Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Des actions pour mettre fin au gaspillage dans les écoles de Taputapuātea



La semaine dernière, des techniciens, mandatés par le SPC, se sont donc rendus dans les écoles de Avera, Faaroa, Puohine et Opoa, communes associées de Taputapuātea pour impliquer les élèves et les agents à la réduction des déchets alimentaires.
La semaine dernière, des techniciens, mandatés par le SPC, se sont donc rendus dans les écoles de Avera, Faaroa, Puohine et Opoa, communes associées de Taputapuātea pour impliquer les élèves et les agents à la réduction des déchets alimentaires.
RAIATEA, le 8 avril 2019 - L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et Fenua Ma réalisent un audit sur le gaspillage alimentaire dans les établissements scolaires. Un challenge qui est relevé par le Syndicat pour la promotion des communes (SPC). Trois communes ont ainsi été choisies : Teva i Uta, Huahine et Raiatea.

Après avoir répondu à un appel à projets commun de l'Ademe et de Fenua Ma, le Syndicat pour la promotion des communes (SPC) lance une campagne de sensibilisation sur les conséquences du gaspillage alimentaire dans les établissements scolaires du premier degré. Des agents iront à la rencontre des élèves et du personnel des cantines.

La semaine dernière, des techniciens mandatés par le SPC se sont rendus dans les écoles de Avera, Faaroa, Puohine et Opoa, communes associées de Taputapuātea pour impliquer les élèves et les agents à la réduction des déchets alimentaires. "Le gaspillage alimentaire, c’est toute nourriture qui a été jetée, dégradée à un moment dans la chaine alimentaire, qui regroupe quatre domaines : la production, la transformation, la distribution et la consommation", explique Raitava Matehau, technicien au bureau d'études "Pae tai pae uta".

Dans les écoles de Taputapuātea, 500 plats sont distribués chaque jour et entre 6 et 15 kilos de nourritures sont gaspillés et finissent à l’unité de compostage communale. Un problème qui a des conséquences sur le budget de la commune. "Le budget alloué à l’approvisionnement en nourriture des cantines de la commune est d’environ 20 millions de francs à l’année", précise Yann Moux, directeur financier de Taputapuātea.

Pour sensibiliser les élèves et le personnel au gaspillage alimentaire, les techniciens vont, à la rentrée, procéder à la pesée des aliments avant et après les repas. Cette action sera accompagnée d’une formation des agents communaux qui devront par la suite poursuivre la démarche sur une période scolaire.

Cette campagne de sensibilisation devrait permettre de voir les perspectives d’avenir du gaspillage et surtout des solutions concrètes pour améliorer l'alimentation dans les écoles. Pour l'heure, trois communes sont concernées par cet audit : Teva i Uta, Huahine et Raiatea.


Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 8 Avril 2019 à 17:23 | Lu 698 fois

Tags : RAIATEA, SPC





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Octobre 2019 - 10:00 Page enfant : d'où viennent les pâtes ?

Lundi 21 Octobre 2019 - 21:26 Municipales 2020 : Papeete convoitée

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués