Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Coronavirus: l'épidémie se propage, mesures drastiques au Moyen-Orient et en Asie



Pékin, Chine | AFP | jeudi 27/02/2020 - Le coronavirus se propage désormais bien au-delà de la Chine et les mesures drastiques se multiplient, l'Arabie saoudite décidant de suspendre l'entrée des pèlerins, le Japon de fermer ses écoles et la Corée du Nord de reporter la rentrée scolaire.

La Chine, où le virus est apparu en décembre, était jusqu'à peu l'unique foyer mondial de coronavirus. Plus de 78.000 personnes y ont jusqu'ici été contaminées, dont 2.744 mortellement.
Mais l'émergence de nouveaux pays-sources comme la Corée du Sud, l'Italie et l'Iran a démultiplié le risque. Jeudi, le nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19 enregistrés hors du territoire chinois a ainsi dépassé celui annoncé Chine (433). 
En Corée du Sud, principal foyer de la maladie hors de Chine, les nouveaux cas explosent. Séoul fait état de plus de 500 contaminations supplémentaires, portant le bilan à 1.766 contaminations et 13 décès.
Le coronavirus touche à présent plus de 45 pays plus où moins armés au niveau médical, avec un bilan provisoire de quelque 3.600 contaminations et plus de 50 morts hors de Chine.

 

- Meurtrier aussi hors de Chine -

 
Le coronavirus devient désormais plus meurtrier bien au-delà de la Chine. L'Iran annonce 26 morts, avec sept nouveaux décès enregistrés jeudi.
Par précaution, l'Irak a fermé les lieux publics jusqu'au 7 mars, l'Arabie saoudite a suspendu "temporairement" l'entrée sur son territoire des pèlerins se rendant à La Mecque.
La mesure concerne l'Oumra, un pèlerinage qui attire chaque mois plusieurs dizaines de milliers de musulmans. Il peut être réalisé à n'importe quelle période de l'année, à la différence du Hajj, effectué à des dates précises du calendrier islamique.
Comme l'Arabie saoudite, la Chine, qui a pris des mesures de prévention drastiques sur son sol en confinant plus de 50 millions de personnes au Hubei (centre), s'inquiète désormais de cas "importés" d'autres pays.
La ville de Pékin a annoncé mercredi que les personnes en provenance d'Etats "gravement touchés" par le nouveau coronavirus devraient désormais se placer en quarantaine pendant 14 jours.
Le Covid-19 semble toutefois avoir déjà atteint un pic en Chine, où le nombre de nouveaux décès quotidiens continue à chuter. Les autorités ont annoncé jeudi 29 morts supplémentaires -- un chiffre au plus bas depuis près d'un mois.

- L'Italie nouveau foyer -

 
Israël, où une troisième contamination est confirmée, exhorte ses ressortissants à éviter tout voyage à l'étranger. Le pays ferme ses frontières aux voyageurs non-Israéliens en provenance d'Italie, qui apparaît de plus en plus comme une plateforme de diffusion du coronavirus :plus de 400 cas et 12 morts y sont enregistrés.  
Le virus est ainsi arrivé au Brésil, épargné jusqu'ici, en y entrant via un Brésilien de retour d'Italie.
La Roumanie, l'Estonie, le Danemark et la Norvège ont à leur tour annoncé un premier cas de contamination et de nombreux Etats européens ont renforcé leur dispositif de prévention. 
Rome a pris des mesures draconiennes, dont la mise en quarantaine de 11 communes du Nord, poumon économique du pays. 
"Nous avons fermé notre salle de sports et la cantine, les gens ne peuvent pas manger face à face", a expliqué à l'AFP le PDG d'une entreprise lombarde de robinetterie, Aldo Bonomi.
"Le problème, c'est l'économie. On voit les chiffres, cette crise est en train de mettre le pays à genoux", s'inquiète Daniele Vaccari, pâtissier à Secugnago, un village du Nord, alors que Rome appelle officiellement les touristes à revenir.
Effet collatéral de l'épidémie, le match de rugby du Tournoi des six nations entre l'Irlande et l'Italie, prévu le 7 mars à Dublin, a été reporté. 
La Suisse s'est résolue à annuler son prestigieux salon de l'horlogerie et les entreprises étrangères implantées en Chine abaissent déjà leurs objectifs annuels, selon des enquêtes publiées par des chambres de commerce.
Les principales Bourses européennes ont plongé jeudi à l'ouverture, de Londres (-2,5%) à Milan (-2,3%), en passant par Paris et Francfort (-2,4% chacun).
"On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux", a déclaré jeudi le président français Emmanuel Macron, au lendemain de l'annonce d'un premier mort français, un homme qui n'avait pas voyagé dans une zone à risque. Le Royaume-Uni, l'Espagne et l'Autriche ont fait part de nouvelles contaminations.
L'Afrique n'est plus épargnée. Un Italien arrivé le 17 février en Algérie est devenu la deuxième personne infectée du continent, après un premier cas en Egypte.
Toutefois, le monde n'est pas entièrement confiné. A Nice, dans le sud-est de la France, le carnaval faisait encore le plein mardi soir avant l'annulation du dernier jour des festivités: "peu importe!", estimaient la plupart des spectateurs interrogés sur l'épidémie de coronavirus.
"On ne vit qu'une fois", résume pleine d'assurance une mère de famille néerlandaise, Naja, 44 ans, venue avec ses trois enfants et convaincue, comme beaucoup, que "le virus peut de toute façon s'attraper n'importe où".

le Jeudi 27 Février 2020 à 04:30 | Lu 466 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus