Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Des médecins cubains arrivent en renfort en Martinique, une première en France



Fort-de-France, France | AFP | vendredi 26/06/2020 - Quinze médecins cubains sont arrivés vendredi en Martinique, pour aider le territoire face à l'épidémie de coronavirus et pallier la pénurie de médecins, une première pour la France, a constaté l'AFP.

Les médecins, tous en blouse blanche et masqués, sont arrivés en début d'après-midi (début de soirée pour Paris) à l'aéroport du Lamentin, avec un drapeau cubain, par un vol spécial affrété par la Collectivité territoriale de Martinique (CTM).  

Leur mission en Martinique, qui durera trois mois, servira à couvrir certaines spécialités dont la pneumologie, l'infectiologie, la radiologie ou encore la médecine d'urgence, selon les autorités martiniquaises. Ces médecins pourront aussi aider à lutter contre l'épidémie de coronavirus.

La France devient donc le troisième Etat européen après l'Italie et Andorre, à recevoir l'aide directe de professionnels de santé cubains. L'île socialiste a mis en place de longue date l'exportation de services médicaux, qui constitue l'un des moteurs de son économie.

Les médecins ont effectué un contrôle de température avant d'être accueillis notamment par le président de la collectivité territoriale Alfred Marie-Jeanne. "Nous vivons un moment historique", a déclaré ce dernier. "La venue en Martinique pour la première fois d’une brigade médicale de Cuba symbolise ce que la Caraïbe a de plus grand en fraternité... Saint-Martin et la Guyane nous ont déjà contactés pour s’inscrire dans la même démarche que nous". 

Cette "brigade" compte un pneumologue, deux spécialistes en médecine interne, un infectiologue, deux anesthésistes, trois radiologues, deux néphrologues, un hématologue, un urgentiste, un chef de brigade et un directeur administratif.

Leur mission vise à "faciliter les échanges de pratiques entre les équipes médicales de Martinique et leurs homologues cubains dans le contexte international de la gestion du Covid-19", et à "modéliser une coopération médicale plus active au sein de la Caraïbe", a indiqué la CTM dans un communiqué.

L'épidémie de coronavirus est pour l'instant stabilisée dans l'île, qui jeudi actuellement 240 personnes infectées depuis le début de l'épidémie et 14 décès. "L'épidémie a bien été maitrisée en Martinique", se félicitent des médecins du CHU de Martinique, mais ils redoutent une nouvelle propagation du virus. La brigade cubaine "est aussi vécue comme un soulagement pour l'équipe médicale du CHUM", disent-ils. 

Les médecins seront confinés pendant une semaine, avant de pouvoir prendre leur poste. Il leur sera ensuite dispensé des cours intensifs de langue française.

Cette arrivée, fait suite à l'adoption, en mars, d'un décret autorisant l'intervention de médecins cubains dans certains territoires d'Outre-mer (Guyane, Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Saint-Pierre-et-Miquelon) afin de venir renforcer les équipes locales. 

Au total, près de 30.000 médecins cubains sont déployés à l'année dans une soixantaine de pays, où ils aident à compléter le maillage sanitaire.

Ce programme, lancé dans les années 1960 par Fidel Castro, a connu un véritable regain à l'occasion de la pandémie de coronavirus : Cuba a envoyé près de 2.000 professionnels de santé en mission temporaire dans 27 pays.

Mais il est durement critiqué par les Etats-Unis et le Brésil, qui dénoncent notamment les conditions de travail de ces professionnels, dont une grande partie du salaire revient à l'Etat. Jeudi, deux soignants cubains en Andorre ont demandé l'asile politique en Europe.

le Lundi 29 Juin 2020 à 01:48 | Lu 422 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus