Tahiti Infos

Exercices militaires conjoints Philippines - Etats-Unis


Exercices militaires conjoints Philippines - Etats-Unis
Manille, Philippines | AFP | dimanche 11/04/2021 - Les forces armées des Philippines et des centaines de militaires américains participeront pendant les deux prochaines semaines à des exercices conjoints, a annoncé dimanche le chef de l'armée le général Cirilito Sobejana dans un contexte de tensions avec Pékin en mer de Chine méridionale.

Ces manoeuvres militaires annuelles conjointes entre les deux alliés avaient été annulées en 2020 à cause de l'épidémie de Covid-19.

Les exercices de 2021 se dérouleront à une échelle plus réduite en raison de la crise sanitaire, a précisé à l'AFP le général Sobejana.

Quelque 700 militaires américains et 1.300 militaires philippins y prendront part, soit un quart de la participation en temps normal, selon le général.

Cette année, les exercices combineront "des activités virtuelles et physiques", a-t-il ajouté, soulignant que ce format réduit était surtout destiné à "maintenir l'alliance, le contact entre les deux forces armées".

Quelques heures auparavant, le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin et son holomogue philippin Delfin Lorenzana, ont discuté au téléphone de la "situation en mer de Chine méridionale et de la concentration récente de navires des forces maritimes chinoises près du récif de Whitsun", selon un compte-rendu communiqué par le Pentagone.

M. Austin a proposé de renforcer la capacité d'appréciation "des menaces en mer de Chine méridionale", selon les extraits fournis par le Pentagone.

Les tensions ont augmenté depuis qu'environ 220 bateaux chinois ont été détectés en mars près du récif contesté de Whitsun, situé dans la zone des îles Spratleys, objet de revendications rivales de plusieurs pays dont la Chine et les Philippines.

La Chine, qui revendique la quasi-totalité de cette mer de Chine méridionale riche en ressources naturelles, refuse depuis des semaines de retirer ses navires, dont Manille affirme qu'ils ont illégalement pénétré dans sa zone économique exclusive.

Pékin avait affirmé qu'il s'agissait de bateaux de pêche ayant fui le mauvais temps.

Mercredi, les Etats-Unis ont lancé une mise en garde à la Chine.

"Une attaque armée contre les forces militaires, les navires ou les avions des Philippines dans le Pacifique, y compris en mer de Chine méridionale, déclenchera nos obligations aux termes du traité américano-philippin de défense mutuelle", a averti le porte-parole du département d'Etat, Ned Price.

le Mardi 13 Avril 2021 à 05:57 | Lu 229 fois