Tahiti Infos

Éric Minardi : "Non Gaston, tu n'as pas gagné cette élection"


Tahiti, le 24 avril 2022 – Le représentant de Marine Le Pen en Polynésie, Éric Minardi, prend le score de la candidate du Rassemblement National au fenua comme une "victoire", dont il refuse pour autant à Gaston Flosse de s'attribuer le mérite.
 
Marine Le Pen a obtenu 39 000 voix au second tour, contre 42 000 voix pour Emmanuel Macron, que pensez-vous de ce résultat ?
 
"Ces chiffres veulent tout dire. Nous avons progressé par rapport à 2017 de près de 3 000 voix. Ça nous donne une visibilité beaucoup plus intéressante. Je voudrais d'abord remercier tous ces électeurs qui se sont déplacés, tous ces gens qui nous ont fait confiance. Les 10% d'abstentionnistes du premier tour qui ont voté au deuxième tour nous ont été favorables. On est passés de 19% à 48%. Pour un tout petit parti comme nous, avec un million de francs pour faire campagne, c'est énorme. Tous ces gens qui sont venus nous donner un coup de main, qui sont venus tracter, coller des affiches jusqu'à 4 heures du matin, bénévolement, merci à eux. Toutes ces femmes qui ont écouté notre message et sont allées voter, merci, merci. Je voudrais aussi dire à Gaston Flosse, que, non tu n'as pas gagné cette élection. Ce n'est pas le Amuitahira'a qui a gagné, c'est le Te Nati. Gaston, il avait appelé à voter pour Pécresse au premier tour. On les avait battus. Il a appelé à voter Marine Le Pen au deuxième tour par intérêt. Si Mélenchon avait été au deuxième tour, il aurait appelé à voter pour Mélenchon. Merci, en revanche à Nuihau Laurey, qui s'est engagé dès le début. Merci aussi à Tauhiti Nena, qui lui n'a pas hésité, même s'il avait appelé à voter Zemmour au premier tour. Il est quand même beaucoup plus proche de nous que Pécresse. Eux, ils nous ont donné leur soutien, même pour tracter. Quand j'entends Flosse tenter de récupérer les voix de Marine Le Pen en se proclamant vainqueur de l'élection, c'est faux."
 
A Bora-Bora, à Hitia'a o te Ra, à Mahina, à Arue, Paea, à Papara, à Taiarapu, à Taha'a, et dans d'autres communes Tapura, Marine Le Pen arrive en tête, qu'est-ce que ça signifie pour vous ?
 
"Il y a eu une forte mobilisation des Polynésiens et Polynésiennes au deuxième tour. La campagne a véritablement démarré au deuxième tour. Quand il n'y avait plus que deux candidats, les gens ont eu envie de voter pour une femme, pour Marine Le Pen, parce qu'elle est proche du peuple. On avait un programme pour la Polynésie française. J'invite d'ailleurs le gouvernement à aller à Paris pour imposer notre programme. On a des idées. On a vu dans l'entre-deux tour, dans les interviews, dans les débats que c'est dans les quartiers qu'on a le plus de voix. Ils nous font confiance. Même aux îles Sous-le-vent, à la presqu'île… Si Macron n'avait pas été aux Marquises, il n'aurait pas gagné en Polynésie. On passait devant."
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Dimanche 24 Avril 2022 à 15:22 | Lu 2302 fois