Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Edouard Fritch et les parlementaires polynésiens reçus par la ministre des Outre-mer



FRANCE, le 13 mai 2015. (COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE) Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, entouré des nouveaux sénateurs, Lana Tetuanui et Nuihau Laurey, des députés, Maina Sage et Jean-Paul Tuaiva, et du président du Syndicat de promotion des communes (SPCPF), Cyril Tetuanui, a été reçu mercredi en fin d’après-midi, rue Oudinot, par la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin.

« Nous avons trouvé une ministre très sensible aux problèmes polynésiens, et cela nous donne naturellement beaucoup d’espoirs », s’est réjoui Edouard Fritch au terme d’une réunion d’une heure et demie, lors de laquelle a notamment été abordé, de manière sereine, le projet de loi de modernisation du droit outre-mer auquel a été intégrée la question des communes associées.

« La ministre a effectué récemment un déplacement en Polynésie française. Elle est donc beaucoup plus sensible aux problèmes de la collectivité et a pu, en particulier, se rendre compte que la problématique des communes associées est cruciale sur notre territoire », a indiqué le président du Pays.

Prendre plus de temps sur le sujet des communes associées

« Nous avons saisi l’occasion pour avancer sur ce sujet qui pose problème. Si nous pouvons trouver un autre véhicule législatif plus tard, notamment lorsque nous travaillerons sur la loi organique, nous n’y voyons pas d’inconvénient. Il serait préférable de prendre un peu plus de temps pour réfléchir aux évolutions à apporter », a pour sa part estimé George Pau-Langevin, qui de manière plus globale, a réaffirmé la volonté du ministère des Outre-mer et de l’ensemble du gouvernement, de travailler en toute transparence avec la Polynésie française.

Les parlementaires polynésiens parleront d’une même voix à Paris

La réunion a également permis de faire un point sur plusieurs dossiers intéressant les communes, dont le Contrat de redynamisation des sites de défense (CRSD). « Avec nos collègues députés, nous allons gérer ces sujets de manière cohérente entre l’assemblée nationale et le sénat », a souligné le sénateur, Nuihau Laurey.
« Les sénateurs et les députés polynésiens parleront d’une même voix à Paris et seront les interlocuteurs privilégiés de la Polynésie française », a insisté Edouard Fritch.

François Hollande en Polynésie française en 2016

Avant de se rendre au Palais Bourbon pour rencontrer le président de la commission des lois à l’assemblée nationale, Jean-Jacques Urvoas, le président Edouard Fritch a confié aux journalistes présents, avoir discuté quelques heures auparavant à l’Elysée, avec le chef de l’Etat, François Hollande, sur l’éventuel déplacement de ce dernier en Polynésie française. Selon lui, un voyage du président de la République sur le territoire pourrait avoir lieu courant 2016.

Rédigé par Présidence de la Polynésie Française le Mercredi 13 Mai 2015 à 11:08 | Lu 807 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Décembre 2017 - 21:36 Moo rea, une autre vision de l’histoire de Moorea

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance