Tahiti Infos

Et si vous mettiez vos enfants à la crèche municipale de Pirae ?


La crèche-halte garderie Tama Here est située à côté de l'école Pirae Taaone.
La crèche-halte garderie Tama Here est située à côté de l'école Pirae Taaone.
PAPEETE, le 17 mars 2015. La crèche-halte garderie Tama Here de Pirae accueille une centaine d'enfants du lundi au vendredi. A partir du 1er avril, elle ouvrira aussi le samedi matin.


La crèche – halte garderie de Pirae, la seule crèche municipale de Polynésie, accueille des enfants depuis 42 ans. Son personnel qualifié accueille des enfants de la naissance jusqu'à 8 ans. L'établissement Tama Here, composé de 27 salariés, accueille actuellement 107 enfants mais la structure pourrait accueillir encore davantage d'enfants. Pour mieux se faire connaître, la direction de la crèche a décidé de proposer des tarifs promotionnels à partir du 1er avril prochain. Le forfait mensuel est proposé à 45 000 Fcfp pour toute nouvelle inscription d'au moins six mois, renouvelable une fois. Ce tarif est un forfait mensuel de 22 jours ouvrables comprenant vêtements, couches, repas et goûter. L'établissement ouvre ses portes de 6h15 à 18h00.



Ouvert le samedi matin


Pour inscrire son enfant à Tama Here, il n'y a aucune condition de revenus à remplir mais les ménages en difficultés peuvent demander une prise en charge par la Caisse de prévoyance sociale.

La crèche a mis également en place de nouveaux services. A partir du 1er avril prochain, la crèche ouvrira ses portes le samedi matin de 6h15 à midi. Par ailleurs, elle proposera également de garder les enfants un week-end tous les deux mois pour de grandes occasions. Ainsi, le week-end de la Saint-Valentin pas moins de 30 enfants ont été accueillis du samedi au dimanche matin. La garderie périscolaire propose aussi désormais aux enfants de les conduire à leurs activités sportives du mercredi et du vendredi.


Contacts

Tél. 40 42 94 50
[email protected]
Facebook : Crèche et Garderie TAMA HERE

Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 17 Mars 2015 à 15:09 | Lu 2597 fois