Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Des associations dénoncent des placements abusifs d'enfants autistes



Autisme France a réalisé récemment un rapport pour dénoncer les "dysfonctionnements de l'Aide sociale à l'enfance, portant atteinte aux libertés et aux droits de l'enfant et de sa famille".
Autisme France a réalisé récemment un rapport pour dénoncer les "dysfonctionnements de l'Aide sociale à l'enfance, portant atteinte aux libertés et aux droits de l'enfant et de sa famille".
Paris, France | AFP | samedi 08/08/2015 - Une centaine d'associations dénoncent "des placements abusifs" de jeunes autistes par décision de justice, suite à une procédure de l'Aide sociale à l'enfance (ASE), citant en exemple le cas d'une mère à qui ses trois enfants doivent être retirés.

Le Conseil départemental de l'Isère "s'apprête à séparer et placer une fratrie de trois enfants atteints de Troubles Envahissants du Développement (une forme d'autisme)", selon le communiqué de ces 127 associations de familles de personnes autistes, dont Autisme France, Collectif Egalited, Sésame Autisme ou Collectif Autisme.

Le juge, d'après le communiqué, nie les diagnostics et la mère est accusée de provoquer les troubles de ses enfants pour "toucher les allocations handicap" et "attirer l'attention sur elle".

Pour sa part, le médecin coordonnateur du Centre de ressources Autisme Rhône-Alpes, le Dr Sandrine Sonié, citée dans le communiqué, met en garde contre "les risques de traumatisme psychique et d'aggravation des troubles du développement dans une structure collective et non spécialisée".

Il s'agit là, s'insurgent les associations, "de l'application d'une mesure dont tout le monde sait qu'elle sera destructrice pour les enfants".

En attendant l'appel, une solution provisoire existe pourtant, souligne le communiqué: un placement familial chez les grands-parents. Mais le Conseil départemental n'a pas donné suite à cette requête.

Autisme France a réalisé récemment un rapport pour dénoncer les "dysfonctionnements de l'Aide sociale à l'enfance, portant atteinte aux libertés et aux droits de l'enfant et de sa famille", des "dérapages qui ont déjà fait l'objet de plusieurs rapports officiels depuis 15 ans".

D'après les associations, 67% des parents d’enfants "menacés d’un enfermement injustifié" déclarent avoir subi des pressions en raison de leur refus de voir des traitements inadaptés appliqués à leurs enfants.

cha/mm

le Samedi 8 Août 2015 à 06:30 | Lu 535 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies


















ranktrackr.net