Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Des consommateurs pointent du doigt les prix trop élevés des garages



L'Autorité polynésienne de la concurrence (APC) note par ailleurs "une concurrence restreinte dans le secteur de la réparation automobile."
L'Autorité polynésienne de la concurrence (APC) note par ailleurs "une concurrence restreinte dans le secteur de la réparation automobile."
Tahiti, le 7 mai 2020 - Selon les résultats d'un sondage réalisé par l'Autorité polynésienne de la concurrence (APC), un certain mécontentement se dégage à l’égard du secteur de la réparation automobile, et des concessions en particulier. Il leur est notamment reproché de pratiquer des prix très élevés et de ne pas assurer toute la transparence sur leurs prestations.

Sur une initiative de son service d'instruction, l'Autorité polynésienne de la concurrence (APC) a lancé un questionnaire portant sur le secteur de la réparation automobile. Trois cent vingt-deux personnes ont répondu à ce questionnaire. L'organisme a dévoilé mercredi les grandes tendances de ce sondage. 

Il ressort ainsi "un certain mécontentement à l’égard du secteur de la réparation automobile, et des concessions en particulier", indique l'APC dans un communiqué. Les personnes interrogées reprochent notamment aux professionnels du secteur de "mettre à profit leur connaissance technique (inégalité de connaissances techniques et commerciales avec le client) pour pratiquer des prix très élevés et ne pas assurer toute la transparence sur leurs prestations."

L'APC note par ailleurs "une concurrence restreinte dans ce secteur concentré qui comprend un petit nombre d'acteurs, de même que la difficulté d’acquérir par soi-même des pièces, notamment sur internet. Si une réglementation de ces prestations existe, elle est peu connue des répondants et leur apparait comme insuffisante pour réduire les coûts." 

Après analyse des réponses à ce questionnaire, l’APC déterminera les meilleures suites à donner à cette initiative. Celle-ci pourrait notamment passer par une proposition au collège de l’autorité de déclencher une enquête sectorielle plus approfondie. 

Rédigé par Désiré Teivao le Jeudi 7 Mai 2020 à 11:07 | Lu 3741 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Mai 2020 - 18:16 GTS rempile

Mardi 26 Mai 2020 - 18:03 L'école en mode distanciation sociale

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus