Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Disparue des Gambier : "Tous les bateaux équipés d’une VHF sont en mer"



Le motu Tarauru roa, aux Gambier,  où la quinquagénaire disparue a été vue pour la dernière fois dimanche, avant de prendre la mer.
Le motu Tarauru roa, aux Gambier, où la quinquagénaire disparue a été vue pour la dernière fois dimanche, avant de prendre la mer.
PAPEETE, 14 août 2018 - Les opérations de recherches ont repris mardi matin aux Gambier pour retrouver la quinquagénaire disparue en mer depuis dimanche après-midi, après avoir quitté l'îlot de Tarauru roa pour se rendre en barque au village de Rikitea, à Mangareva.

Les proches de cette quinquagénaire se sont alarmés de sa disparition dès dimanche soir, avant la mise en œuvre de recherches avec les moyens de la famille. Le Centre de coordination de sauvetage aéromaritime (JRCC) de Papeete n’a été prévenu que lundi matin, cette première tentative étant restée vaine.

Un avion Gardian est dépêché sur zone depuis lundi où il a passé l’après-midi à ratisser un périmètre de 20 et 30 nautiques autour de Rikitea. Les recherches ont repris tôt mardi matin sur la base d'un dispositif coordonné avec six embarcations en mer et l'aéronef de la Marine nationale.

Mais sur place, une bonne partie de la population est alarmée par la disparition de cette femme d'une cinquantaine d'années "très favorablement connue de tous", comme nous l’explique Yves, un ami. "Tous ceux qui ont un bateau équipé d’une VHF sont en mer, hors lagon, pour les recherches. Et personne ne calcule à la dépense de carburant, explique cet habitant de Rikitea qui estime qu’une trentaine d’embarcations participent en réalité aux opérations de recherche, mardi. "Les motu environnant sont fouillés", commente-t-il aussi. Il n’est pas exclu en effet que la disparue ait pu, pour une raison indéfinie, se réfugier sur l’un des nombreux motu ou îlots qui encerclent l'île de Mangareva, aux Gambier.

Un grand vent soufflait dimanche sur l'archipel. Personne ne peut affirmer sur place que l’embarcation de 5 mètres empruntée par la disparue disposait de suffisamment de carburant pour lui permettre de franchir le bras de lagon de 4 kilomètres qui sépare la ferme perlière familiale, sur le motu Tarauru roa, du village de Rikitea, où la quinquagénaire déclarait vouloir se rendre dimanche après-midi.

La femme aurait quitté le foyer familial sur un coup de tête, après une brouille familiale et n'a plus été revue depuis. A Mangareva tout le monde est encore mardi à la recherche d'une barque blanche décorée d’un liseré bleu sur laquelle la disparue a pris la mer il y a maintenant près de deux jours. Tous scrutent aussi l'évolution des conditions météos, en redoutant le vent de 20 nœuds et la mer agitée annoncés pour la fin de journée. Une évolution du temps qui pourraient sérieusement compliquer les recherches.

Le modèle d'embarcation à bord duquel la disparue a été vue pour la dernière fois, dimanche.
Le modèle d'embarcation à bord duquel la disparue a été vue pour la dernière fois, dimanche.

Rédigé par JPV le Mardi 14 Août 2018 à 11:12 | Lu 3023 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 22:22 Une femme se noie dans la rivière Mahateaho

Dimanche 18 Novembre 2018 - 17:00 Les squats qui inquiètent les autorités

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués