Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Exception culturelle : les groupes pourront répéter jusqu'à 22h



Exception culturelle : les groupes pourront répéter jusqu'à 22h
PAPEETE, le 21 mars 2018-Les groupes de danses inscrites à des manifestations officielles comme le Heiva et le Hura Tapairu pourront répéter avec leur orchestre quatre mois avant la date de l’événement entre 17h à 22h.

Mercredi le conseil des ministres a adopté la partie réglementaire du nouveau code de l'environnement. Ce faisant il a opérait "une importante réorganisation de forme à droit constant sauf pour ce qui concerne les dispositions d’application consacrant l’exception culturelle en matière de bruit."
Ainsi les groupes de danse et de chant inscrits officiellement à un évènement culturel pourront " tenir des répétitions dans une période n’excédant pas quatre mois précédent l’évènement et limiter l’impact sonore des répétitions à la tranche horaire de 17h à 22h."

Les dispositions d’application prévoient également le cadre des répétitions des groupes de danse et de chant qui devront désormais justifier d’une inscription régulière à au moins l’une des manifestations culturelles suivantes : les festivités annuelles du Heiva (Heiva i Tahiti, Heiva des écoles, Heiva Tuaro ma’ohi, Heiva Va’a mateina’a, Heiva Umu ti, Heiva du Conservatoire artistique de Polynésie française « Te Fare Upa Rau », Heiva des communes de Tahiti et des îles, Heiva Tarava, Grand spectacle du Marae Arahurahu) ; les festivités annuelles de la Fête de l’Autonomie (Hivavaevae) ; les festivités annuelles du Hura Tapairu (Hura Tapairu, Hura Tapairu international, Pahu nui) ; le gala des arts traditionnels du Conservatoire artistique de Polynésie française ; les festivals (festival des Marquises, Mini festival des Marquises, festival des Raromata’i (ISLV), festival des Tuamotu, festival des arts du Pacifique, festival du tatouage, festival du Ukulele) ; du Pina’ina’i ; du Ta’iri Pa’umotu ; de Matari’i ; du Orero des écoles.

Les dispositions d’application prévoient également le cadre des répétitions des groupes de danse et de chant qui devront désormais justifier d’une inscription régulière à au moins l’une des manifestations culturelles

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mercredi 21 Mars 2018 à 16:14 | Lu 5214 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués