Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Deux œuvres géantes dans les jardins du musée de Tahiti et des îles



TAHITI, le 29 novembre 2019 - L’artiste Teva Victor vient de terminer deux œuvres "grand format". Un visage et deux tiki qui mesurent près de deux mètres une fois installés et pèsent plus d’une tonne chacun. Elles sont dans les jardins du musée de Tahiti et des îles pour quelques semaines avant de retrouver leur nouveau propriétaire.

"Cette sculpture ? Elle doit peser 1,5 ou 1,6 tonnes", répond Teva Victor. C’est le moment de vérité pour Tu mataarii, un visage sculpté dans une phonolite de Moorea. L’artiste manœuvre pour fixer l’œuvre sur son socle.

À ses côtés Gilbert est aux commandes d’un treuil pour soulever et déplacer le visage en suivant les indications de Teva Victor. "Tu amènes le bras par là", dit ce dernier, "faut la redresser, la mettre à la vertical et la positionner ici".

L’opération est délicate. Elle a lieu dans les jardins du musée de Tahiti et des îles ce jeudi après-midi. En cas de mouvement trop brusque, la pierre massive et apparemment indestructible, peut se fendre. La tension est palpable. Finalement, le visage glisse le long d’un pieu en métal. Il se stabilise sur son socle. "Là c’est bon, faut plus la toucher, c’est super comme ça ! " Le duo se réjouit.

Tu mataarii va être expédiée dans un hôtel des îles. "Mais en attendant, je l’expose ici car j’entends trop souvent le public polynésien dire qu’il est déçu de ne pas pouvoir voir mes sculptures avant qu’elles ne partent à l’étranger."

Lorsqu’il créé, Teva Victor se laisse porter. Il ne sait jamais comment sera son œuvre au final. "Je ne sais même pas si je fais un homme ou une femme, quels sont les traits, l’expression du visage."

Il sait par contre qu’il veut donner toute sa place à la nature et la terre mère. Il travaille volontairement sur des pièces dont le regard se trouve au moins à niveau d’homme. "Mes sculptures sont grandes pour placer le visiteur en position d’humilité. On a trop tendance à se trouver plus important que la nature, à se croire plus fort."

Dans cette optique là, il choisit aussi de ne pas tout façonner, de laisser une partie brute "pour montrer que la pierre est belle avant même de commencer, avant même que je n’intervienne."

Une fois le visage placé, Teva Victor et Gilbert ont mis en place une seconde sculpture dite "les deux tiki". Un imposant travail réalisé dans de l’orgue basaltique venu de Miri. Eux aussi surplombent le visiteur et eux aussi laissent parler la pierre au naturel.

Les deux sculptures resteront dans les jardins du musée de Tahiti et des îles pendant un ou deux mois.


Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 29 Novembre 2019 à 11:38 | Lu 1777 fois

Tags : Teva Victor





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus