homme de 38 ans qui rentrait seul d'une fête d'anniversaire, dans la nuit de samedi à dimanche dernier sur la route à Faa'a. Ses agresseurs, au nombre de trois, sont à peine majeurs.

Ils s'achètent de l'alcool avec l'argent volé à leur victime

L'un des trois, déjà condamné à de multiples reprises pour violences, a déjà goûté à la prison malgré son jeune âge. Il l'a plus spécialement tabassé tandis que les deux autres l'empêchaient délibérément de s'enfuir. La victime a été abandonnée, inconsciente, la tête en sang. Le malheureux, de condition modeste, s'est aperçu à son réveil qu'il avait aussi été dépouillé du contenu de son sac à dos : un vini, 10 000 Fcfp, sa carte de crédit et ses papiers d'identité. L'argent sera dilapidé pour acheter de l'alcool par les auteurs de ce vol avec violence.

Interpellés rapidement par les gendarmes après le dépôt de plainte de la victime à la gendarmerie de Faa'a, les trois jeunes hommes impliqués ont été placés en garde à vue puis déférés au parquet. Ils ont reconnu les faits avec un détachement inquiétant.

Mort de rire à l'audience du tribunal

Jugés ce jeudi après-midi en comparution immédiate au palais de justice de Papeete, ils ont mis cette agression ultra violente sur le compte... d'un simple regard de travers. "Je marchais quand j'ai croisé le groupe et j'ai entendu un gars dire : On va le frapper !", a raconté la victime aux gendarmes.

L'auteur principal des coups, 18 ans à peine, a laissé une impression particulièrement odieuse, rigolant de bout en bout à l'audience, sans un mot ni un regard pour sa victime. Son attitude lui a valu deux rappels à l'ordre de la présidente du tribunal, et même de son avocat. Il a été condamné à un an de prison ferme avec maintien en détention. Un témoin a assisté à toute la scène, laissant peu de chance aux jeunes prévenus d'atténuer leur responsabilité.

"C'est une agression comme on en voit malheureusement de plus en plus dans la zone urbaine autour de Papeete", a déploré dans ses réquisitions le procureur de la République José Thorel, représentant le ministère public à l'audience. "Des bandes ultra violentes qui s'en prennent, et c'est une constante, à des personnes vulnérables comme des hommes en état d'ivresse ou des femmes". Les deux complices du cogneur, au casier judiciaire vierge, ou presque, ont écopé de peines de travail d'intérêt général.

Rédigé par Raphaël Pierre le Jeudi 19 Novembre 2015 à 21:23 | Lu 8849 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par juju le 20/11/2015 01:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Envoyez les à Raqqa on verra si ils rigoleront encore

2.Posté par Noé le 20/11/2015 06:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Certains jeunes maintenant font n''importe quoi n''importe comment, et tout ça la faute à qui???? Maintenant à peine tu donne une claque et vas y que l''assistante sociale s''y met voilà le résùltat délinquance !!!!!!

3.Posté par torix le 20/11/2015 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un an de prison ferme..; Autant dire qu'il ne verra jamais la couleur de Nuutania, seules les peines à partir de 2 ans sont effectuées, compte tenu de la surpopulation carcérale. Ce gars-là peut continuer à rire de sa violence gratuite. Bande de psychopates... Et le pire, c'est que ça fera des enfants un jour, sûrement pires qu'eux. Il faut briser cette chaîne de nihilisme éducatif; Eduquer les enfants à être de futurs parents. C'est vital et c'est un travail de longue haleine.Il faut réenseigner la morale élémentaire. Les idées soixante-huitardes, c'est pas bon en France, ça l'est encore moins ici.

4.Posté par geminipf54 le 20/11/2015 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les peines sont beaucoup trop légères. Elles n'encouragent pas les futurs délinquants à se tenir à carreau. Remarque, ça promet du travail au tribunal pour les mois à venir. Continuons à être laxistes et nous aurons très vite à en payer de lourdes conséquences. A une époque où la jeunesse a besoin de repères, je trouve que la justice a la main bien légère (travaux d'intérêt général, laissez-moi rigoler), on voit que la prison de Nuutania est saturée.

5.Posté par lahaine le 20/11/2015 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a pas si longtemps que ça un gars a été tabassé à mort !!!

WTF, Où sont les parents ???? il devraient aller en tôle aussi !!!

enfin... c'est un peu exagérer... mais à peine aussi...

6.Posté par Chaval le 20/11/2015 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et ils sont courageux ces voyous, à trois pour tabasser un homme seul et une fois à terre le "savatage" de la tête est monnaie courante. Voilà où en sont ces types qui ne respectent rien et peuvent même avec cette violence gratuite tuer quelqu'un. Un an ? De qui se moque-t-on ? C'est une tentative d'assassinat carrément car ils n'ont pas d'âme, et le mec rigole durant sa comparution, c'est au minimum 5 ans et ses copains pour non assistance et immobilisation de la victime, même sanction.
On craint l'islamisme extrême mais ces voyous sont à mettre dans le même sac, et svp arrêtons de leur trouver des excuses,chômage, milieu social défavorisé etc...etc...du "pipo" tout ça.

7.Posté par etienne le 20/11/2015 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La peine est dérisoire comparé a ce qu'a subi la victime, combien aurait pris le gars s'il avait matraqué un membre de la famille du juge etc....On devrait également punir les parents!!!!

8.Posté par Marc le 20/11/2015 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je me permet d'insister sur cette hausse de la violence chez les jeunes délinquants qui agissent en toute impunité. Je le dis, ce qui ce passe chez nous est très grave et inquiétant. Les attentas à Paris nous montrent que ce sont des jeunes délinquants voleurs, drogués, etc.. qui se radicalisent. A Tahiti nous n'avons pas le problème de circulation et d'accès aux armes à feu, cela n'empêche que la jeunesse de notre Pays c'est une bombe sociale prêt à exploser et tout le monde le sais bien. On attend encore des morts, comme le jeune tabassé en ville pour un téléphone qui a succombé finalement. Remettons le service militaire svp. La prison ne sert à rien, ils vont se radicaliser avec les adultes plus violents. Ils recommenceront. Que la justice agisse sévèrement. ça suffit se laisser aller. Il faut que les politiques se bougent également pour montrer l’exemple et du travail pour ces jeunes qui ne croient plus en rien.

9.Posté par Mathius le 20/11/2015 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si aucune structure d'hygiène mentale infantile n'est pas rapidement mise en place, nous allons sur l'écueil du meme phénomène que la métropole est entrain de vivre. Qui pari avec moi?

10.Posté par yaya le 20/11/2015 12:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aucun respect ils se croient boss koi??

11.Posté par çavasesavoir le 20/11/2015 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les parents voyez vous se font insulter et agresser par leurs propres gosses et oui alors l'excuse oh ils sont trop jeunes ils travaillent pas et pourtant ils ont du fric pour consommer du paka et l'alcool cherche l'erreur.
Y a eu déjà un meurtre a Papara pareil alcool paka etc...
Les parents doivent se remettre en question et commencer dés maintenant à éduquer leurs enfants et non pas attendre qu'ils aient 20 ans et plus car ce sera trop tard.
La 1ere éducation est dans le foyer familial.
De nombreuses familles recomposées,et les enfants adultes mêmes deviennent agressifs et vulgaires!
Un message aux parents biologiques réagissez maintenant ainsi que les nouveaux parents sinon il va y avoir des attentas avec des scénes de crimes à Tahiti!
Les éléctions de miss ou autres c'est bien mais bon ça coûte du fric non peut être dépenser cela dans des créations de cellules pour parer à ce fléau.

12.Posté par Steven le 20/11/2015 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tellement plus facile de voler que de travailler...
Tellement plus facile de s'en prendre à une personne quand vous êtes trois....
Et après quand quelqu'un vous ross, la première excuse classique qu'on entend "ere on a asso heui a moi..." nofea ho'e ho'e noa hoa.... Ca se plaint du asso mais quand c'est vous ça passe hein bande d'abrutis!!!

13.Posté par Mathius le 20/11/2015 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème de ces parents c'est qu'il ne veulent rien entendre et se font passer pour des victimes aux yeux de leur progénitures , Alors leurs enfants deviennent bourreaux par un sentiment de double exclusion, le mensonge des parents et le mépris de la société. Donc échec scolaire, délinquance ou suicide, puis si rien n'est fait la violence social au bout de deux ou trois générations. nous en sommes à la deuxième. La violence des jeunes s'explique parfaitement.
Propos Caricaturaux certe mais tellement vrais
Voila pourquoi il faut mettre des structure d'hygiène mentale infantile avec un suivi sociale digne de ce nom.

14.Posté par TOM le 20/11/2015 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà le genre de type qui part faire le Jihad en Syrie (rien à voir avec la religion). Allez, on lui colle un suppositoire d'explosifs et on le largue au dessus du lagon. Que fait ce type encore en liberté ???

15.Posté par Grey le 20/11/2015 17:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1 ans d''emprisonnement me dites-vous ? Ce n''est pas du tout assez!!!! 10 ans , 20 ans , 30 ans , perpétuité...voilà qui ferait réfléchir. Parfois on aimerai tellement que la peine de mort refasse surface lorsque l''on voit l''inhumanité de certains 😟

16.Posté par simone grand le 21/11/2015 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous avons raté l'humanisation de ces jeunes.
Voilà une réflexion collective à mener de manière globale et non plus saucissonnée

17.Posté par Kriss le 21/11/2015 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est avant tout un problème d'éducation de ces personnes qui, de toute évidence, ont des capacités de discernement et de réflexion plus que limitées !!!!

18.Posté par Au front le 21/11/2015 11:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De la violence gratuite, le gite et le couvert offert pendant un an. (Dérisoire) envoyé les à l'armée, ils ont besoin de discipline et de voir à quoi ressemble la violence dans les autres pays. Fiu

19.Posté par lebororo le 21/11/2015 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ torix
Les idées des jeunes depuis les 68', c'était déjà pas bon en France, le monde entier a suivit aussi.
Les US aussi sont les "foireux". Triste pour récupérer un bon temps...

20.Posté par Toto le 23/11/2015 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Déjà la prison ça va pas améliorer leur situation car :
- Ils sont nourrit et logés gratos, alors qu'on devrait les faire bosser qu'ils comprennent ce que c'est !
- Ils sont enfermés avec d'autres tarés pire qu'eux, comment espérer qu'ils changent en mieux ?
- La prison ne leur apporte pas la motivation de changer, elle leur apporte la motivation de sortir c'est tout !

Ensuite dire que c'est la faute des parents, NON car :
- Faut pas généraliser, de bons parents peuvent avoir des enfants délinquants et vice-versa
- Et même si les parents sont pas des modèles, chaque personne choisi d'être ce qu'elle est et est responsable de ses actes, point
- Enfin à ce que je sache les parents n'étaient pas là lors du tabassage, donc pourquoi ce serait leur faute ?

Finalement les solutions d'avant étaient plus efficaces même si je ne souhaite pas du tout les voir appliquées, les voleurs on leur coupait la main, les violeurs on les castrait et les assassins on les pendait, le problème était quasiment réglé ! mais c'est assez barbare j'avoue...

Mon avis est que c'est juste une question d'éducation, ils n'ont pas acquis les valeurs essentielles, le respect, l'entraide, et ce n'est pas forcément aux parent...

21.Posté par David R le 24/11/2015 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas les regarder, ils n'aiment pas...

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués