Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Concours Voix des Outre-mer : “L’opéra est une musique populaire”



Julien Leleu, président de l’association les Contre courants (à gauche) et Fabrice Di Falco, chanteur lyrique et président du concours Vois des Outre mer.
Julien Leleu, président de l’association les Contre courants (à gauche) et Fabrice Di Falco, chanteur lyrique et président du concours Vois des Outre mer.
TAHITI, le 19 avril 2021 - Le concours Voix des Outre-mer est relancé pour la 4e fois. Fabrice Di Falco et Julien Leleu sont sur le territoire pour encourager et accompagner les futurs candidats. La finale territoriale aura lieu en septembre. Vous avez jusqu’au 15 mai pour vous inscrire.

Nous avons tenu à venir pour lancer l’opération sur le territoire, pour rencontrer les candidats mais également les professionnels du secteur”, expliquent Fabrice Di Falco, chanteur lyrique, président du concours et Julien Leleu, président de l’association les Contre courants. Ils organisent et font la promotion du concours Voix des Outre-mer.

C’est la 4e édition de ce concours qui vise à former des talents d’Outre-mer en leur offrant une chance de s’exprimer et de se familiariser avec les règles rigoureuses qui priment dans les conservatoires. “Nous recherchons des chanteurs qui répondent à tous les critères de la musique afin de leur permettre de faire valoir leurs dons auprès d’un jury composé de professionnels”, disent les organisateurs.

Passion et enracinement

Pour participer au concours, plusieurs critères sont annoncés : être passionné par le chant, quel que soit le style, vouloir promouvoir ses racines ultramarines et être particulièrement motivé pour effectuer un parcours de formation vocale dans le cadre du concours.

Concrètement vous avez jusqu’au 15 mai pour envoyer une vidéo sur laquelle vous interprétez un air d’opéra ou bien tout autre style de musique : religieuse, mélodie française, variété, jazz, rock, musique traditionnelle.

Deux jours de casting sont organisés en Polynésie, ce mardi et ce mercredi (17h30). “Tous les candidats seront jugés via la vidéo envoyée par un comité à Paris, mais nous pouvons aider, orienter, accompagner ceux qui le souhaitent pour donner le meilleur d’eux-mêmes”, indiquent Fabrice Di Falco et Julien Leleu qui assurent les castings.

Selon Fabrice Di Falco, quel que soit le style de musique apprécié par les chanteurs, “l’opéra est un perfectionnement”, les cours de chant lyrique permettent de faire “un bond monstrueux dans sa technique vocale”.

Il rappelle que “l’opéra est une musique populaire”. Du moins elle a été et il espère pouvoir briser les préjugés qui l’enferment aujourd’hui.

Il tient également beaucoup à l’aspect culturel. “L’enracinement est ce qui permet d’aller au-delà de toi-même. Une voix c’est ton parcours, ta culture, ton environnement, tes ancêtres.” Pour Fabrice Di Falco il est important de mettre en lumière la musique traditionnelle de chaque pays. “Je le dis en tant que chanteur d’opéra lyrique mais aussi en tant que Martiniquais.”

Aux Antilles, il n’y a pas de conservatoire. Petit, un jour, il a assisté à un concert de Barbara Hendricks. Voir une femme, noire, chanter de l’opéra a été un “choc”. Cette rencontre a aussi été un tremplin. La chanteuse a encouragé Fabrice Di Falco à quitter les Antilles pour se former, lui donnant le nom de deux contacts en France. “Vingt-cinq ans plus tard, à mon tour de donner.” Le concours Voix des Outre-mer qu’il a créé n’est que le prolongement de son propre parcours.

Parmi les candidats rencontrés, il affirme suivre dans le temps les plus motivés. “Je les mets en contact avec des professionnels, les présente à des concours comme Incroyable talent, The Voice…” Il sait combien le milieu est difficile et tient à devenir un repère sur lequel compter.

Une finale territoriale en septembre

Dix candidats seront sélectionnés pour participer à la finale territoriale polynésienne prévue en septembre. D’ici là, des cours seront offerts aux participants, gratuitement. Un professeur de chant et un pianiste du conservatoire artistique de Polynésie française assureront ce suivi.

En septembre, des membres organisateurs du concours se déplaceront pour constituer le jury. Ils seront accompagnés dans leur mission par des professionnels locaux. Deux représentants polynésiens pourront se présenter à la finale qui aura lieu à Paris, à l’opéra, en janvier 2022.

En janvier 2021, c’est Tinalei, 14 ans, qui a représenté la Polynésie française. Elle a reçu la mention “encouragement autodidacte” pour son interprétation de Lascia chi’o pianga.

Contacts

Site internet : voixdesoutremer.com
[email protected]
FB : Voix des outre-mer

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 19 Avril 2021 à 14:52 | Lu 491 fois






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Mai 2021 - 21:31 Le ‘ori Tahiti à la fête en juin

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus