Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


"Exécution" d’un jeune en Guadeloupe: 3 suspects incarcérés



Pointe-à-Pitre, France | AFP | vendredi 10/12/2020 - Trois jeunes hommes ont été mis en examen et incarcérés pour le meurtre d’un jeune âgé de 21 ans, en février 2020 à Anse-Bertrand, a indiqué lors d’une conférence de presse, jeudi soir, Patrick Desjardins, le procureur de la République de Pointe-à-Pitre.

M. Desjardins a salué l’aboutissement d’une enquête "délicate" et "au long cours" sur "l’exécution d’un très jeune homme", ayant abouti, "début décembre", à l’interpellation des deux derniers suspects dans cette affaire. L’un, âgé de 20 ans, domicilié au quartier de l’Assainissement à Pointe-à-Pitre, a été interpellé en Guadeloupe, et l’autre, âgé de 22 ans, dans l’hexagone, à Asnière-sur-Seine (Hauts-de-Seine). Ce dernier a fait l’objet d’un mandat d’amener.

Un tout premier suspect, âgé de 18 ans, avait, lui, été interpellé début octobre à Troyes (Aube), selon la même source. "Il avait dans les jours ayant suivi les faits, décidé de quitter la Guadeloupe pour aller se réfugier chez sa mère".

Les trois individus, pas particulièrement connus des services, "reconnaissent tous avoir été présents au moment des faits", a indiqué M. Desjardins. Ils ont été placés en détention provisoire.

La victime avait été retrouvée morte, en rigidité cadavérique, le 19 février, tuée par balles, sur une trace d’Anse Bertrand.

Les neuf mois d’investigation ont mobilisé la Section de Recherche de la Gendarmerie, en charge de l’enquête, ainsi que la brigade territoriale de Port-Louis, la brigade de recherche du Moule, les techniciens de la cellule d’identification criminelle de Pointe-à-Pitre, les militaires de l’antenne GIGN de Pointe-à-Pitre, et une unité métropolitaine. Les enquêteurs se sont déplacés à plusieurs reprises dans l’hexagone jusqu’à l’interpellation du dernier suspect.

"Le mobile reste à déterminer » selon M. Desjardins mais il semblerait pouvoir être le vol d’une arme dans les jours précédents; on a également des jeunes hommes qui circulent dans le milieu des stupéfiants mais tout cela reste à déterminer avec précision", selon le procureur.

le Vendredi 11 Décembre 2020 à 05:52 | Lu 358 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus