Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Deuxième réunion du comité de suivi du projet Ecoparc



Deuxième réunion du comité de suivi du projet Ecoparc
PAPEETE, le 24 avril 2016 - Le comité de pilotage chargé du suivi de projet Ecoparc s’est réuni pour la deuxième fois ce vendredi après-midi à la présidence.

Le comité de pilotage du développement économique du centre de l'île de Tahiti a été créé en février dernier, notamment afin d’installer un lieu formel de discussions entre les associations culturelles, les professionnels, le Pays, l’Etat et les promoteurs du projet Ecoparc, dans la moyenne vallée de la Papenoo. L’instance réunissait ses membres pour la deuxième fois depuis son installation, vendredi dernier. Elle doit se tenir tous les 15 jours jusqu'à ce que le projet soit finalisé. C’est en son sein que devront être exposés et validés, préalablement à leur exécution, tous les travaux d'aménagement liés à ce concept écotouristique, et plus généralement tout projet de développement économique du centre de l'île de Tahiti.

« Lors de la réunion, nous avons balayé toutes les activités qui doivent êtres faites là haut, village historique, hôtel et les activités prévues dans le parc. On a essayé de répartir ça entre les associations et la société Ecoparc, par exemple qui gérerait le village historique, qui gérerait l'hôtel, les plantations culturelles de taro… Il y a encore beaucoup à faire. Par exemple pour l'accrobranche et la zip line, on se reverra dans 15 jours, et ainsi de suite jusqu'à ce que toutes les activités soient réparties entre associations, la société Ecoparc, l'hôtel, le Pays, l'Université… Le golf et l'hôtel 5 étoiles ne sont plus dans le projet, ils ont été suspendus dès l'année dernière à la demande des associations », explique Jean-Claude Teriierooiterai, porteur du projet Ecoparc avec l’homme d’affaires Dominique Auroy et Alban Ellacott, notamment.

S’il avait provoqué de vives réactions de la part des associations, des élus locaux et même du ministre de la Culture, dès sa présentation en 2015, notamment en raison de l’implantation d’un hôtel cinq étoiles et d’un golf, dans la haute vallée de Papenoo, au péril de sites archéologiques d’importance, pour l’instant le projet Ecoparc se résume à un « concept », implanté dans la basse vallée, et dont l'attraction principale serait une télécabine desservant le mont Fare Fenua, au départ d’un relai de la Maroto remplacé par un hôtel 3 étoiles flambant neuf avec 50 unités d’hébergement hôtelier.

Le projet a donc largement été revu à la baisse et se conçoit dorénavant à l’aune de décisions consensuelles prises au sein d’un comité de pilotage. Pour l’instant, l’aménagement de la basse vallée de la Papenoo, jusqu’au site de Fare Hape, rejoint une demande exprimée par les associations culturelles depuis plus de 20 ans.

Dans sa conception actuelle, le projet Ecoparc se résume donc à la rénovation, aux frais de la collectivité (2 à 4 milliards Fcfp), de la route d’accès jusqu’au Relai de la Maroto et à sa télécabine. L’opportunité, en chemin, de développer des activités sportives, culturelles, de recherche, et mettre en valeur la flore, les éléments naturels et archéologiques que recèle cette vallée qui a pu abriter jusqu’à vingt-cinq mille habitants à l’époque pré européenne.

Rédigé par JPV avec JFF le Dimanche 24 Avril 2016 à 14:24 | Lu 1785 fois

Tags : ECOPARC, PAPENOO






1.Posté par Jonhnytutua le 25/04/2016 06:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonne censure de mon post de samedi . ...
Vive la liberte de la presse... Normal que quasime t tout le monde passe a la concurence....

2.Posté par soufflot le 25/04/2016 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et pourquoi la télécabine serait elle aux frais du Pays, payant une étude au promoteur et entrant dans le capital d'une société qui ne serait pas rentable comme d'habitude ? Toujours la même méthode et certains s'y laissent prendre ....

3.Posté par Encore des promesses le 25/04/2016 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà encore un projet à grandes promesses: des centaines de milliers de touristes, des postes à gogo et la préservation naturelle. Mais en réalité, ça sera des jobs aux smigs dirigés par des cadres étrangers avec une route payé hoa ia de notre poche, nous petits contribuables qui n'auront jamais accès à ce site puisqu'il sera privatisé (pour le bien des touristes).
L'argent récolté ira directement dans la poches des investisseurs qui s'empresseront d'investir à l'étranger ! Ce projet n'apportera RIEN au pays. Il ne faut pas se leurrer. Ils veulent juste qu'ON paye leur route et qu'on leur donne l'autorisation de se gaver.

4.Posté par Mensonge le 25/04/2016 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les touristes qui viendront à l'écoparc dépenseront leur argent à l'écoparc, qui ira droit dans les poches de leurs dirigeants.
Ils logeront à l'écoparc, ils se nourriront dans les resto de l'écoparc, ils feront des activités dans l'écoparc, il achèteront dans les boutiques écoparc, pour les activités externe ils seront organisés par des prestataires de l'écoparc. Tout ça, grace à une route payé par la population et à des aides fournis par l'argent de la population. Pour que les gros se gavent encore plus sur le dos des petits !

5.Posté par TAAHOA le 25/04/2016 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à Poste 4, tu as oublié de dire que les touristes boieront du vin des Tuamotu.

6.Posté par Faut pas pousser! le 25/04/2016 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toujours doué le Auroy pour faire casquer le contribuable dans ses projets foireux. Donc avant même de commencer, le pays doit sortir 2 à 4 milliards ???? et si lui il les sortait ces montants et se faisait rembourser ensuite en crédits d’impôts par exemple ???

7.Posté par Vahineura le 25/04/2016 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci aux post 3 et 4 - Exactement ce que je pense...

8.Posté par Raimana le 27/04/2016 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est quoi la signification de "éco" de Eco Park?? Ils avaient initialement prévu un GOLF ?? sérieux???
Ca prouve que ce projet ne leur tient pas à coeur pour le côté écologique donc faut arrêter de nous vendre ça...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance