Tahiti Infos

Enfants atteints de cancer : Sourire à la vie en Polynésie


La première journée de l’antenne polynésienne de l'association Sourire à la vie s’est tenue le 20 août, en présence notamment de l’animatrice Tiga.
La première journée de l’antenne polynésienne de l'association Sourire à la vie s’est tenue le 20 août, en présence notamment de l’animatrice Tiga.
Tahiti, le 29 août 2022 – L’association métropolitaine Sourire à la vie, qui accompagne les enfants atteints de cancer, a récemment ouvert son antenne en Polynésie. Elle a pour vocation d’aider les jeunes malades, dont la vie est bouleversée, à traverser les épreuves de la maladie.
 
Le cancer de l’enfant est une maladie extrêmement violente, qui va bouleverser de façon considérable son enfance et laisser dans certains cas, des séquelles à long terme. L’association Sourire à la vie, créée à Marseille en 2006, accompagne les enfants de métropole tout au long de leur parcours de soin. Elle a récemment ouvert son antenne en Polynésie.
 
Le 20 août, dans les jardins de l'hôtel Intercontinental de Tahiti, une première journée a été organisée pour des enfants du fenua malades ou en rémission et leur famille, en présence de plusieurs personnes engagées au service des enfants, dont la présentatrice Sophie Ducasse, plus connue sous le nom de Tiga. La journée s’est articulée autour de plusieurs activités pour créer un moment de partage, d’attention et d’écoute de leurs émotions.
 
Accompagnement, écoute et suivi
 
Le parcours actuel pour un enfant polynésien à qui l’on diagnostique un cancer est un voyage en urgence au centre anticancer en métropole, pour une durée de 8 mois à 2 ans. Le constat est que cet éloignement soudain et prolongé accentue fortement l’impact psychologique et social de la maladie sur la vie de l’enfant et de sa famille. Le retour au fenua peut également être un nouveau choc pour eux, même si l’équipe de pédiatres de l’hôpital met tout en œuvre pour les accompagner, les moyens manquent pour un réel suivi spécifique du centre anticancer, pour des traitements adaptés à la gestion des effets secondaires, aux séquelles et à la rééducation.

C’est lorsque qu’une petite fille, diagnostiquée d’un cancer en Polynésie, s’était rendue à la maison d’accueil à Marseille, que l’association s’est intéressée au parcours des enfants polynésiens touchés par la maladie. Sourire à la vie a d'ailleurs organisé des séjours au fenua pour des enfants de métropole, en rémission récente ou en fin de traitement de leur cancer. Plusieurs rencontres ont eu lieu entre les pédiatres du Centre hospitalier du Taaone et l’équipe soignante de Sourire à la vie, ce qui a conduit à l’ouverture de cette antenne afin d’améliorer le parcours de soins des jeunes malades polynésiens.
 
L’association a pour projet d’être présente auprès de l’enfant dès de sa prise en charge en métropole. Elle proposera un accueil et un accompagnement complet pour lui donner le plus de chance de guérison possible. L’enfant aura à disposition une cellule d’écoute, ainsi que des soins de supports portant sur l’activité physique adaptée, la rééducation ou la gestion de la douleur. Puis, à son retour en Polynésie, l’association, menée par Céline Defrene, prendra le relais de cet accompagnement. Plusieurs actions seront mises en place comme la continuité des soins supports, des consultations à domicile d’une infirmière spécialisée ou l’aide à la poursuite de la scolarité. De plus gros projets comme des voyages et stages collectifs devraient également voir le jour.

Pour être bénévole ou partenaire de l’antenne Sourire à la Vie en Polynésie :
Contacter Céline Defrene - [email protected] - 87 35 67 66

Rédigé par V.Leroi le Lundi 29 Août 2022 à 16:56 | Lu 1812 fois