Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


En Guyane, une ordonnance "historique" pour le droit à la scolarisation



Cayenne, France | AFP | lundi 03/11/2020 - Une ordonnance "historique" du tribunal administratif de Cayenne a enjoint au rectorat de Guyane et la mairie de Cayenne à scolariser dès que possible 18 enfants privés d'école, a expliqué lundi devant la presse à Cayenne, le Réseau éducation sans frontière (RESF).

"Cela fait quinze ans que nous dénonçons les moyens insuffisants mis dans l'éducation nationale en Guyane et la justice vient de nous donner raison. Maintenant les familles vont savoir qu'inscrire leurs enfants à l'école est un droit et que c'est une obligation pour les institutions", a déclaré Aurore Goursaud, membre de RESF.

Vendredi, le tribunal administratif de Cayenne a "enjoint" au rectorat de Guyane et à la mairie de Cayenne à "scolariser" dans les trois semaines, dix-huit enfants (de la maternelle au lycée), selon un communiqué du tribunal paru lundi, dans lequel il souligne l'"atteinte grave et manifestement illégale" portée "à une liberté fondamentale".

20 référés-liberté avaient été déposés en urgence par RESF. Le juge a donné raison à 18 d'entre-eux, prononcé un non-lieu et rejeté une demande, selon un avocat des requérants à l'AFP.

Contacté par l'AFP, le rectorat n'a pas répondu.

"Malgré la loi de simplification des services publics, les institutions continuent à complexifier les démarches d'inscription scolaire", reproche RESF.

Taim a 14 ans. Avant la fin du mois, il pourra intégrer un collège à Cayenne après "11 mois" de tentatives infructueuses. Cet adolescent Syrien ne va plus en classe depuis qu'il est arrivé avec sa famille à Cayenne où une demande d'asile a été introduite.

Les cas défendus par RESF concernent aussi des jeunes enfants "nés sur le territoire guyanais" ou des élèves qui n'avaient pas été accueillis en classe supérieure au lycée lors de la rentrée scolaire.

Dans ce territoire classé en zone d’éducation prioritaire renforcé (Rep+), les constructions scolaires ne parviennent pas à suivre la croissance démographique (cinq fois celle de l'Hexagone).

Pour le député guyanais Gabriel Serville, les communes rencontrent des "difficultés absolues" pour trouver des places dans les écoles pour "tous les enfants", notamment car elle souffrent de "difficultés budgétaires" à cause d'une "sous-dotation" par l'Etat, a-t-il précisé lundi à la presse.

Chaque année des milliers d'enfants sont privés d'instruction en Guyane. "Les enfants appartenant à des groupes stigmatisés, ou étrangers, ou perçus comme tels sont les plus exposés" à la non-scolarisation, concluait en avril 2019 la Commission nationale consultative des droits de l'homme.

A l'issue de la crise sociale de 2017, l’État s'est engagé à verser 350-400 M€ d'ici 2027 pour les constructions scolaires.

le Mercredi 4 Novembre 2020 à 05:38 | Lu 147 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 4 Décembre 2020 - 06:07 Sur Brut, Macron échange avec la "Génération Covid"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus