Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Détournement de fonds publics : Felix Faatau condamné à 18 mois de prison ferme



PAPEETE, le 5 juin 2018 - L’ancien maire de Huanine et ex-représentant à l’Assemblée, Felix Faatau, a été condamné ce mardi matin par le tribunal correctionnel à 18 mois de prison ferme et à 5 ans de privation des droits civiques et civils. Il a également écopé d’une amende de 200 000 Francs.

Felix Faatau comparaissait ce mardi matin devant le tribunal correctionnel pour des faits de « détournements et soustractions de fonds publics » par une personne chargée d’une mission de service public au préjudice de la commune de Huahine. Alors qu’il était maire de l’île, l’homme avait utilisé des subventions publiques notamment au travers d’une association présidée par sa sœur. Les sommes versées à la structure, initialement dédiées à des activités culturelles, servaient de financement pour des frais sans aucun lien avec les administrés tels que 92 000 Francs pour l’achat de tissus pour la réfection des matelas de la commune ou plus de 700 000 francs pour payer les bénévoles qui remplaçaient les grévistes de la cantine scolaire. L’homme se faisait remettre des chèques sans ordre qu’il encaissait pour des motifs « personnels. » Il lui est également reproché d’avoir fait effectuer des travaux au profit de particuliers. Ces derniers avaient été facturés à la commune sous couvert de marchés municipaux.

A la barre du tribunal, le prévenu a reconnu certains faits tout en justifiant son action : « il n’était pas normal de fonctionner comme cela mais j’étais obligé. »

«Confusion des genres »

Avant de requérir 18 mois de prison, le procureur de la République a tenu à évoquer le casier judiciaire de Felix Faatau : « Malgré toutes ces condamnations, qu’a t-il compris ? On va essayer de nous expliquer que dans les îles, il y a une confusion des genres qui fait que les barrières de la loi s’estompent et l’on reproche au maire d’être une personne qui a tous les droits ! »

Pour la défense de Felix Faatau, son conseil a plaidé la bonne foi de son client : « c’est une personne qui a toujours eu le sentiment d’aider sa commune à travers ses administrés sans jamais en tirer un enrichissement personnel. »

Après en avoir délibéré, les magistrats ont condamné le prévenu à 18 mois de prison ferme, 5 ans de privation des droits civiques et civils ainsi qu’à une amende de 200 000 Francs. Sa sœur a, quant à elle, écopé d’une peine de 2 mois de prison avec sursis. Le tribunal a estimé qu’elle était « sous l’influence » de son frère.


Rédigé par Garance Colbert le Mardi 5 Juin 2018 à 14:46 | Lu 3483 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués