Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Concert Tu’iro’o, 1ère édition le 6 septembre



PAPEETE, le 22 août 2019 - La Maison de la culture produit un nouvel événement : le concert Tu’iro’o. Ce rendez-vous d’envergure qui se veut pérenne, invite les grands noms de la musique locale à s’emparer de To’ata. Pour commencer ce sont les belles voix des années 1980-1990 qui seront à l’honneur, à savoir : Maire Tavaearii, Maruia, Élise Tuhua et les Tefafano Sisters.

"Je crois qu’on n’a encore jamais eu l’occasion de se retrouver sur scène toutes ensemble", constatent les artistes invitées à la première édition des concerts Tu’iro’o. "C’est un cadeau d’être encore là, on vous promet de belles surprises que vous ne regretterez pas !", lance Maire Tavaearii.

"Si le public veut retrouver nos tubes, c’est le moment", ajoute Maruia. "La scène? On ne la quitte jamais vraiment, on vous a concocté un beau programme", affirme Élise Tahua. Quant aux Tefafano sisters, elles parlent d’une "rare opportunité, parce que To’ata, ce n’est pas rien, elle accueille les grands !"

Les six chanteuses se font toutes une joie d’assurer le premier concert Tu’iro’o.

To’ata aux Polynésiens de renom

Il revient au ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, d’expliquer le concept du concert Tu’iro’o. Il en est à l’initiative. "On a les concerts To’ara depuis un moment. Ils nous ont permis de faire émerger de jeunes talents comme les Tikahiri par exemple, Maruao… L’idée avec les concerts Tu’iro’o, était d’offrir cette grande aire de To’ata à nos artistes."

Il poursuit "c’est un peu une deuxième étape. To’ata reçoit de grandes stars internationales, mais nous avons aussi de grands artistes en Polynésie. Mais eux n’ont pas les moyens d’accéder à cette grande scène".

Il n’est pas seulement question de coût de location. Un espace qui reçoit jusqu’à 3 000 personnes, implique une gestion particulière en termes de billetterie, communication, accueil du public, placement… Avec cette nouvelle initiative, tout cela est pris en charge par la Maison de la culture. Un cachet est par ailleurs payé.

Les femmes à l’honneur

Pour la première édition, Hinatea Ahnne, directrice de la Maison de la culture, a souhaité rendre hommage aux femmes, "aux belles voix de la fin des années 1980, début des années 1990".

À l’affiche se trouve Maire Tavaearii (Petit nuage, Tiare o fenua/Teuro, Rien que toi et moi…). Elle a 40 ans de carrière, a démarré dans le groupe de Bobby mais a tracé une route bien à elle. Elle a enregistré son premier album à 14 ans sur invitation du studio Arevareva. Elle a animé avec Patrick Noble la scène du Royal (ils ont été élus meilleurs chanteurs en 1987), a fait partie du groupe de Guy Laurens. Elle a enregistré un nouvel album en 2017 et annonce une tournée pour 2020.

À ses côtés se trouvera Maruia (Une île bordée de bleu, Erita, E manea, Oe te tahi, Aime en silence…), repérée dès 1990, nommée meilleure chanteuse aux oscars de la musique polynésienne de 1992 à 1995. Elle s'est exprimée dans toute la région Pacifique, en Europe et dans tous les archipels polynésiens.

Élise Tahua (Manu iti e, Moemoea, Tiare Maohi, Tehei Arii…), originaire de Takapoto a été lancée lors du concours de chant de Gabilou À la découverte d’une étoile. Elle a enregistré de nombreux albums et a eu la chance d’avoir accompagné la fille de Nat King Cole, Nathalie Cole.

Enfin, les Tefafano Sisters (E ipo, Fare e, 2 chevaux, Kahana…) est un groupe composé de Maeva, Malou et Kare, trois sœurs animées de la même passion. "On a ça dans le sang." Elles ont assuré de nombreux concerts, ont enregistré des albums, participé à des spots publicitaires. Elles sont régulièrement sollicitées par des groupes qui participent au Heiva.

Les chanteuses interpréteront leurs tubes en solo, duo, parfois en trio ou toutes ensembles. Elles seront accompagnées d'un orchestre dirigé par Bruno Demougeot (voir encadré, "Tisser du lien entre les générations").

Déjà plébiscité par les artistes

Le concert Tu’iro’o va s’inscrire dans le temps, le ministre de la Culture l’a promis. Les artistes du territoire se sont déjà manifestés pour y participer. "On peut assurer une programmation sur trois années."

La sélection n’a pas encore été effectuée. "Concentrés sur l’organisation de la première édition, on a été un peu pris de court, on a reçu de très nombreuses sollicitations, mais nous n’avons pas encore réfléchi aux thèmes et critères pour la suite."

"Tisser du lien entre les générations"

Le chef d’orchestre choisi pour cet événement est Bruno Demougeot, qui est également pianiste. "Je suis né dans les années 1980, mais quand je voyais les clips de ces chanteuses à la télévision, je gardais les yeux grands ouverts. J’ai eu les mêmes impressions en les retrouvant toutes ensemble lors des répétitions, il y a l’émotion. Je crois qu’il y a eu une fracture entre les générations d’artistes, peut-être à cause des stars internationales, peut-être à cause d’internet. Pourtant on a tous dans le cœur les chansons des artistes de la génération qui nous précède, il faut créer du lien."

Pratique

Le vendredi 6 septembre à 19h30 sur l’aire de spectacle de To’atä
Tarifs : Adultes 1 500 Fcfp et 1000 Fcfp pour moins de 12 ans & PMR : 1 000 Fcfp
Billets en vente sur place et en ligne.


Contacts

Renseignements au 40 544 544
FB : Maison de la Culture de Tahiti



Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 22 Août 2019 à 13:13 | Lu 927 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Octobre 2019 - 20:44 Ice : les trafiquants jugés lundi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués