Tahiti Infos

Des jeunes de Moorea formés à la lutte contre les addictions


Moorea, le 4 décembre 2021 - Une trentaine de jeunes du collège de Paopao et de Afareaitu ont bénéficié depuis septembre dernier du dispositif “lutte contre les addictions à travers la pratique d’une activité sportive”, initié par la Fédération polynésienne de lutte. Ils étaient tous présents jeudi dernier au stade de Afareaitu pour une rencontre inter-établissements.
 
Pour sa troisième année d’existence, le dispositif “lutte contre les addictions à travers la pratique d’une activité sportive”, qui a été initié par la Fédération polynésienne de lutte (FPLADJA), suite à un appel à projet de la Direction de la santé, et financé par le fonds de prévention sanitaire et social du Pays, a été mis en place depuis le mois de septembre dernier sur l’île sœur par l’association Team Moorea pour une durée de dix semaines. Une trentaine de jeunes du collège de Afareaitu ainsi que celui de Paopao ont ainsi pu bénéficier, à raison de deux heures par semaine, de quelques activités sportives tournant à savoir de la lutte, des parcours d’adresse et d’agilité ou encore d’autres épreuves sportives. Dans la matinée de jeudi dernier, tous ces jeunes se sont donnés rendez-vous pour une rencontre inter-établissements au stade de Afareaitu dans le but de faire une démonstration de leur acquis dans diverses épreuves sportives. “L’objectif est de permettre, à travers les techniques sportives de lutte, à ces jeunes d’acquérir des valeurs et des compétences psycho-sociales afin d’être mieux armés vis-à-vis des drogues et de développer des capacités pour la prise de bonnes décisions vis-à-vis de leur propre santé”, explique Jonathan Biarez, le président de Team Moorea avant d’ajouter “Les valeurs ainsi que les compétences développées à travers ce sport à l’aide de coachs expérimentés sont par exemple : le respect de l’autre, l’estime de soi, la capacité de gérer une situation de crise à travers l’arbitrage, la capacité de s’entendre avec l’équipe opposée pour un objectif commun… Tout ceci permettant aux jeunes d’améliorer leur santé et à cette occasion de diminuer le risque d’addiction.” Malgré de bons résultats, l’association Team Moorea souhaite tout de même que ce dispositif s’étale la prochaine fois sur l’année scolaire entière afin de mener des actions plus efficaces. Jonathan Biarez rappelle aussi aux enseignants que “La Direction de la santé, à travers l’action des cellules de promotion de la santé, peut apporter une assistance technique à ces projets si nécessaire et que les établissements scolaires peuvent solliciter une subvention à la Direction de la santé pour les activités de leur CESC (Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté)”. A noter aussi que les référents des communes du fenua peuvent intégrer ce dispositif dans le plan d’action du comité local de santé.

Rédigé par Toatane Rurua le Samedi 4 Décembre 2021 à 15:03 | Lu 471 fois