Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Course à pied - ATN Urban Run : « Le sport pour se sentir mieux »


La 4e édition de la ATN Urban Run s’est déroulée samedi en fin d’après midi sur le front de mer de Papeete sur un parcours de 4,5 km. Environ 950 personnes étaient au départ de cette course devenue un véritable événement populaire. Samuel Aragaw s’est imposé, confirmant son statut de leader de la course à pied en Polynésie, devant l’athlète Xterra Cédric Wane et l’inépuisable Teiva Izal. Elodie Menou s’est imposée chez les femmes.


Le trio gagnant, Samuel Aragaw, Cédric Wane et Teiva Izal
Le trio gagnant, Samuel Aragaw, Cédric Wane et Teiva Izal
Parole à Samuel Aragaw
 
Comment as-tu appréhendé cette course ?
 
« Je me disais au départ que cela allait être difficile. Comme on a pu le voir, les pointures étaient là. Au niveau physique et mental, j’étais stressé. Avec mon coach, je me prépare pour améliorer mon niveau sur longue distance, donc je ne me suis pas spécialement préparé pour cette course. Au départ, je n’avais pas beaucoup de vitesse alors que le départ a été explosif. J’ai commencé progressivement »
 
Comment as-tu géré ta course ?
 
« Je pense que j’étais entre la 15e et la 20e place suite au départ. A partir du rond point, j’ai commencé à me sentir « chaud », cela m’a permis de commencer à dérouler. J’ai rattrapé le groupe de tête et j’ai pu commencer à imposer mon rythme pour les fatiguer, tout en gérant ma course. J’ai fait une petite accélération, Teiva Izal a commencé à lâcher un peu. Cédric est resté avec moi jusqu’au demi tour. C’est là que j’ai commencé à me sentir vraiment à l’aise alors j’ai accéléré. Il a commencé à « craquer », il n’était pas loin mais j’ai géré et il n’a pas pu me rattraper, je suis arrivé tranquillement à la ligne d’arrivée. »
 
Tu es le nouveau n°1 depuis un petit moment désormais ?
 
« Oui, maintenant je m’entraine bien. Et puis Cédric fait aussi du triathlon, c’est un gars courageux, je ne fais qu’une discipline et lui trois, donc au niveau gestion ce n’est pas pareil. Je tiens à le féliciter car tout ce qu’il fait ce n’est pas facile. C’est de très bonnes performances. »

Environ 950 participants ont pris le départ
Environ 950 participants ont pris le départ
(interview Samuel Aragaw suite)

Tes objectifs ?

 
« Je ne suis pas ambassadeur ATN, donc je me prépare pour l’instant pour les championnats de Polynésie pour battre mon record « espoir » en m’imposant à nouveau avec un bon temps. On m’a dit qu’il y avait le championnat de Nouvelle Zélande de 5 000 et 10 000 mètres en mars, on se prépare pour ça aussi, voilà mes objectifs pour le moment. »
 
Un dernier mot, un remerciement ?
 
Je voudrais remercier mon sponsor Nike et Noni Energy qui me soutiennent beaucoup, qui m’offrent des choses ce qui est encourageant. Je voudrais dédier cette victoire pour Titaua Maurin, elle a perdu sa mère récemment, elle s’est blessée au pied et a été hospitalisée, cette course c’est pour elle. » Propos recueillis par SB

Dan Pihaatae a été l'initateur de la course il y a quatre ans
Dan Pihaatae a été l'initateur de la course il y a quatre ans
Parole à Dan Pihaatae :
 
Cette course est devenue un événement populaire ?
 
« Effectivement, avec environ 950 participants, on peut dire que c’est une des grandes courses du Pays. On a eu à peu près la même participation que l’an dernier malgré la concurrence des évènements de ce week end, la Glow Party, le triathlon à Moorea et les compétitions de natation. »
 
C’est important pour Air Tahiti Nui de valoriser le sport ?
 
« Le taux de participation valorise l’image de l’entreprise, cela prouve que l’on arrive à s’imposer en terme d’image au niveau du sport. La direction laisse le soin à chaque association sportive d’organiser des évènements pour promouvoir l’image de l’entreprise. Cela reste un argument commercial qui peut être utilisée. »

La course est devenue un évènement festif et populaire
La course est devenue un évènement festif et populaire
(interview Dan Pihaatae suite)

Les employés d’ATN sont plutôt sportifs ?

 
« Je dirais que 60% des employés sont motivés à faire du sport. On a lancé un challenge « entreprise active » avec les salariés, chaque semaine nous avons des activités pour pousser les employés à s’entretenir physiquement. En tant que personnel naviguant, j’avoue que ce n’est pas évident de faire du sport de manière intensive. Par contre, avec une pratique régulière, cela permet paradoxalement de limiter la fatigue, on gagne en énergie, on se sent mieux, on décompresse du travail, on se défoule. »
 
Quelques mots sur l’organisation ?
 
« J’ai été à l’origine de cette course, il y a quatre années, j’ai toujours voulu faire une course portant le nom d’Air Tahiti Nui. Les autorisations ne sont pas facile puisqu’il s’agit de courir dans Papeete même, il faut les autorisations du port autonome, de la police municipale, des services des moyens généraux pour avoir accès au parc Paofai, de la Maison de la culture. Merci au maire de Papeete et à tous les chefs de service. Merci à tous les sponsors, les bénévoles, les participants et merci à Tahiti Infos d’être venu, comme chaque année. » Propos recueillis par SB

Elodie Menou s'est imposée chez les femmes
Elodie Menou s'est imposée chez les femmes

Rédigé par SB le Dimanche 19 Novembre 2017 à 12:41 | Lu 2178 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI