Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Emana Lehartel et Haukea Moua représenteront le fenua à Hawaii



Haukea Moua (à gauche) et Emana Lehartel (à droite) représenteront la Polynésie française à Hawaii, en mai.
Haukea Moua (à gauche) et Emana Lehartel (à droite) représenteront la Polynésie française à Hawaii, en mai.
PUNAAUIA, le 3 novembre 2019 - Emana Lehartel et Haukea Moua sont les deux grands gagnants du concours de danse du couteau de feu, Te Ahi Nui, qui s’est tenu en fin de semaine dernière au Tahiti Ia Ora Beach Resort. Ils se mesureront, au mois de mai, aux meilleurs de la discipline du monde entier, à Hawaii, lors des Championnats du monde.

La 21e édition du Te Ahi Nui, le concours de danse du couteau de feu, s’est terminé vendredi soir avec la consécration de Haukea Moua, 12 ans (catégorie amateur) et Emana Lehartel, 18 ans (catégorie professionnelle).

Ces deux jeunes prodiges gagnent ainsi leurs tickets pour Hawaii, au mois de mai, où ils participeront au Championnat du monde de danse du feu qui se tiendra au Centre Culturel du Pacifique (PCC) à Oahu.

Un concours international où le jeune Haukea a fini, en mai dernier, à la seconde place dans sa catégorie. L’an prochain, il s’y envolera de nouveau pour représenter les couleurs de la Polynésie française, avec lui Emana Lehartel, danseur confirmé, qui s’est mis à la danse du feu il y a sept ans (lire encadré).

Plus que six mois avant le grand départ, il ne restera plus qu’à nos champions de s’entrainer à fond pour tenter de ramener les premiers prix. Souhaitons-leur bonne chance !

La parole à

Emana Lehartel, 18 ans
Champion du Te Ahi Nui 2019

« Il faudra que je fasse juste ce qu’il faut pour gagner »


Emana vous gagnez votre ticket pour Hawaii, est-ce une pression supplémentaire pour vous ?
« J’ai l’habitude de la pression des concours, il n’y a pas de secret, il faut s’entrainer à fond et aimer ce que l’on fait. Il ne faut pas se dire qu’on va pour battre tout le monde, bon c’est sûr que l’on va donner le meilleur de soi-même, mais il faut aimer d’abord ce que l’on fait. »

Vous vous êtes mesuré à Tamatea et Heimana, deux champions de la discipline. Selon vous, qu’est-ce-qui a fait la différence ?
« Ça fait plaisir d’arriver sur la plus haute marche du podium. Et je pense que ce qui a fait la différence est le fait que j’ai joué avec le public, l’expression, la danse… Je voulais avoir des points sur tout. Maintenant, les répétitions seront plus intenses que ces derniers mois, parce qu’à Hawaii, le niveau est vraiment élevé. Ce sont souvent les hawaiens qui remportent le 1er prix, Joseph Cadousteau est le seul tahitien à avoir réussi à se hisser sur le podium. Du coup, je vais essayer de représenter Tahiti au mieux. »

Quels sont les critères pour ces championnats du monde ?
« Je sais qu’il y a la longueur du bâton qui ne doit pas être trop court. L’épaisseur du feu doit être correct, la flamme ne doit pas être trop petite. Il ne faut faire tomber le bâton, le lancer doit dépasser les 2 mètres… C’est faisable, il faudra juste que je m’entraine bien et en plus, je vais demander des conseils à Hawaii pour être au top. Il faudra que je fasse juste ce qu’il faut pour gagner, il ne faudra pas en faire trop non plus. »

Quelle est votre faiblesse ?
« Je ne suis pas assez rapide. »

Votre qualité ?

« Je peux faire autant de styles de que je veux dans ma chorégraphie. Je peux faire des lancers de 6 à 10 mètres, alors que les hawaiens restent sur les bases, mais ils sont rapides. »


Teva Teriitemoehaa
Organisateur

« Félicitations à Emana et à Haukea »


« Un bilan positif, hier soir (jeudi NDLR), nous étions sur la plage pour la présélection avec les danseurs. C’était magique, c’était une première et le public était présent.
Vendredi soir, pour la soirée magie polynésienne, nous faisons aussi la finale du « Te Ahi Nui » et j’aimerai surtout mettre l’accent sur les candidats en catégorie « amateur ». Ils étaient professionnels ce soir et j’en suis fier. Le « Te Ahi Nui » va continuer très longtemps puisque nous avons beaucoup de candidats dans la catégorie « espoir ». Félicitations à Emana et à Haukea aussi.
Haukea est arrivé 2e à Hawaii et ce soir, il a amélioré sa prestation et je suis vraiment fier de lui, parce que je le suis depuis qu’il a 4 ans. »



Sur le même thème...

Rédigé par Corinne Tehetia le Dimanche 3 Novembre 2019 à 14:25 | Lu 1149 fois

Tags : TE AHI NUI





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Août 2020 - 11:26 Cinq nouveaux cas Covid confirmés depuis mardi

Vendredi 7 Août 2020 - 09:58 ​L’économie broie du très noir

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus