Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Des vacances en mode commando



Les jeunes devaient se soumettre à des règles strictes comme l’interdiction d’avoir un téléphone portable ou une tablette.
Les jeunes devaient se soumettre à des règles strictes comme l’interdiction d’avoir un téléphone portable ou une tablette.
MOOREA, le 6 avril 2018. Un Boot Camp a été organisé à Moorea la semaine dernière pour des adolescents de Tahiti. Ce camp, qui s’inspire des méthodes d’encadrement américaines pour jeunes en difficultés, vise à inculquer des valeurs aux jeunes polynésiens à travers des activités physiques, des enseignements et une organisation de vie stricte à respecter.

Quarante-huit jeunes adolescents de Tahiti ont participé de mardi à samedi dernier à un Boot Camp organisé par Tahiti Boot Camp à Pihaena, à Moorea.

Aux Etats-Unis, les Boot Camp sont mis en place pour encadrer des adolescents en difficultés en utilisant notamment des méthodes d’entrainement de l’armée américaine.

En s’inspirant de ce concept, Hiti Mennesson, l’initiateur de ce projet, a pour objectif d’inculquer aux adolescents polynésiens, à travers des activités en plein air, les valeurs de respect, de discipline, de dépassement de soi, d’estime et de confiance en soi.

Cette idée lui est venue lors de l’exercice de son métier de gardien de prison à Nuutania. « Depuis quelques années, j’ai constaté que les jeunes, dont les mineurs, qui étaient incarcérés en prison sont ceux qui n’avaient plus de repères. Ils ne savent respecter ni la hiérarchie, ni même leurs propres parents», explique-t-il avant d’ajouter : « Aujourd’hui, beaucoup de jeunes se battent aussi en ville. Ils manquent de valeurs et de disciplines ».

Outre les activités physiques quotidiennes, des enseignements sur le développement personnel et des actions de sensibilisation sur les dangers de l’alcool et de la drogue ont également été mis en place chaque soirée.
Ces jeunes avaient également des tâches quotidiennes à remplir. Ils devaient également se soumettre à des règles strictes comme l’interdiction d’avoir un téléphone portable ou une tablette.

Ces méthodes d’encadrement semblent prouver leur efficacité. « Les activités permettent de nous rapprocher des autres et de créer des liens. Les animateurs arrivent aussi à remettre nos idées en place et à nous faire changer de vision sur certaines choses", témoigne Hawaiki Tefaatau de Papara. "Tout se joue au mental. On change de caractère et on est moins terrible »

«J’étais un grand bagarreur dans la rue. Je me battais pour me défouler. Mais les animateurs nous ont fait ouvrir les yeux en nous enseignant ce qui est bien et ce qui est mal. J’encourage d’autres jeunes à s’inscrire», explique Vaituarii Malfatti, originaire de Arue.

Apres son premier camp organisé en janvier dernier à Toahotu et celui de Moorea, Hiti Mennesson prévoit d’en organiser prochainement aux iles Sous-le-Vent dans le but d’ « aider le plus de jeunes possibles du fenua ».


Ce camp a pour objectif d’inculquer aux adolescents polynésiens, à travers des activités en plein air,  les valeurs de respect, de discipline, de dépassement de soi, d’estime et de confiance en soi.
Ce camp a pour objectif d’inculquer aux adolescents polynésiens, à travers des activités en plein air, les valeurs de respect, de discipline, de dépassement de soi, d’estime et de confiance en soi.

Rédigé par Toatane Rurua le Vendredi 6 Avril 2018 à 11:26 | Lu 2875 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Août 2018 - 14:15 Toujours sans nouvelles de Tina

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués