Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



David Tepava : "Un travail de groupe avant tout"



A Bora Bora, le 1er novembre 2019 - Florilège des réactions à l'arrivée de la 28ème édition de la Hawaiki Nui 2019, vendredi à Matira.

David Tepava, entraineur et barreur de Shell va'a : "C'est un travail de groupe avant tout"

Nouvelle victoire pour Shell Va'a cette année. Qu'est-ce-que vous ressentez ?

« Il y a beaucoup d'émotions qui se mélangent. Mais avant tout on ressent du plaisir, ça récompense tout le travail que l'on a fourni tout au long de l'année. Après c'est le bonheur ultime de gagner. »

Vous avez remporté toutes les courses qui étaient au calendrier cette année. Comment est-ce que l'on assoit une telle domination ?

« Comme les jeunes aiment le dire aujourd'hui, "faut pas dormir". On s'entraine jour et nuit pratiquement tous les jours. C'est surtout le groupe que j'ai qu'il faut saluer. Encore une fois on a travaillé toute l'année ensemble pour obtenir ces résultats. Ça n'a pas été évident quelque fois mais on y est arrivé. C'est un travail de groupe avant tout. »

Jean-Luc Eychenne, rameur de Fare Ara : « On savait que la victoire était jouable »

Vous avez mis les bouchées doubles pour remporter cette Hawaiki Nui sur la dernière étape. Satisfaits ?
 
« On avait 20 secondes de retard sur Tohivea avant la dernière étape. Pour la traversée entre Taha'a et Bora Bora on voulait d'abord faire une bonne sortie de passe à Taha'a. C'est ce qu'on a fait. Après on a pris un bon cap en longeant le récif, ce qui nous a permis de dérouler notre coup de rame et d'obtenir la victoire. L'année dernière on finit quatrième et l'objectif cette année c'était de monter au moins sur le podium. Après sur les deux premières étapes on finit à chaque fois deuxième, et on savait que la victoire au général était jouable. On a eu bonne cohésion d'équipe et c'est ce qui a fait la différence. »

Yoann Cronstead, rameur de Team OPT : « On se satisfait de cette deuxième place »

Vous avez remporté la deuxième étape jeudi et grappillé quelques minutes sur Shell va'a. Quelle était votre stratégie sur la dernière étape ?
 
« On voulait d'abord assurer notre deuxième place. Après on visait également la victoire d'étape. Mais Shell va'a a été plus fort, on ne peut que les féliciter. On se satisfait de cette deuxième place. Il y a eu un beau combat avec Tamarii CPS, Paddling, et Air Tahiti et on a réussit à leur passer devant au classement. On a réalisé un très bon Hawaiki Nui cette année. »
 
Est-ce-que vous ne nourrissez pas quand même quelques regrets au vu votre performance lors de la deuxième étape ?
 
« Non aucun regret. On savait avant le départ de la course que Shell Va'a était plus fort. De notre côté on n'avait rien à perdre. L'objectif était de monter sur le podium cette année et on y est. On reviendra plus fort l'année prochaine. »

​Narii Terai, rameur de Tamarii CPS : « On a tout donner pour ne rien regretter »

Comment avez-vous géré cette troisième étape et cette Hawaiki Nui ?
 
« On est content de notre classement à la fin de la course. D'autant plus après la première étape où on s'est complètement raté et l'on finit loin des premiers. Du coup sur la deuxième étape on n'a pas réfléchi et on a tout donné. Aujourd'hui pour la dernière étape on a fait la même chose. Tout donner pour ne rien regretter, et ça a très bien marché pour nous. Pour la dernière étape on voulait d'abord assurer notre place sur le podium final de la course. On a donc contrôlé les équipes comme EDT et Air Tahiti. Et quand on a vu qu'on les avait lâchés à la sortie de la passe de Taha'a l'objectif était alors de creuser le maximum d'écart. »

​Manutea Millon, rameur de Paddling Connection : « L'objectif était de rentrer dans le top 10 »

Encore une fois aux avant-postes de la Hawaiki Nui, vous êtes satisfaits de votre parcours cette année ?
 
« On est une jeune équipe qui n'a pas beaucoup ramé en ensemble avant la Hawaiki Nui. L'objectif du club à la base c'était de rentrer dans le top 10 de la course. L'objectif est atteint. Sur la dernière étape on voulait faire un meilleur résultat par rapport aux deux premières étapes où l'on était un peu en retrait. On a été au combat avec les meilleurs comme Air Tahiti, Tamarii CPS. Mais ils étaient plus forts et mieux préparés que nous. »

​Kyle Taraufau, rameur de Air Tahiti Va'a : « On a joué notre rôle d'outsider »

Quel était l’objectif de Team Air Tahiti sur la Hawaiki Nui cette année ?
 
« L'objectif sur la dernière étape c'était de réduire les écarts avec les équipes de tête comme Shell et Team OPT, et aussi de garder notre place sur le podium. A la sortie de la passe de Taha'a on sort parmi les premiers. Après au niveau du cap on était un peu hésitant. On s'est calé ensuite sur les équipes de tête et tout donner pour revenir au contact notamment de Tamarii CPS qui était notre plus proche concurrent pour le podium final. On espère que ça a été suffisant au niveau des écarts de temps. Je suis en tout cas satisfait de notre performance sur cette Hawaiki Nui. Avant la course trois rameurs se sont désistés mais on n'a pas baissé les bras et on a joué notre rôle d'outsider jusqu'au bout. »

​Eric Moasen, rameur de Tohive'a : « On s'est trompé sur le cap à suivre »

Belle course de votre côté chez les vétérans, avec une victoire d’étape. Pas de regret d’avoir laissé Fare Ara remporter la Hawaiki Nui ?
 
« Sur la dernière étape l'objectif était de marquer les équipes les plus proches. On était bien sorti à la passe de Taha'a mais après à cause la pluie on ne voyait plus de Bora Bora. Du coup on s'est trompé sur le cap à suivre et on a cumulé du retard sur Fare Ara notamment qui avait pris le bon cap. On a tout donné pour revenir sur eux mais c'était déjà trop tard. »

Rédigé par Désiré Teivao le Samedi 2 Novembre 2019 à 08:31 | Lu 1885 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Décembre 2019 - 18:00 ​Medef et gendarmerie en mode "gagnant-gagnant"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019