Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Des Polynésiens se mobilisent le 8 décembre pour le climat



Mi-octobre, une marche pour le climat avait été organisée à Taravao.
Mi-octobre, une marche pour le climat avait été organisée à Taravao.
PAPEETE, le 30 novembre 2018. Devant l'urgence d'agir pour l'environnement, Laiza Pautehea, militante écologiste, organise avec "Te Natira'a Hub" une marche et une journée de mobilisation pour le Climat samedi 8 décembre à Papeete. "Le but de la marche est d'éveiller les consciences sur le réchauffement climatique", assure Laiza Pautehea.



Du 2 au 14 décembre, la COP 24, conférence internationale pour le climat, aura lieu à Katowice, en Pologne. Depuis la publication en octobre dernier du rapport alarmant du GIEC, l’urgence est claire : les États ont une décennie pour agir.

Ces deux semaines de conférence internationale sont décisives : les États y seront, plus que jamais, mis face à leur responsabilité quant au climat. Et les citoyens attendent leurs dirigeants au tournant. Comme en 2015, de nombreuses manifestations auront lieu, notamment samedi 8 décembre dans des centaines de villes à travers le monde pour pousser un cri d’alarme. Partout en France, des citoyens prennent conscience de l'urgence d’agir pour le climat.

Consciente de la nécessité de changer nos modes de consommation, Laiza Pautehea a organisé mi-octobre un sit-in pour le climat. Cette militante écologiste a réuni "une petite équipe" autour d'elle et a créé "Te Natira'a Hub", une plateforme pour centraliser et diffuser l'information de toutes les associations qui agissent pour l'environnement.

Te Natira'a Hub a préparé une nouvelle journée de mobilisation pour le samedi 8 décembre. Le rendez-vous est donné à 8 heures au stade Willy Bambridge. "Viens avec ta famille, tes voisins, ton chien, en trottinette, en skate, en poussette, en vélo, avec des bâtons de marche", souligne Laiza Pautehea. "Nous irons jusqu'au parc Bougainville où des stands seront installés. Nous sommes tous victimes de cette société via nos moyens de transport qui polluent mais nous savons en fabriquer sans pollution (vélo, pirogue, trottinette, poussette, brouette, etc.). Notre bien-être humain et animal est essentiel et nous souhaitons montrer à travers la présence animale accompagnée par leurs propriétaires que le respect des êtres vivants nous tient à cœur, que notre santé est primordiale et que nous devons manger plus sainement. Les groupes de danse seront aussi présents et rappelleront nos traditions à travers les costumes végétaux, les chants et les danses. Notre culture est en symbiose avec la nature et nous devons la protéger car c'est elle qui nous fait vivre."

Après la marche, au parc Bougainville, vous pourrez prendre connaissances des actions des associations Objectif Terre, Handicap International, Te Rupe no Makatea, Vik'Ura, Sea Shepherd Tahiti... et aussi du collectif contre la porcherie de Taravao et de la ferme Tipapa.

"Climate : without US" de Jean Duday
"Climate : without US" de Jean Duday
Vous pourrez aussi découvrir des Polynésiens qui mettent en valeur les produits locaux, qui vendent des œufs bios, qui veulent se lancer dans la culture de spiruline, une microalgue aux qualités nutritionnelles saluée par l’Organisation internationale de la santé... Vous pourrez également en savoir plus sur la permaculture.

Il y aura aussi un stand "Servez-vous". "L'objectif est de mettre en valeur le troc, les dons", souligne Laiza Pautehea. "Il faut changer notre façon de consommer. A quoi cela sert de gagner plus pour polluer plus ?"

Une exposition d'art contemporain des oeuvres d'Andreas Dettloff, Jean Duday, Tahe Drollet, de Laiza Pautehea sera aussi réalisée. A 10 heures, un spectacle de Tao et Tiaporo est aussi prévu.

Laiza Pautehea prône un "retour à la culture car c'est l'âme d'un peuple". En visite au musée du quai Branly, elle s'est "réappropriée les objets polynésiens enfermés dans le musée à l'autre bout de la terre".


Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 30 Novembre 2018 à 16:31 | Lu 1328 fois

Tags : CLIMAT





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 15:49 Incendie d'une maison à Huahine

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués