Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Des classes fermées par dizaines



Tahiti, le 16 août 2020 – Après l'apparition de nouveaux cas de Covid-19 au fenua ce week-end, les écoles Tama Nui, To'atā, Ahutoru et Maehaa Rua, deux classes des lycées du Diadème et Paul Gauguin, ainsi que l'ensemble des trois écoles et trois collège et lycées de l'enseignement protestant de Tahiti ont été fermés pour une semaine ce week-end. Une décision qui concerne une centaine de classes pour près de 3 000 élèves.
 
Le nombre de cas de Covid-19 s'est encore aggravé ce week-end en Polynésie française. Vendredi, la Direction de la santé a d'abord annoncé 104 cas confirmés, avant de porter samedi ce chiffre à 130 cas positifs. Trois points presse hebdomadaires du ministère de la Santé ont été annoncés à compter de cette semaine, pour faire le point sur la propagation du virus. Conséquence directe de l'identification de nouveaux cas, le week-end a été marqué par des annonces en cascade de fermetures de classes ou d'établissements scolaires dans lesquels figuraient des élèves ou enseignants testés positifs. Et une semaine après la rentrée scolaire, près d'une centaine de classes du premier et du second degré vont déjà fermer pour au moins sept jours.
 
Crescendo…
 
Samedi, un premier communiqué signé de la présidence a annoncé la fermeture de l'école primaire Tama Nui de Papeete jusqu'au lundi 24 août prochain. "Une situation de Covid asymptomatique a été confirmée à l'école", indique le communiqué qui précise que l'ensemble de l'établissement du premier degré a été fermé par précaution en application stricte du protocole sanitaire annoncé quelques jours plus tôt par la ministre de l'Éducation. Dans la foulée, le lycée Samuel Raapoto a annoncé lui aussi la fermeture totale de ses 33 classes à la suite d'une suspicion de cas de coronavirus. Et dimanche matin, la direction de l'enseignement protestant a également annoncé la fermeture totale du lycée agricole John Doom de Taravao à la suite du dépistage positif au Covid d'un professeur de l'établissement.
 
… puis Allegro
 
Dans la soirée de dimanche, les choses de sont accélérées. Le Pays a annoncé la fermeture pour une semaine de l'école To'atā, également après la découverte d'un cas Covid, et les fermetures de deux classes de Seconde 5 du lycée Gauguin et de Première STI1D du lycée Diadème pour les mêmes motifs. Pour ces deux derniers cas, les autorités ont préféré maintenir ouvert les établissements scolaires. Les écoles Ahutoru de Rue et Maehaa Rua de Punaauia fermeront également leurs portes cette semaine, ont annoncé les responsables des établissements sur les réseaux sociaux.
 
Enfin, la dernière annonce, et non des moindre, est tombée dimanche soir vers 19 heures. La direction de l'enseignement protestant a indiqué dans un communiqué qu'elle fermait finalement l'ensemble de ses établissements scolaires situés sur l'île de Tahiti. "La plupart de nos enfants font partie de fratries. Donc si un établissement est contaminé, il y a de fortes chances que celui des frères et sœurs se retrouvent à un moment dans la même situation", explique-t-on à la direction de l'enseignement protestant. Résultat, les écoles Maheanuu, Vienot et Taunoa, les collège et lycées Raapoto, Pomare et John Doom, ainsi que le pôle d'enseignement supérieur de Taunoa fermeront tous leurs portes pendant une semaine. Six établissements qui ne représentent pas moins de 82 classes et plus de 2 000 élèves…
 
Tests et continuité
 
A chaque fois, la veille sanitaire sera chargée de mener les enquêtes autour des cas Covid et l'Institut Malardé de tester les cas contacts. Les fermetures sont prises pour une semaine, mais pourront être prolongées au besoin. Pour exemple, les écoles primaires de Pamatai et Fariimata rouvriront leurs portes ce lundi. A chaque fois, le cas suspect de Covid-19 qui avait entraîné la fermeture de l'établissement par précaution a été dépisté négatif. 
 
Pour ce qui est de l'organisation d'une "continuité pédagogique" pendant cette période, elle a été annoncée dans les établissements du privé uniquement. Pour le public, la ministre Christelle Lehartel l'avait a priori écarté la semaine dernière en conférence de presse. Mais en précisant bien que la situation pourrait évoluer en fonction des conditions sanitaires. Il n'aura pas fallu longtemps.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 17 Août 2020 à 09:18 | Lu 9696 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus