Tahiti Infos

Découvrez les candidates à Miss Tahiti 2022


Tahiti, le 4 mai 2022 - Découvrez tous les portraits des candidates à l'élection de Miss Tahiti 2022, qui se déroulera le 24 juin prochain à la mairie de Papeete.

 

​Candidate 1 : Vaihinaura Faaura, 22 ans - 1,66 m

Ma candidature en quelques mots : "Porter haut les couleurs des Marquises"

Quelques semaines à peine après avoir été sacrée reine de beauté de la Terre des Hommes, Vaihinaura Faarua, tente l'aventure à un nouvel échelon avec de la pugnacité et de l'ambition. Après avoir succédé à Tumuria O'Connor pour le titre de Miss Marquises, elle explique : "Je veux me prouver à moi-même que je peux aller loin, gagner en audace et me prouver que je suis une jolie vahine". La jeune femme de 22 ans, originaire de Fatu Hiva, est très fière de ses racines marquisiennes et veut le faire savoir. "Je me présente tout d'abord pour porter haut les couleurs de mon archipel des Marquises", déclare-t-elle. Elle assure vouloir s'investir dans la promotion de la culture polynésienne, cause très importante à ses yeux, si elle reçoit la couronne le 24 juin.
 

Candidate 2 : ​Tahinavai Candelot, 25 ans - 1,67 m

Ma candidature en quelques mots : “Un combat contre ma timidité”

Tahinavai Candelot est une jeune femme bien implantée dans la vie active : “Je travaille en tant qu'assistante commerciale et administrative au sein d'une agence de leasing”. A 25 ans, celle qui a été candidate au concours de Miss Marquises en 2017 veut saisir le moment. “C'est une aventure qu'on ne peut vivre qu'une seule fois dans sa vie”, explique-t-elle au sujet de sa candidature à la couronne de Miss Tahiti 2022. “Je me suis lancée dans cette aventure pour mettre en avant mes deux archipels d'origine, les Marquises et les Australes. C'est aussi un combat contre ma timidité, pour me donner confiance en moi”. Sa “culture générale” avait été distinguée lors du concours de beauté de la Terre des Hommes. “J'aimerais pouvoir contribuer à la sauvegarde et à la transmission de notre patrimoine culturel pour les générations futures, c'est primordial pour moi”.
 

Candidate 3 : ​Taianapa Pambrun, 22 ans - 1,74 m

Ma candidature en quelques mots : “M'épanouir en tant que femme”

Taianapa Pambrun, 22 ans, travaille en tant qu'assistante de production “pour une émission locale”. “Je suis originaire de Raiatea par mon père et de Hiva Oa par ma mère. Je suis très fière de mes origines.” Précoce, la jeune femme a déjà goûté la victoire dans un concours de beauté, en remportant la couronne des îles Sous-le-Vent en 2016. “A 16 ans, j'ai été élue Miss Raromata'i. J'ai pris goût aux paillettes avec ce titre”. Elle a choisi de patienter avant de postuler à la couronne tahitienne : “J'ai voulu d'abord m'épanouir en tant que femme avant de me présenter à l'élection de Miss Tahiti”. La sécurité routière est une cause fondamentale pour elle : “J'ai perdu mon ami Heimata Neuffer en 2020 dans un accident de la route. Nous le pleurons toujours avec ses parents et ses amis. J'aimerais vraiment faire passer un message de vigilance et de prudence au volant.”
 

​Candidate 4 : Hinanui Matehau, 24 ans - 1,74 m

Ma candidature en quelques mots : “J'ai toujours été attirée par les strass et les paillettes”

Hinanui Matehau, étudiante de 24 ans, habite à Papeete. Elle est revenue au fenua spécialement pour participer à Miss Tahiti 2022. “Je suis en 5e année d'études de chirurgie dentaire, à Bordeaux, j'ai mis mes études en pause pour participer à cette élection”. Elle a toujours été attirée par le concours de beauté : “C'est un milieu qui me passionne depuis toute petite, je suis très heureuse d'en faire partie. J'ai toujours été attirée par les strass et les paillettes, ça ne s'explique pas. Je me suis présentée pour sortir de ma zone de confort, c'est un défi que je me lance.” Touchée par un drame familial, elle veut placer sa candidature sous le signe de la lutte contre le cancer. “J'ai perdu mon père d'un cancer du poumon, la prévention du cancer est donc une cause qui me tient à cœur et que j'aimerais soutenir.”
 

​Rereata Uuru, 20 ans - 1,80 m

Ma candidature en quelques mots : “Enflammer la scène du gala”

A 20 ans, Rereata Uuru participe à son deuxième concours de beauté en une seule année. En effet, la jeune femme de Papenoo a été élue en février 2022 première dauphine de Fisiimoli Hausia, Miss Hitia'a o te Ra. La plus grande par la taille des candidates à Miss Tahiti 2022 affiche tout sourire sa joie d'avoir été sélectionnée pour le concours et compte profiter “à fond” de l'aventure. Flamboyante, elle affirme avoir hâte “d'enflammer la scène du gala et de l'élection, avec [ses] nouvelles copines”. Elle se dit particulièrement préoccupée par les bagarres filmées sur les réseaux sociaux : “La cause qui me tient vraiment à cœur, c'est de lutter contre la violence chez les jeunes.” Elle portera un message d'apaisement si elle est élue.
 

​Candidate 6 : Herenui Tuheiava, 23 ans - 1,77 m

Ma candidature en quelques mots : “J'ai toujours été très coquette”

Originaire de Pirae, Herenui Tuheiava participe au concours pour vivre son rêve : “Miss Tahiti, c'est un concours de beauté qui m'émerveille depuis que je suis enfant. J'ai toujours été très coquette. Pour moi, cette année c'était la dernière opportunité de pouvoir concrétiser ce rêve de petite fille.” Pour la candidate de 23 ans, c'est une occasion de gagner en confiance et de s'épanouir : “J'ai remarqué que les jeunes femmes qui se sont présentées aux élections précédentes en sont ressorties avec beaucoup plus de confiance en elle et sont devenues des femmes accomplies, belles, fortes. C'est ce que j'espère atteindre à mon tour.” Si elle remporte la victoire le 24 juin à Papeete, elle consacrera son règne à la lutte contre les violences envers les femmes.
 

Tekua Hapairai Ellacott, 23 ans - 1,74 m

Ma candidature en quelques mots : "Une chance d'en apprendre plus sur moi”


Tekua Hapairai Ellacott va découvrir comme les autres candidates la préparation à l'élection de Miss Tahiti dans les prochaines semaines. “J'ai 23 ans. Je viens de terminer mes études en communication et marketing en métropole. Je suis community manager indépendante”, se présente la jeune femme. “Cette année, je me suis lancé le challenge de participer à cette élection de Miss Tahiti 2022. C'est une chance d'en apprendre plus sur moi et, également, de faire beaucoup de rencontres.” Elle aussi prend tout le positif de cette expérience pour mener sa barque jusqu'au 24 juin prochain. “Depuis le début de cette aventure, ça m'a déjà beaucoup apporté. Ce n'était pas un rêve de pe-tite fille, mais c'est devenu un challenge de jeune femme. J'aimerais mettre en avant les petites entreprises qui proposent des produits locaux et soutenir nos artisans.”

Taiamani Teiho, 20 ans - 1,72 m

Ma candidature en quelques mots : “Une opportunité unique d'oser”
 

À tout juste 20 ans, Taiamani Teiho portera tous les espoirs d'une des plus grandes communes de l'île de Tahiti. “Je suis originaire de Punaauia. Je suis la première dauphine de Miss Punaauia. Je suis quelqu'un qui fait les choses à 100%.” Et malgré son jeune âge, la jeune femme semble parfaitement savoir ce qu'elle attend de cette élection. La tête bien sur les épaules, elle voit cette aventure comme une expérience de vie. “Miss Tahiti, ce n'est pas un rêve de petite fille, mais une volonté de jeune femme. Je considère ce concours comme un accélérateur pour ma vie, une opportunité unique d'oser.” Taiamani Teiho, elle aussi, ne manque pas d'associer sa candidature à une cause aussi importante qu'actuelle en Polynésie française : “J'aimerais sensibiliser la jeunesse de notre fenua contre le fléau de la drogue.
 

​Vaea Tapare, 20 ans - 1,70 m

Ma candidature en quelques mots : “C'est une aventure prestigieuse”
 

Vaea Tapare a tout juste 20 ans et représentera l'île Sœur pour l'élection du 24 juin prochain à la mairie de Papeete. “Je suis originaire de Moorea. Je suis la première dauphine de Miss Moorea. Après cette élection, une porte s'est ouverte que j'ai décidé de franchir.” La jeune femme a eu la joie d'apprendre sa participation à cette prestigieuse élection, après l'annonce de la décision de la reine de beauté de Moorea, Kaiulani Haring, de renoncer à concourir cette année. “C'est une aventure prestigieuse qui me permettra de m'affirmer. J'aimerais m'inscrire dans la défense de l'environnement”, défend Vaea Tapare, concernée par l'impact de l'homme sur le climat. “On commence déjà à ressentir les effets du réchauffement climatique. Il y a une sécheresse aux Marquises. L'écologie n'est plus une option, mais une obligation. On n'a qu'une seule planète.”
 

​Hivinau Maraetaata, 24 ans 1.71 m

Ma candidature en quelques mots : “J'ai toujours admiré l'élégance des candidates”
 

Hivinau Maraetaata est originaire de Arue. “Mon papa est guide de montagne, je suis une fille des montagnes, je suis très proche de la nature. J'aime beaucoup la guitare, le 'ukulele et la danse tahitienne. Je sais mettre mes sandalettes et aller dans la brousse, mais mettre des talons, me maquiller, faire mes ongles, c'est moins naturel, c'est un apprentissage pour moi.” La jeune femme de 24 ans veut puiser sa confiance en elle dans ses prédécesseures. “Je trouve qu'aujourd'hui je ne m'en sors pas trop mal. J'ai toujours admiré l'élégance des candidates à Miss Tahiti, mais je me suis longtemps dit que ce n'était pas pour moi. Je ne veux plus m'empêcher de faire des choses, j'ai envie de me surpasser. Je suis très émotive et tout me touche. J'aimerais consacrer mon énergie à tout ce qui a trait à la jeunesse, à la lutte contre le décrochage scolaire, par exemple.”
 

Rédigé par Antoine Launey le Mercredi 4 Mai 2022 à 20:15 | Lu 5179 fois