Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Décès du Colonel Arnaud Beltrame, René Bidal lui rend hommage



PAPEETE, le 24 mars 2018- ll est "tombé en héros": Arnaud Beltrame, le lieutenant-colonel de gendarmerie qui s'était substitué à une otage retenue par l'assaillant jihadiste dans l'Aude, est décédé samedi, portant à quatre morts le bilan de l'équipée meurtrière de Radouane Lakdim à Carcassonne et Trèbes.

Grièvement blessé par l'assaillant, Arnaud Beltrame a succombé à ses blessures. Emmanuel Macron lui a rendu hommage, déclarant qu'il était "tombé en héros" et méritait "respect et admiration de la nation tout entière".

En Polynésie française, le Haut-commissaire de la République René Bidal a tenu à rendre lui rendre hommage:

"Chers Gendarmes
Chers Polynésiens, chères Polynésiennes,

De nombreux héros ont glorifié notre Histoire commune mais, peu souvent, les circonstances ont permis à toute la Nation d’être le témoin direct de la grandeur d’un homme qui, par un acte intime et résolu, domine l’effroi et choisit de proposer sa mort en échange de celle d’un autre, allant ainsi au bout de son devoir, au bout de cet exceptionnel, fulgurant et immense sacrifice dont peu de personnes sont capables quand elles sont conscientes de l’issue fatale. 

Que dire de plus du colonel Arnaud Beltrame sinon qu’il est un héros admirable et qu’il a incarné, par ce geste sublime, le plus haut degré d’exigence que portent les valeurs de la Gendarmerie Nationale à laquelle, ici, à 18 000 km de la commune de Trèbes, je veux écrire notre respect et notre immense fierté.

Au nom des services de l’État, sachant combien les Polynésiens s’y associeront par leurs pensées et dans leur foi, j’adresse nos condoléances aux deux merveilleuses familles du colonel Arnaud Beltrame, celle de son cœur dont on imagine la cruelle douleur que provoque ce deuil et celle de la Gendarmerie Nationale dont on partage l’indicible peine.

Mes pensées vont aussi aux autres victimes et à leurs familles de cette nouvelle et abjecte expression barbare que nous combattrons sans relâche, ni faiblesse."

René Bidal


Rédigé par () le Samedi 24 Mars 2018 à 14:34 | Lu 2483 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Avril 2018 - 14:58 Le handicap sera à l'honneur mardi à Mahina

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués