Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Crash d’Air Moorea : 6 ans, les familles commémorent et espèrent que justice sera rendue



Crash d’Air Moorea : 6 ans, les familles commémorent et espèrent que justice sera rendue
PAPEETE, vendredi 9 août 2013 – "Hélène, Chi Ping, Frédéric, Pierre, Michel, Jean-Pierre, Didier, Bruno, Jean-Paul, Moetia, Eric, David, Hermann, Philippe, Rodney, Wendy, Sylvia, Claudio, Guillaume, Michel", c’est par l’évocation du prénom de chacune des 20 victimes, que Nicolaz Fourreau, le président de l’association 987, a initié la cérémonie commémorative de l’accident du 9 août 2007.

Ce jour-là, à 12 h 01 alors qu’il venait de décoller de l’aéroport de Temae, le vol Air Moorea TAH1121 s’est abîmé en mer. Il n’y eu aucun rescapé. Nicolaz y a perdu sa femme dans cet accident. Ce jeudi-là, ses deux enfants sont devenus orphelins de leur mère.

Une douleur de l'existence que partagent toutes les personnes présentes vendredi matin, devant la stèle érigée depuis, en mémoire des victimes de ce crash aérien, en bord de mer dans les jardins de Paofai.

L’association 987, de défense des familles des victimes de la catastrophe aérienne d'Air Moorea, organise chaque année cette cérémonie du souvenir.

Depuis 2007, elle demande aussi à ce que le jour soit fait sur la cause de cet accident et que justice soit rendue : "des personnes ont été mises en examen qui ont agi par négligence et qui ne sont pas encore jugées", dénonce Nicolaz Fourreau.

"défauts de maintenance évidents"

Nicolaz Fourreau
Nicolaz Fourreau
"L’ancien directeur général d’Air Moorea, mis en examen officie toujours chez Air Tahiti. Un jour ou l’autre il faudra bien que ces personnes rendent des comptes. (…) Tout cela nous laisse le sentiment d’une impunité qui est extrêmement gênante et nous renvoie sans arrêt dans notre douleur : il faut avoir vécu la passage dans une chapelle ardente, la vue des corps mutilés. Cela ne disparaîtra pas avec des condamnations, mais il est important que les gens responsables de ça soient condamnés".

Six personnes ont été mises en examen pour homicide involontaire en avril 2009 : Guy Yeung, ancien directeur de l’aviation civile, Freddy Chanseau, directeur général d’Air Moorea au moment du crash, Jacques Gobin, directeur technique et Jean-Pierre Tinomano, Stéphane Loisel, Didier Quemeneur, trois cadres des services techniques de la petite compagnie aérienne.

Une expertise ordonnée au cours de l’enquête sur les causes de cet accident a mis en évidence le caractère décisif de la rupture d’un câble de gouverne, consécutive à un défaut d’entretien lié au non respect de procédures de maintenance imposées par le constructeur.

Une expertise contradictoire a été demandée par les mis en cause en décembre 2011. Ses conclusions sont tombées fin juillet 2013. Elles confirment la première analyse. "L’enquête a fait apparaître des défauts de maintenance évidents, des problèmes de gestion, des problèmes de formation, de gestion documentaire, des problèmes de gestion des pièces détachées et a révélé que la rupture du câble était à l’origine de l’accident", commente Nicolaz Fourreau qui espère, à l'instar de proches des victimes de cette catastrophe aérienne, que la présence de cette pièce capitale dans le dossier mettra un terme à l’instruction et que les ordonnances de renvoi seront prononcées à l’encontre des prévenus pour un procès souhaité fin 2013 début 2014.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 9 Août 2013 à 16:32 | Lu 3490 fois

Tags : CRASH






1.Posté par Mr Lafontaine le 09/08/2013 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RIP Moetia.
Bon courage aux proches de toutes les victimes, bravo pour votre persévérance dans ce combat pour la vérité .

2.Posté par Figueras le 10/08/2013 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca traine surtout parce que nous avions que des locaux dedans. Il y aurait eu des touristes à la place, j'imagine même pas le carnage niveau tourisme.

3.Posté par TIXIER le 10/08/2013 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Personne ne peut imaginer la douleur que doivent ressentir les proches des victimes, à commencer par moi. Pour soulager leur peine et faire le deuil, il faut que LE responsable de cet accident soit punit un point c'est tout, Il s'agit de vies humaines et cette négligence est inacceptable. La justice doit faire son boulot correctement...proprement.
Freddy CHANSEAU le Directeur Général est responsable d'Air Moorea oui ou non ?

4.Posté par emere cunning le 10/08/2013 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La vérité après 6 longues années d'instruction? Les conclusions du rapport CONTRADICTOIRE sont claires : "L’enquête a fait apparaître des défauts de maintenance évidents, des problèmes de gestion, de formation, de gestion documentaire, de gestion des pièces détachées et a révélé que la rupture du câble était à l’origine de l’accident".
Quant à mettre en examen et condamner les grosses têtes d'Air Mo'orea ou d'Air France pour l'accident du vol Rio/Paris qui a fait 228 morts, la justice (à deux vitesses) n'entend visiblement pas leur infliger le même sort qu'à Rere Puputa'uki (bateau Tahiti Nui) expédié vite fait en taule. Juste un constat, sans méchanceté aucune à l'égard de ces responsables bien que la caractère défectueux du cable et des sondes Pitot leur était connu.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 27 Septembre 2021 - 17:01 Le projet aquacole de Hao à la dérive

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers